Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ukraine : Le Parti de la Liberté en croisade contre la Gay Pride

Une tentative d'organiser le premier défilé de la fierté gay de l'Ukraine rencontre de la résistance de la part d'un membre de l’Union panukrainienne ” Liberté”, parti d'extrême droite du pays qui organise des événements anti-égalité coïncidant avec la marche, le 25 mai 2013.

Une précédente tentative d'organiser un défilé de la fierté gay a échoué en mai 2012, lorsque l'événement avait été annulé peu de temps avant de commencer et l'un de ses organisateurs, Svyatoslav Sheremet [russe], a été battu par un groupe d'hommes masqués. A en juger par les réactions en ligne qui ont commencé à paraître dès l'annonce de la Marche pour l'égalité [ukrainien] dans les médias ukrainiens à la fin du mois d'avril, les choses ne pourront pas se passer sans difficulté cette année non plus.

Une page Facebook créée le 30 avril [ukrainien, russe], par les militants pour l'égalité des droits enregistre un peu plus de 120 fans inscrits pour y assister, alors qu'une des pages d'événement anti-marche [ukrainien, russe], créée le 10 mai par un membre d'un des partis de l'opposition parlementaire, a enregistré déjà 195 participants potentiels.Screen shot 2013-05-13 at 3.49.45 AM

Screen shot 2013-05-13 at 3.44.38 AM

Le dernier évènement – “arrêtons la Propagande gay”! – est à l'initiative de Oleksandr Aronets, membre de VO Svoboda, basé à Kiev (qui, ironiquement, se traduit par l’Union panukrainienne “Liberté”). Ce parti d'extrême droite a gagné plus de 10% des voix lors des élections du 28 octobre, devenant la quatrième force politique représentée au Parlement ukrainien, avec 37 sièges (voir un billet [fr] de GV à ce sujet).

Le 30 Avril, Aronets a commencé sa campagne contre la Marche pour l'égalité avec ce post sur Facebook [ukrainien] :

“La marche pour l'égalité et la défense des gays” n'aura pas lieu à Kiev ! Les Ukrainiens vont vite se préparer à résister aux tentatives de nous imposer ces perversions ! La résistance aura lieu sur tous les fronts, tant physique qu'intellectuel ! Les hommes politiques ainsi que des personnalités publiques, des écrivains, des membres du clergé et des Ukrainiens ordinaires se lèveront contre elle, en provenance de partout [Ukraine] à Kiev pour défendre les valeurs traditionnelles de la famille ! Le fascisme libéral ne doit pas passer ! […]

Près de deux semaines plus tard, le débat sur le billet de Aronets continue. Il y a maintenant plus de 700 commentaires, et alors que beaucoup d'entre eux concernent la ​​marche pour l'égalité prévue, de nombreux autres critiquent l'attitude agressive et paternaliste du parti VO Svoboda. Voici une petite sélection de ces commentaires.

Ivan Spryn a écrit  [uk]:

[…] N'êtes-vous pas fatigués de crier des slogans à gauche et à droite? “Vous ne passerez pas!”, “Libéral-fascisme!” […] Ces clichés et slogans répétitifs ne vous font aucun bien, plutôt il vous rend égaux aux communistes qui ne faisaient jamais rien d'autre que crier, “réalisons le plan quinquennal en trois ans!” Il est temps de dépasser la démagogie et commencer à faire votre travail en paix.

Igor Nezgodnyj mentionne [uk] la récente initiative législative de VO Svoboda pour l'interdiction de l'avortement en Ukraine (Voir un billet GV [fr]) :

J'ai remarqué une chose : pire est la situation dans le pays plus [VO Svoboda] s'attaque aux femmes – proposant de les envoyer en prison pour sept ans pour tout avortement – ainsi que contre les gays, les lesbiennes et les autres – ceux qui ne sont pas aussi effrayants et dangereux que [le président Viktor Ianoukovitch] [fr]. […]

Andrew Gizhko a écrit [uk]:

Il faut défendre les valeurs de la famille dans sa propre famille. Si elles sont mises en danger par un rassemblement gay pacifique, alors ce ne sont pas des valeurs, mais une imitation [de valeurs].

Olena Skripka a écrit  [uk]:

Et pourquoi ne sauvez-vous pas les Ukrainiens de la toxicomanie et de l'alcoolisme ? Les gays sont-ils vraiment le plus gros problème de l'Ukraine ? Et en général, sont-ils un problème pour qui que ce soit ? Ce serait peut-être mieux si vous construisiez plus d'installations sportives [dans les districts de Kiev de Troyechtchyna et Borchtchahivka] ? Ou bien vous pourriez au moins venir [dans ces districts] pour voir combien de jeunes se ruinent la vie. [Au lieu] de vous comporter comme des voyous.

Viktoriya Kozlova a écrit [uk] :

[…] Ne croyez-vous pas que vous perdez la confiance de ces gens qui ont voté pour vous lors de la dernière élection ? Il y a assez de vrais problèmes dans le pays, mais vous, tout comme le gouvernement russe, vous détournez l'attention du public sur les gays … […]

Timur HappyBoy Levchuk a écrit [uk] :

En regardant les commentaires, je n'ai qu'une seule question: Le parti […] VO Svoboda ne se rend-il pas compte que la plupart des électeurs s'attendent à ce que ses actions soient vraiment de haute qualité et utiles […], non pas un populisme pathétique?

Nataliia Mamitko a écrit [uk] :

L'Ukraine est confrontée à de nombreux problèmes dans divers domaines (médecine, économie, éducation), la corruption et le chaos sont partout, pourtant VO Svoboda a décidé de lutter contre le plus grand mal du pays – les gays … Vous n'avez pas besoin d'aller au Parlement pour cela, sans considérer que c'est une violation des droits de l'homme.

Aronets a choisi de répondre [uk] ainsi à Mamitko :

[…] Propager des perversions est une violation des droits de l'homme !

Viktoriya Kozlova a tenté de raisonner [uk] avec Aronets, lui rappelant qu'il faisait des déclarations au nom d'un parti politique auquel de nombreux Ukrainiens font confiance depuis l'automne dernier, et Aronets, à son tour, lui a rappelé [uk] que VO Svoboda n'avait jamais été une force amie des gays dans le passé :

Viktoriya, où étiez-vous, il y a deux ou trois ans? Chaque année, nous mettons en place la résistance contre la perversion, et nous n'en faisons pas un secret ! Alors ne me dites pas que “certaines personnes mettent leur confiance en nous” …

La journaliste Kateryna Avramchuk a écrit ceci [uk] sur le choix par VO Svoboda de ses adversaires :

Ne pensez-vous pas que la véritable perversion, c'est quand les gens comme [le président Ianoukovitch, le Premier Vice-PM Serhiy Arbuzov [fr] et le PM Mykola Azarov] [fr] sont au pouvoir, plutôt que l'homosexualité ? Vous seriez mieux si vous aviez rendu visite à [Ianoukovitch à sa résidence de Mezhyhirya] et “mis en place une résistance sur tous les fronts” à ce pervers qui se cache là-bas derrière sa clôture … […]

Aronets a répondu [uk] à Avramchuk, en reprenant les points qu'il allait développer plus tard dans le long manifeste [uk] publié sur la page de la Marche contre l'égalité :

Tout d'abord, ils vont “seulement faire une promenade comme ça se fait en Europe, aussi , ensuite ils voudront obtenir le droit de se marier, puis celui d'adopter des enfants, puis ils vont mettre le feu aux églises (comme dans le cas de la Norvège), puis ils vont intenter des poursuites pénales, comme c’est arrivé à un prêtre qui lisait la Bible Je ne sais pas ce qui va se passer, mais je ne veux pas qu'ils fassent juste une promenade en Ukraine

Les commentaires Aronets semblent presque pleins de tolérance par rapport à ce que certaines personnes écrivent sur ​​la page de l'événement sur la Marche contre l’égalité. Mais puisque c'est un débat ouvert, des propos pacifiques sont aussi publiés de temps en temps. Olha Chayko a écrit [uk], par exemple :

Pourquoi battre quelqu'un ? J'ai toujours soupçonné que les gens trop agressifs, qui condamnent quelque chose [de manière théâtrale], ont certainement quelque chose de honteux à cacher [Et ces outils qui peuvent être transformés en armes improvisées serviraient beaucoup mieux dans les maisons de campagne.]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site