Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une manifestation inhabituelle, suite à la mort suspecte d'une jeune femme à Pékin

Le 8 mai 2013 à Pékin, des milliers de personnes sont descendues dans les rues suite à la mort suspecte de Yuan Liya, une jeune femme travailleuse immigrée. Actuellement, on ne trouve en Chine aucune information relative à ce décès sur la toile.

Le corps de la jeune femme de 22 ans a été retrouvé au sol le 3 mai autour de minuit à l'extérieur du centre commercial Wenjing. Yuan était à Pékin pour trouver du travail afin de soutenir sa famille basée à l'Anhui. Son petit-ami et sa mère ont tous deux demandé à la police de Pékin l'enregistrement de la caméra de surveillance.
Mais la police de Pékin affirme qu'il s'agit d'un cas de suicide et refuse donc d'ouvrir une enquête.

Parmi les milliers de manifestants descendus dans la rue, la plupart étaient des travailleurs immigrés originaires de la province d'Anhui.

Vidéo tournée par un particulier de la manifestation

Un message intitulé « La mystérieuse mort d'une femme à Pékin » a circulé sur les forums en ligne le 7 mai mais a rapidement été supprimé par les censeurs d'Internet. Selon House News [chinois, zh], un journal de Hong Kong, le message racontait que Yuan était dans une pièce avec de nombreux hommes avant qu'on ne retrouve son corps à l'extérieur du centre commercial sur la chaussée en contrebas de la pièce. La majorité des messages d'origine ont été supprimés. Voici la version cachée d'une discussion en lien avec le message d'origine sur Baidu [zh], un forum en ligne :

Yuan Liya. Via House News. Non-commercial use.

Yuan Liya. Via House News.   Usage non-commercial.

« Poisson hors de l'eau » : La rumeur dit que les coupables sont les agents de sécurité. Certains se sont enfuis et l'un d'entre eux s'est rendu à la police. Mais la police pourrait avoir été soudoyée et aucun journaliste ne suit actuellement l'affaire. Ils ont peur d'une possible vengeance… La vérité devrait bientôt éclater au grand jour.

« J'ai hâte qu'on soit au printemps » : Quand la vie humaine sera t-elle considérée comme il se doit ? Une vie ne vaut-elle rien si elle n'appartient pas à une personne riche et puissante ?

« Soleil 67799 » : Nous devons découvrir tous les faits. Selon la description présente dans le message, même si la fille a elle-même sauté de cette fenêtre, elle a été assassinée (parce qu'elle tentait de fuir le viol).

« Mots puissants » : [Ils] devraient révéler les noms des hommes présents dans la pièce. Je pense que les netcitoyens pourront découvrir cette vérité.

« Honte à vous » : La fille est morte et vous cherchez toujours à couvrir la vérité. Dans quel monde vivons-nous ? Nous vivons dans le monde du roman Les Misérables.

 

Face à la contestation, la police de Pékin a expliqué le déroulement de l'enquête sur Sina Weibo [zh] :

Selon l'enquête, les entretiens et le visionnage de la vidéo de surveillance, la personne (Yuan) est entrée seule le 2 mai dans le centre commercial et sa chute a eu lieu autour de 5 heures du matin le jour suivant. Rien ne vient prouver qu'elle a été en contact avec les autres. Il n'y a rien de suspect quant à l'endroit où elle est morte et quant au corps.
Actuellement, la police continue son travail.

 

Mais la mise au point de la police ne lui a pas permis de regagner la confiance. Les micro-blogueurs ont soulevé de nombreuses questions dans la section réservée aux commentaires [zh] :

« Winxutu » : Si la rumeur dit vrai, derrière ce centre commercial, il y a un réseau de personnes puissantes, et si en tant qu'instrument du gouvernement vous êtes effrayé par de telles connections, qui donc est assez puissant pour atteindre la police ? C'est quoi cette m** !

« Construire une scène » : La rumeur dit que la fille a été violée par cinq agents de sécurité. La police a stoppé l'enquête parce que la personne derrière Wenjing a des relations très haut placées. Le corps a été incinéré sans enquête. Le petit ami de la victime a demandé les enregistrements des vidéos de surveillance à la police ; la police lui a répondu qu'il n'était pas un parent direct. La mère a demandé les enregistrements ; ils lui ont dit qu'il n'y aura pas d'enquête car c'était un suicide. Un incident tellement grave et pas un seul média pour relayer l'information. Les micro-blogs chinois ont filtré tous les mots clés en lien avec l'affaire.

Tellement de corruption !

Et maintenant que des centaines de personnes manifestent, vous envoyez les hélicoptères.

« Virginité perdue » : Rien de suspect ? Huit points sont suspects. Premièrement : aucun signe et aucune raison pour motiver son suicide. Selon ses amis, elle avait l'air normal lorsqu'elle est partie au centre commercial le 2 mai, et le message qu'elle a envoyé à son petit ami autour de 13 heures était normal. Sa relation avec son petit ami était stable. Elle n'avait aucune raison de se suicider.
Deuxièmement : Pourquoi est-elle restée dans le centre commercial Weinjing une nuit entière avant de sauter ?

« You Yizhizhu » : Quelques questions :
1. Pour sa famille, il est évident qu'elle a été violée et tuée ; pour la police, elle n'a été en contact avec personne.
2. La police a dit qu'il y avait les enregistrements des caméras de surveillance comme preuve. Comment se fait-il que la famille n'ait pas accès aux vidéos ?
3. S'il n'y a rien de suspect, pourquoi tant de personnes sont descendues dans la rue et pourquoi envoyer la police armée et les hélicoptères sur les lieux de la manifestation ?
4. Pourquoi toutes les discussions en ligne ont-elles été supprimées et censurées ?

« Ashenyi » : Révélez toutes les informations et vous gagnerez ainsi la confiance des gens !

« Youyouziluo » : Solutions :

1. Montrez les images de vidéo-surveillance sur différents médias et à la famille de la victime.

2. Laissez la famille et les médias suivre l'autopsie.

3. Aucune conclusion ne devra être donnée avant l'écriture de tous les rapports. Les déclarations qui ont pour but d'apaiser la foule ne font qu'accentuer la colère.

« 120TC » : Si c'est un suicide, pourquoi censurer et bloquer toutes les informations et les discussions ?

 

Ce matin, la police de Pékin a publié un autre communiqué officiel qui affirme que toutes les preuves viennent confirmer que la cause du décès de Yuan est sa chute de l'immeuble. La famille n'a pas contesté ce rapport. Toutefois, les « citoyens du net » ont rapidement pointé l'étrange formulation du communiqué :

« Chen Ming » : « Mort causée par une chute d'une hauteur importante ». Est-ce un terme juridique ou du jargon d'enquête criminelle ? Qu'est-ce que cela signifie exactement ? Y-a-t-il une loi ou un document de référence que nous pourrions consulter ?

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site