Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Photo : Canicule au Pakistan

experiencing a thirty year record breaking heat wave. People are without electricity for up to twenty hours a day and have to cope with it. Image by Geoffrey Hiller. Used with permission.

La ville de Lahore connait sa pire vague de chaleur en 30 ans. Des coupures d'électricité ordonnées par le gouvernement (et qui ont lieu depuis 2008) laissent la population sans courant pendant parfois 20 heures d'affilée par jour. Photo Geoffrey Hiller. Utilisée avec permission.

Le photographe américain Geoffrey Hiller enseigne actuellement la photo à Islamabad, Rawalpindi et Lahore dans le cadre d'une bourse Fulbright. Il chronique cette expérience dans son journal en photos, intitulé Inside Pakistan [en anglais]. Sur sa bio, il écrit :

Ceci est ma première visite au Pakistan et comme c'est souvent le cas, la réalité sur le terrain est très différente de ce que j'imaginais. Islamabad est une ville planifiée, construite au début des années 60, avec des maisons et des parcs qui ressemblent beaucoup à ceux que l'on peut voir dans les banlieues chic des Etats-Unis. C'est plus propre que la plupart des villes américaines. Il n'y a pas de bus publics ou de cinémas, mais plusieurs librairies vraiment bonnes. Entre mes cours, j'ai l'intention d'explorer “l'autre” Pakistan avec mes étudiants. Celui que l'on ne photographie pas.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site