Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hong Kong : Des dizaines de milliers de personnes commémorent Tian'anmen sous la pluie

Des dizaines de milliers de personnes rassemblées au parc Victoria à Hong Kong ont bravé la pluie torrentielle pour célébrer le 24e anniversaire du massacre de la place Tian'anmen en observant une veillée aux bougies [anglais].

Cette veillée annuelle commémore la répression brutale et sanglante par le gouvernement chinois de près de deux mois de manifestations pro-démocratiques organisées par des étudiants sur la place Tian'anmen, à Pékin, au printemps 1989. Les soldats qui avaient à l'époque été envoyés pour évacuer la place ont tué des centaines de Chinois le 4 juin 1989.

Les manifestations de la Place Tian'anmen restent un sujet tabou [anglais]en Chine continentale, et c'est une routine pour les censeurs d'Internet du gouvernement que de retirer les références au mouvement.

Cette année, entre 54 000 et 150 000 personnes [anglais] ont participé à la veillée organisée par l'Alliance hongkongaise de soutien aux mouvements patriotiques et démocratiques [anglais], un groupe de défense promouvant la démocratie en Chine et qui organise l'évènement depuis 1990.

Heavy rains could not stop Hong Kong people from attending June 4 candlelight vigil. Photo by Joey Kwok via Housenews. Non-commercial use.

Les fortes pluies n'ont pas empêché les Hongkongais de participer à la veillée aux bougies du 4 juin. Photo de Joey Kwok via Housenews. Usage non commercial.

Mais les préparatifs de la commémoration ont été assombris par un débat sur son thème [anglais], « Aimez le pays. Aimez le peuple. L'esprit de Hong Kong », perçu par certains comme étant l'expression d'un nationalisme trop pro-chinois. Certains « régionalistes » hongkongais, qui pensent que Hong Kong devrait rompre ses liens politiques avec la Chine continentale afin de préserver sa propre autonomie, ont même appelé à boycotter la veillée, ce qui a conduit l'Alliance à rapidement retirer le slogan.

Cette décision a donné lieu à une autre salve de critiques. Par exemple, l'utilisateur dénommé « Wing » a écrit sur inmediahk.net, une plate-forme de presse citoyenne, que [chinois] le déni de « l'expression du patriotisme » en ce 4 juin est une trahison de l'expérience collective du peuple hongkongais dans la lutte contre un régime de parti unique en Chine continentale.

A mainland Chinese said thank you Hong Kong in his placard. P H Yang Photography | phyang.org

Un Chinois continental tient une pancarte sur laquelle est écrit « merci Hong Kong ». P H Yang Photography | phyang.org
Quoi qu'il en soit, de nombreuses personnes sont reparties de la veillée avec un sentiment d'espoir. Fung Ka Keung, un bénévole de l'événement, a décrit [chinois] sur sa page Facebook ce dont il a été témoin :

今天一直在維園噴水池入口,市民從走行人路,到警察間歇封馬路市民走馬路,到警察全面封馬路。所有足球場爆滿,我再一次親眼目睹了。

下起大雨,大家全身濕透,見到有人避雨從糖街出口離開會場。但過了半小時,市民由離場多再一次變成進場多。足球場再次爆滿,警察跑來要求我們不要再叫人去足球場而改去草地。接著,告士打道就塞滿了去草地的人群,而且,他們縱使知道大會音響因惡劣天氣故障,仍然耐心等候,沒有半分投訴。

今天是感動的一天,最振奮人心的一天。縱使遇到巨大的挑戰,香港人仍然沒有離棄六四死難者,證明了香港人的良心不滅。

Aujourd'hui, je me tenais près de la fontaine à l'une des entrées. Au début, les gens se rendaient au parc en marchant sur le trottoir et les policiers devaient parfois arrêter les voitures pour les laisser passer. Tellement de monde affluait. La police a dû bloquer la route longeant le parc. Et j'ai pu voir à nouveau que les terrains de football se remplissaient de monde.

Soudain, une forte pluie s'est mise à tomber et les gens étaient trempés. Certaines personnes ont quitté le parc via Sugar Street pour trouver un endroit où s'abriter. Malgré cela, une demi-heure plus tard, ils ont repris la direction du parc, et les terrains de football se sont à nouveau remplis. Les policiers nous ont demandé de diriger les gens vers les zones de pelouse non occupées. Gloucester Road était complètement remplie de personnes se dirigeant vers ces endroits. Même si le temps était vraiment mauvais et que la sonorisation ne fonctionnait pas, les gens ont attendu patiemment sans se plaindre.

Ce fut une journée très émouvante et excitante. Même si nous sommes face à un défi de grande envergure, les Hongkongais n'oublient pas les victimes du massacre du 4 juin. La conscience du peuple hongkongais est immortelle.

150,000 people brave thunderstorms and torrential rain for the 24th June 4 Candlelight Vigil at Victoria Park in Hong Kong. Photo by PH Yang.

Le 4 juin, 150 000 personnes ont bravé les orages et la pluie torrentielle pour observer une veillée aux bougies au parc Victoria à Hong Kong afin de marquer le 24e anniversaire du massacre de la place Tian'anmen. P H Yang Photography | phyang.org

Alexander Yan a récité les paroles d'une chanson contestataire [chinois], la « Fleur de la liberté », que l'on pouvait entendre dans presque tous les coins du parc :

但有一個夢,不會死,記著吧!無論雨怎麼打,自由仍是會開花,但有一個夢,不會死,

記著吧!來自你我的心,記著吧!

Mais j'ai un rêve qui ne s'éteindra jamais, s'il vous plaît ne l'oubliez pas ! Même si la pluie s'abat sur nous, la liberté renaîtra. Mais j'ai un rêve qui ne s'éteindra jamais, s'il vous plaît ne l'oubliez pas ! Il provient de mon cœur et du vôtre, s'il vous plaît ne l'oubliez pas !
Sea of candles in Victoria Park, June 4 2013. By PH Yang. Non-commercial use.

Multitude de bougies au parc Victoria à Hong Kong le 4 juin 2013. P H Yang Photography | phyang.org

« H4 Ruby » a commenté [chinois] sur inmediahk.net peu après être rentré chez lui et a convenu avec ses amis d'y retourner le même jour l'année prochaine :

今年的六四晚會,很特別。 […] 相信在場人士也不會忘記那場雨。「無論雨怎麼打,自由仍是會開花」這一句唱得特別投入﹑特別激昂﹑特別應景。因為我們都明白「遇強愈強」的道理:只要我們仍堅信自己的信念,知道要捍衛真相,無論天氣如何惡劣﹑政治的局面如何險要也好,在這段路上也不應動搖。可能我只懂唸口號,唱歌還要看著歌詞。但我仍然堅持唸著守候著,是因為我知道在二十四年前,有一群與我年紀相約的學生,勇於的站出來。我做的雖然微不足道,但我仍希望由衷地表達心中的敬意和謝意。即使我不是在二十四年前的現場,但面對對今天道德﹑是非顛倒的社會,我只想以一點燭光表達不平則鳴。即使我不是在二十四年前的現場,但我也明白到作為父母親看著坦克下的孩子,那種無奈﹑心痛的感覺。雖然事隔廿四年,但感受仍是這樣的接近。[…] 明年今天,再次約會。

La veillée du 4 juin est un jour très spécial. […] Ceux qui y étaient n'oublieront jamais la pluie. Quand nous avons chanté « Même si la pluie s'abat sur nous, la liberté renaîtra », nous avons chanté avec tout notre cœur et avec émotion. Nous comprenons que lorsque notre ennemi est fort, nous devons être encore plus forts. Il nous faut demeurer fermes dans notre conviction que pour défendre la vérité, et peu importe que le temps soit mauvais et la situation politique menaçante, nous ne devons pas faillir dans la voie que nous avons empruntée. Peut-être que je ne fais que clamer des slogans, que je ne peux même pas me souvenir des paroles [des chansons contestataires], mais je continuerai à clamer et à être présent, car je sais qu'il y a 24 ans, certains étudiants qui avaient le même âge que moi ont défendu leurs idées avec courage. Ce que je fais est bien modeste, mais c'est toutefois l’expression sincère de mon respect et de ma reconnaissance à leur égard. Même si je n'étais pas là il y a 24 ans, aujourd'hui j'ai face à moi une société démoralisante où le bien et le mal ont été faussés. J'exprime ma solidarité à travers une bougie. Même si je n'étais pas là il y a 24 ans, je peux comprendre la douleur et la frustration des parents dont les enfants se sont fait écraser par des chars. Vingt-quatre ans se sont écoulés, le sentiment est encore présent. […] À l'année prochaine, même jour.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site