- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

L'Arabie Saoudite bloque l'application de messages instantanés pour mobiles Viber

Catégories: Afrique du Nord et Moyen-Orient, Arabie Saoudite, Médias citoyens

L'Arabie Saoudite avait menacé [1]  de bloquer l'application de messagerie cryptée Viber si le gouvernement n'était pas autorisé à la surveiller. Elle a été bloquée le 5 juin 2013. Le site [2] n'est plus accessible et l'application ne se connecte pas.

Le blocage est survenu après l'échéance établie par la Commission saoudienne des communications et des technologies de l'information.Au moins une entreprise de télécommunication a été interceptée en train de tenter de casser le cryptage [3] pour mettre en application la réglementation du gouvernement.  Skype et WhatsApp ont aussi été cités comme contrevenants de la réglementation.

La décision a été largement condamnée sur la twittosphère saoudienne.

Abulaziz al-Hussan [4] a publié un tweet [ar] :

إذا حجب الإنسان فكل شيء بعده تبعاً …!

@AHussan [5]: Si les humains sont bloqués, tout suivra ensuite.

Le blogueur Essam al-Zamil pensait qu'il s'agissait seulement d'un test :

يبدو أن هيئة الاتصالات (والداخلية) اختارت البرنامج الأقل انتشارا (فايبر) لمعرفة ردة فعل الناس تجاه الحجب.

@essamz [6]: Apparemment, la Commission des communications (et le [Ministre] de l'Intérieur) a choisi le site le moins populaire pour tester la réaction des gens aux blocage.

D'autres ont blâmé les entreprises de télécommunications :

بإمكان تكونوا صريحين مع المُتلقي وتقولون أن السبب هو ماتتكبده شركات الإتصالات من خسائر فادحة جراء تواجد هذه البرامج!

@mo3tem [7]: Vous pouvez être francs avec les gens et dire que la raison est l'importante manque à gagner que ces applications causent aux entreprises de télécommunications.

Un site populaire sur les technologies, Technology World, a préparé une liste d'alternatives disponibles qui ne sont pas bloquées (pour le moment) :

بعد إيقاف تطبيق فايبر، هنا مجموعة من البدائل

techwd [8]: Après le blocage de Viber, voici une liste d'alternatives.