Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Peines de prison en Egypte pour des employés d'ONG

La condamnation de 43 employés égyptiens et étrangers d'organisations non gouvernementales [ONG] à des peines d'emprisonnement allant jusqu'à cinq ans, a suscité la colère sur les réseaux des médias sociaux – et dans le pays. Le jugement est perçu comme un avertissement à d'autres organisations des droits de l'homme et pro démocratie.

La blogueuse égyptienne Zeinobia explique :

C'est vraiment triste parce que les ONG jouaient un rôle très important en Egypte quand elles ont commencé à se développer et le financement étranger a joué un rôle en cela. Ce qui est même le plus triste c'est la façon dont les travailleurs et employés d'ONG égyptiennes sont punis.
Ces femmes et hommes égyptiens ne trouveront probablement pas de travail facilement en Egypte en étant officiellement accusés d'un motif politique comme celui-ci.
Bien-sûr, le monde n'est pas idiot, il comprend ce qu'il s'est passé et ce qu'il se passe maintenant.
Il faut savoir que c'était la ruse de l'ancien régime de Moubarak, de laisser ces ONG travailler sans autorisation afin de fermer ces organisations dès qu'elles dépassent la ligne rouge. Cela s'est produit avant de la même façon avec les chaînes TV comme Orbit, Dream TV et Al Jazeera Mubshar Misr.
Bien-sur, il faut dire que les Frères Musulmans suivent le même chemin que le régime de Moubarak et que le SCAF (l'armée).
C'est un autre échec pour les droits de l'homme en Egypte et en fait cela n'encouragera pas les gens à venir dans ce pays ou a y investir. Je crois que ce jugement sera aussi un revers pour les relations entre les Etats-Unis et les Frères Musulmans, de même qu'entre l'UE et les Frères Musulmans.

Sur Twitter, des internautes ont exprimé leur indignation.

Sally Sami écrit :

@Salamander: Complètement sous le choc du verdict du #procesONG !! Personne ne devrait être emprisonné uniquement pour avoir travaillé pour une ONG … #ONG #répressionong

Lina El Wardani commente :

@linawardani: Choquée et terrifiée par le verdict #procesONG 11 condamnés à 1 an, 5 avec sursis jusqu'à deux et 27 à 5 ans par contumace, 4 ONG fermées

Bel Trew remarque :

@Beltrew: procès #ONG a été fomenté par un ministre de l'ère de Moubarak grâce à la loi #SCAF, les personnes ont été poursuivies, PAS les organisations, alors que ce sont elles à qui l'on reproche de ne pas être enregistrées

Et Mona Eltahawy ajoute :

@monaeltahawy: “Justice” en #Egypte : prison pour les accusés actifs politiquement #procesONG, acquittements pour les responsables du régime/de la police qui ont tué des contestataires

Ghada Shahbender déplore [arabe]:

المآساة الحقيقية انه ٩٩٪ من المصريين حيتقبلوا الحكم بالسجن على موظفين المنظمات الغير حكومية و يفرحوا بتحجيم ‘التدخل الاجنبى’ اللى بيروج

@ghadasha: La vraie tragédie est que 99 pour cent des Egyptiens accepteront la décision [de la justice] d'emprisonner les employés d'ONG et seront contents d'entraver “l'ingérence étrangère”, qui est mise en avant..

نظام مبارك و المجلس العسكرى و الاخوان – اللى بيتلقوا معونة دولية و بيشحذوا من المجتمع الدولى – روجوا لفكرة ‘التدخل الاجنبى’ و استغلوها للقمع

@ghadasha:… par le régime Moubarak, le Conseil Suprême des forces armées [SCAF] et les Frères Musulmans – qui ont tous obtenu du soutien au niveau international et sollicité la communauté internationale. Ils ont agité l'idée de l'”ingérence étrangère” et en ont ensuite réprimé [les ONG]

L'un des accusés, Robert Becker, qui a été condamné à une peine de deux ans et était le seul accusé étranger à demeurer en Egypte pendant le procès, a dit qu'il avait été obligé de “s'exiler” après l'annonce du jugement. Il publiait ce tweet :

@rbecker51: En sécurité hors d’ #Egypte. Sur conseil de mes avocats, Je me suis exilé à contre coeur et de colère jusqu'à ce que les recours en appel soient enregistrés. #procesONG

Dans deux précédents tweets, il explique :

@rbecker51: Merci à tous pour vos mots gentils. J'étudie mes options légales/appels avec mes avocats #procesONG

@rbecker51: #pt je maintiens mon innocence des accusations pour le lancement de l'ONG, six ans avant que j'arrive vraiment en Egypte & en attente de la stratégie pour l'appel #procesONG

Sally Sami conclut [ar]:

فعلا داخلين على أيام سوداء لما ناس يتحكم عليها بالسجن لمجرد أنهم اشتغلوا في منظمات غير حكومية …

@Salamander: Nous entrons vraiment dans les jours sombres .. quand les gens sont condamnés à la prison uniquement pour travailler pour des ONG

Pour davantage de réactions, rechercher les mots-dièses #ngocrackdown et #ngotrial.

D'après plusieurs sources et leur propre compte Twitter, les accusés feront appel de la sentence.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site