Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Snowden en cavale à Hong Kong, place à la diplomatie USA-Chine

(Les liens sont en anglais ou en chinois)

On se croirait dans un film de Hollywood : un ancien employé de la CIA divulgue des documents top-secret de la CIA et se met à l'abri en territoire ennemi tandis que le scandale prend de l'ampleur.

Edward Snowden, un informaticien américain de 29 ans, s'est récemment déclaré le lanceur d'alerte qui a révélé les modalités de la vaste surveillance des communications téléphoniques et d'Internet par l'administration des Etats-Unis. Snowden se cachait depuis trois semaines dans un hôtel de Hong Kong qu'il aurait quitté le 10 juin 2013. On pense qu'il est toujours à Hongkong tout en ignorant sa localisation exacte.

Les révélations explosives de Snowden coïncidaient avec la visite de deux jours du Président chinois Xi Jinping aux Etats-Unis, destinée à construire une relation avec le Président Obama. Avant que M. Xi quitte Pékin, les média imaginaient que les Etats-Unis allaient faire pression sur la Chine sur la question du cyber-espionnage qui empoisonnait depuis des mois les deux pays. Les Etats-Unis affirmaient que la Chine a commis des actes répétés de cyber-espionnage visant des entreprises et administrations américaines, une accusation vigoureusement démentie par la Chine.

 Edward Snowden, who leaked US surveillance programs, talked to Guardian newspaper  Screen grab from Youku

Edward Snowden, qui a divulgué les programmes américains de surveillance, s'est confié au journal anglais le Guardian. Capture d'écran de Youku

Cette saga pourrait aider Pékin à marquer des points politiques, selon un spécialiste cité par le Wall Street Journal. Pendant ce temps, la frénésie médiatique autour de Snowden a créé une vague de nationalisme dans la blogosphère en Chine, beaucoup d'internautes voyant dans le fouinage généralisé du gouvernement américain une opportunité de riposte.

Yang Rui, présentateur du canal en anglais de la télévision d'Etat chinoise CCTV, a commenté sur le site populaire de microblogging Sina Weibo:

中国政府咋办?一位年轻有良知的美国人需要帮助!BBC披露:前中情局雇员Snowden 说美政府可随意监听千万计的世界任何人的电话,监看任何人的电子邮件,美国NSA国家安全署可以进入九大网络公司服务器如脸谱,谷歌和雅虎。目前29岁的 Snowden滞留香港,他面临被引渡回国。美指责中国搞IP偷窃,它自己呢?

Que doit faire le gouvernement chinois ? Un Américain jeune et scrupuleux a besoin d'aide ! Selon la BBC : l'ancien employé de la CIA a dit que le gouvernement des Etats-Unis peut surveiller à volonté des millions d'appels téléphoniques et d'e-mails partout dans le monde, la NSA peut accéder aux serveurs de neuf compagnies Internet telles Facebook, Google et Yahoo. Snowden, 29 ans, demeure en ce moment à Hong Kong et risque l'extradition. Les Etats-Unis accusent la Chine de vol d'IP, et eux-mêmes alors ?

Zhang Jiang, un professeur de journalisme à l'Université d'Etudes Internationales de Pékin, a écrit sur son compte Weibo :

Edward Snowden的举动不止于载入新闻史,他以公开身份揭露美国官方应该增加了自己的安全系数。美国政府即便以“反恐”为由,也不能如此监控大量公民电话和电邮通信,其他国家也要引以为戒。

Ce qu'a fait Edward Snowden va s'écrire  dans l'histoire du journalisme, sa décision de révéler [l'action du] gouvernement américain devrait lui donner de l'assurance. Même au nom de l'anti-terrorisme, l'administration américaine n'est pas fondée à lancer une surveillance à grande échelle des appels téléphoniques et e-mails des citoyens, les autres pays devraient prendre cela comme une leçon.

Fan Haitao, un étudiant chinois à l'Université Columbia aux Etats-Unis, a résumé les arguments pour et contre du débat :

美国人Edward Snowden目前跳出公然揭秘美国政府对电话、网络和电子邮件的监控目前让政府又处在“是否违宪”的风口浪尖。看了电视新闻,主要观点分为两派。国会议员认为政府监控没有问题,有法庭的监视并且监控的电话只出现时间没有名字。但是另一边观点认为,即便是监控也应该举办听证会,让公众决定。

Le citoyen étatsunien Edward Snowden a fait des révélations selon lesquelles le gouvernement des Etats-Unis a surveillé les appels téléphoniques, Internet et les e-mails, le gouvernement essuie maintenant le feu des accusations d'anticonstitutionnalité. Après avoir regardé les informations à la télévision, j'ai conclu qu'il y a deux factions. Les députés du Congrès estiment que le gouvernement a le droit d'entreprendre la surveillance, elle est supervisée par les tribunaux et, de plus, le contrôle des appels téléphoniques comporte l'heure et la durée, et pas les noms. L'autre faction prétend qu'il devrait y avoir des auditions sur la surveillance, pour que l'opinion puisse décider.

L'universitaire Wu Zuolai défend sans ambages les Etats-Unis :

有些国家用于反恐怖,有些国家用于侵犯人权,民主国家,公共信息很难用于造恶,专制国家,窃听公众信息是为了更好的专制。

Certains pays utilisent [la surveillance] pour contrer la terrorisme, d'autres, pour violer les droits de la personne, l'information publique dans les pays démocratique est rarement utilisée pour de mauvaises actions, les Etats autoritaires au contraire s'en servent pour essayer de renforcer l'autoritarisme.

D'autres, comme Ahua de Yisaka Dao, s'étonnent que Snowden ait choisi Hong Kong :

我俩讨论了很久Edward Snowden的事情,这真是堪比大片的情节,觉得他选择来香港太诡异了,难道他真的不知道香港早已不是真正的自由港,而是被中共控制的吗?向来只有中国人去美国申请政治避难,要是现在来一个美国人向中国政府申请政治避难,这件事就精彩了。。。。

Nous avons discuté tous les deux à fond de l'affaire Edward Snowden, on dirait l'intrigue d'un film à succès ! Je trouve très étrange qu'il soit venu à Hong Kong, il ne savait pas que Hong Kong n'est plus un Hong Kong libre, mais est contrôlé par le Parti communiste chinois ? On connaissait seulement des Chinois demandeurs d'asile politique aux USA, ça serait intéressant qu'un Américain sollicite l'asile politique du gouvernement chinois….

Lvqiu Luwei, un célèbre journaliste de télévision qui compte 2,7 millions d'abonnés sur Weibo, a écrit :

对Snowden来说,香港安全吗?如果在港申请政治庇护,会有漫长的审查时间,这段时间内,申请人可以合法居留,但是不能工作。媒体都在找他,千辛万苦找到一家酒店,结果被告知,一个叫这个名字的人今天退房了。去哪儿了?重庆大厦吃咖喱?

Snowden est-il vraiment en sécurité à Hong Kong ? S'il y demande l'asile politique, il devra longtemps attendre pour les procédures nécessaires, pendant ce temps il pourrait rester régulièrement, mais sans pouvoir travailler. Les médias étaient tous à sa recherche, ils ont fini par trouver son hôtel, mais étaient informés que quelqu'un de son nom était reparti. Où est-il allé ? Manger du curry dans une villa de Chongqing ?

Le Guardian et le Washington Post ont levé le lièvre des programmes d'espionnage du gouvernement américain le 6 juin 2013 sans nommer leur source, mais c'est Snowden qui s'est ensuite identifié comme l'auteur des fuites. Dans un entretien par vidéo publié en ligne, Snowden a dit avoir décidé de fuir à Hong Kong en raison de son “engagement pour la liberté d'expression et le droit à la dissidence politique”.

Hong Kong, une ancienne colonie britannique, est retourné sous gouvernement chinois en 1997. Aux termes du traité d'extradition de l'île avec les USA, Snowden risque toujours d'être expulsé et jugé. Les autorités chinoises n'ont pas encore commenté officiellement l'affaire en raison de trois jours fériés.

Mais les médias chinois ne se sont pas privés de traiter de cette histoire savoureuse, en retenant la référence de Snowden à Hong Kong comme d'un endroit de “libre parole”. En Chine continentale, la censure d'Internet est banale et des légions de “policiers d'Internet” sont chargés de contrôler les contenus politiquement sensibles.

On ne s'étonnera donc pas que si de nombreux internautes chinois louent Snowden, certains disent qu'il a fui au mauvais endroit, laissant entendre que les mesures draconiennes de Pékin imposent un contrôle croissant sur Hong Kong.

L'ancien directeur de Google pour la Chine, Kaifu Lee, a applaudi Snowden sur Weibo :

观看了Snowden的采访后(http://t.cn/zHT8ZsQ),我佩服他的原则性和价值观,鄙视美国Prism计划。但是他确实触犯了美国法律(泄露国家机密)。所以最合适的结局可能就是得到政治庇护了(冰岛?)。

Après avoir visionné l'interivew de Snowden, j'admire ses principes et valeurs et je méprise les programmes Prism des USA. Mais il a effectivement enfreint les lois américaines (en divulgant un secret d'Etat). Aussi la meilleure issue serait sans doute qu'il obtienne l'asile politique (en Islande ?).

Un internaute nommé Fengmao Lingjiao a écrit :

选错了地方。在一个人性价值观沦落的地方寻求庇护,其结果就是被当作筹码出售。大陆是BOSS,BOSS是无节操的原始商人,有杀戮与买卖的传统。兔死狗烹,鸟尽弓藏的“交易理念”,一直在被执行:曾经的地主,曾经的右派。。

[Il] a choisi le mauvais endroit. Demander asile dans un endroit où on devient moins humain et où les valeurs s'érodent, aurait pour seul résultat qu'il serait instrumentalisé. C'est le continent le patron, un patron qui est un homme d'affaires sans moralité, avec des traditions de massacre et de [mauvais] coups. La philosophie de “jeter quelqu'un quand il a fini de servir” a prévalu : [le gouvernement] était jadis le maître et de droite.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site