Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Les surprenants usages des fonds destinés aux victimes du séisme et du tsunami

Un grand quotidien japonais a révélé que les milliards de yens destinés à procurer des emplois aux personnes vivant dans les zones dévastées par un puissant tremblement de terre suivi d'un tsunami dans le Nord-Est du Japon en 2011, ont été orientés vers d'autres projets sans rapport avec la catastrophe et n'ont donc pas été utilisés pour les victimes.

L’Asahi Shimbun annonce [anglais] que sur les 200 milliards de yens (deux milliards de dollars américains) mis à disposition sur le budget gouvernemental et destinés à aider ceux qui ont perdu leur travail et leur logement, plus de la moitié ont été orientés vers 38 Préfectures autres que les 9 touchées par la catastrophe.

Ces fonds destinés à financer des emplois d'urgence ont été utilisées entre autres choses pour : une équipe employée à compter les tortues de mer, une exposition internationale sur les mangas, une campagne de promotion de la préfecture de Yamagouchi où trônait Choruru, la mascotte aux cheveux verts.

L'annonce du détournement de fonds destinés à la reconstruction à provoqué des critiques sur les réseaux sociaux.

Un utilisateur de Twitter, @2_happy fait part de sa déception :

@2_happy:こんなレベルの低い役所や役人ばかりの日本ってまともな国って言えるんでしょうか。復興予算 雇用も1千億円流用

@2_happy: Voir les autorités et les organismes publics agir ainsi dans ce pays ! Peut-on encore dire qu'on ne sait que bien faire les choses dans ce pays ? 100 milliards des fonds pour la reconstruction détournés !

L'éditeur de cyclingtime.com, le portail d'un site pour les fans du vélo, a descendu en flèche sur Twitter les rapaces responsables du mésusage de cet agent. Son commentaire a été retwitté plus de 200 fois.

responsables @cyclochabumaro:被災地以外の38都道府県で雇われた約6万5千人のうち被災者は僅か3%、被災者以外が97%。これで復興の手助けとは笑わせる。困った人たちへの金を横取りする為に同情と仲間のふりをする金の亡者どもが多すぎる「復興予算 雇用も1千億円流用

@cyclochabumaro: Sur les 65.000 personnes embauchées dans 38 préfectures dans le cadre de l'effort de reconstruction après la catastrophe, seulement 3% étaient des résidents des zones dévastées, les 97% restant venaient de partout ailleurs. S'il vous plait, arrêtez de me faire marcher, c'était le moyen d'aider à se sortir de ce désastre. Il y a trop de “pique-assiettes” qui nous font croire qu'il compatissent et viennent en aide à  leurs propres concitoyens

Shingo Nishinari (@shingo_ghetto), un rappeur bien connu pour ses critiques politiques, fait le commentaire suivant :

@shingo_ghetto:復興予算流用これ以上許せない…情けない…各省庁の震災のためというこじつけ…ココロない団体や業者への流用…再建のためにココロから願う

@shingo_ghetto: Quelle déception ce détournement impardonnable: Ces organismes et ces ministres prétextant pour avoir de l'argent. Ces froides organisations s'emparant de l'argent. Mes voeux les plus sincères pour une véritable reconstruction.

Ce n'est pas la première fois que les fonds de secours aux sinistrés du grand tremblement de terre de l'est du Japon sont détournés. Kahoku Shimpo, un quotidien régional de la région du Sendaï dans le centre du Japon, à fait part de sa déception en juin 2011 devant l'attitude du gouvernement qui négociait [japonais] la construction des logements temporaires des victimes avec des entreprises nationales plutôt que des entreprises locales dans les zones dévastées.

Le journal de Hokkaido a publié un éditorial [japonais] en octobre 2012 critiquant le fait que 3.4 milliards de yens ont été utilisés pour financer la construction d'une route dans le sud ouest de l'ile d'Okinawa qui n'a pas été touchée par le tremblement de terre. inakamon_jiji (@Inakamon_jiji), utilisateur de Twitter dont le nom signifie: ” un vieil homme dans la nature” a écrit une tribune dans le journal de Hokkaido :

@Inakamon_jiji: 「復興予算流用 許されない官僚の背信」 http://bit.ly/RO986X  と論ずるが、そもそもの原因は政治家の統治能力の欠如。「増税の前にやるべきことがある」の本質は、このことに尽きる。

@Inakamon_jiji: “Des bureaucrates impardonnables qui s'approprient un budget de reconstruction. Le cœur du problème est l'existence de fonctionnaires incompétents qui gouvernent le pays. Il est évident qu'ils avaient besoin de faire autre chose avant d'augmenter les impôts.

On a vu s'élever, après le tremblement de terre, des critiques féroces contre des grands médias publics et des agences de relations publiques qui auraient détourné des fractions des fonds de reconstruction pour financer des campagnes de remotivation publique à l'aide de vedettes de la télévision.

En 2012, le blogueur popo a critiqué [japonais] les dépenses colossales de ces grands organismes de la télévision financées en siphonnant les fonds de reconstruction. Le blogueur fait référence à un article paru dans l'hebdomadaire  Post Seven qui a révélé l'affaire en août 2012 [japonais].

記事によれば、復興予算のうち、30億円を超えるお金が、TVなどの「復興支援CM」に消えたという。被災地の漁業組合など地場産業は、政府からの援助金はなく、資金難で倒産に追い込まれたものも少なくないという。
そういう急迫した財政難の折に、復興予算のおこぼれでTV局などの大手メデイアが、潤ったという。これが事実なら、即刻、東京キー局などのマスメデイアは解体すべきだろう。

Selon certains éléments, sur le budjet total, plus de 3 milliards de yens ont été utilisés pour des publicités de soutien à la reconstruction… La corporation locale des pêcheurs dans les zones touchées, n'a eu que bien peu d'aide gouvernementale et beaucoup ont été obligés d'arrêter leur activité par manque de financement. Si cela est vrai, j'estime que ces sociétés de télévision devraient être immédiatement fermées.

La dernière dénonciation faite par Asahi Shimbun a fait s'élever des voix très critiques. En réaction le gouvernement japonais a pris la décision de demander aux gouvernements locaux ou organisations diverses d’arrêter d'utiliser [anglais] l'argent destiné à la reconstruction et de lui renvoyer ce qu'il en reste. Le ministre des finances serait actuellement en train d'enquêter à ce sujet.

Sur  blogroll esteru.com [japonais], un anonyme crique ce plan [anglais] mis en place trop tard. D'autres anonymes commentent ce post et se querellent pour savoir si la faute doit être imputée à la gestion du PDJ (Parti démocratique du Japon) ou bien au LDP (Parti démocratique libéral du Japon) actuellement au pouvoir.

52 名前:はちまき名無しさん 投稿日:2013年06月04日 09:23
民主党があれだけぐちゃぐちゃに組み立てたシステムなんだから
半年は時間必要だったろうしむしろ早い対応じゃない?

Je touve que le LDP a été rapide à réagir sur cette affaire, étant donné le désordre crée par le PDJ. Je pense que le LDP avait au moins besoin de 6 mois pour corriger cette situation budgétaire.

148 名前:はちまき名無しさん 投稿日:2013年06月04日 13:57なんで、自民党を叩いてるのがいるのか、まったくわからん。政治、法律の構造をわかってないからだと思うが。自民党が豪腕を発揮した話だろ? たぶん法律的な手続きを踏んでるから違法性はないと思うけど、普通に考えたら基金にまでいった金を返還させんのは無理だろ。で、その基金を作ったのは自民党かい?

Je ne comprends pas pourquoi il y a ici des gens qui blâment le LDP. Je pense que c'est par ce qu'ils n'ont aucune idée de ce qu'est un système politique. Je considère cette intervention sur les crédits budgétaires comme la preuve de la compétence du LDP. Imaginez un peu la situation, ce n'est pas le LDP qui a mis en place ces crédits, il n'est pas évident pour lui d'en demander la restitution alors qu'ils ont été légalement attribués !

151 名前:はちまき名無しさん 投稿inez un pei 日:2013年06月04日 14:20
民主党がと言っている人は復興予算を使うときに制定した復興基本法がどのようにできたかを理解しているの?この法は民主が閣議決定したときは被災地限定で使えるようにすると一文が入っていたが自民公明民主の三党で地域以外にも使えるように議員立法したのがそもそものこの流用ができるようになった第一歩だというのに。
だから悪いのは民主党だけじゃなく自民も公明も悪いでしょ

Je parie que ceux qui critique pour cela le PDJ n'ont aucune idée de ce qui s'est passé avec l’Acte fondamental pour la reconstruction. Quand le cabinet ministériel du PDJ a créé ce projet de loi , Il a pris soin d'y inclure un article disant que ce budget sera exclusivement destiné aux zones touchées par la catastrophe. Mais lorsque les législateurs au grand complet (PDJ, LDP, Komei) ont mis en place cette loi, ils ont décidés que les sommes versées ne pouvaient être frappées d'une exclusivité géographique. Ils sont ainsi tous à blâmer.

153 名前:はちまき名無しさん 投稿日:2013年06月04日 14:26
>148
2年前から問題点は指摘されてたから、政府が官庁に対して横やりを入れなかったのは、政府の悪いところだから、怒られるとすればそこ。この問題は政党の問題ではないのは確かだな。ばらまき自体は、官庁がやってることだから、そっちは政権に関係なく、まともにチェックすらしてない官庁が悪い。

[En réponse à 148): On a commencé à à parler de détournement des fonds il y a deux ans. J'estime que le gouvernement est coupable de non intervention sur les organismes responsables de l'attribution des aides. Ce n'est pas un problème de parti politique. Cette pratique de “l'assiette au beurre” est le fait d'organismes gouvernementaux qui sont les pires incompétents et dépensent sans contrôle.

Sur  Twitter, Nakano Takashi, qui pilote un projet à Minamisoma city, dans Fukushima pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre, déclare aussi que ce n'est pas un problème de parti politique.

@wildft:増税をしてまで捻出された復興予算の被災地外への流用は、2兆円、1.2兆円、1千億円。この使途は、ゆるキャラ、ご当地アイドル、国道、農道、林道、ウミガメ、グルメ等。これらは全て、各地方自治体から申請されたもの。もはや、誰もが無実ではなく。

@wildft: Cet argent qui a été extirpé via des augmentations d'impots, puis massivement détourné de son usage originel pour créer “yuru chara” une mascotte régionale de bande dessinées, pour soutenir des idoles locales, pour construire des routes nationales, pour compter des tortues….Toutes ces municipalités ont sollicité ces fonds…. finalement nous sommes tous responsables.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site