Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : « Morris le chat candidat anti-rats » au poste de maire

[Les liens renvoient vers des pages en espagnol] Dans l'Etat de Veracuz, une campagne de soutien est apparue pour un chat nommé Morris qui aspire au poste de maire de Xalapa avec le slogan « halte aux rats. »

Morris « le chat candidat » a son profil Facebook avec déjà plus de 107 000 « j'aime ». Sur son profil, il affiche des photos, des slogans de campagne et des marques de soutien de la part du public. En outre, le profil explique : 

El candigato Morris se postula para que votes por él este 7 de Julio. Ante la cantidad de ratas que acechan esos puestos solo un gato podrá poner orden. El candigato no promete nada más que los demás candidatos: Descansar y retozar.

Morris le chat candidat se présente pour que vous puissiez voter pour lui le 7 juillet prochain. Au vu des rats qui convoitent ce poste, seul un chat pourra mettre de l'ordre. Le chat candidat ne promet rien de plus que les autres candidats : de se reposer et de batifoler.

Différentes entités du Mexique se trouvent immergées dans les processus électoraux locaux ; les élections auront lieu le dimanche 7 juillet 2013. A Veracruz, dans l'ouest du Mexique, de nouveaux maires seront élus dans chacune des 212 municipalités de la région.

Le portail Veracruzanos.info décrit le projet ainsi :

Ante la apatía de la sociedad xalapeña para emitir su voto y el hartazgo en el que se encuentran por los mismos discursos-promesas de los candidatos y partidos políticos en cada proceso electoral, surgió el “Candigato Morris”, una propuesta creativa, divertida y contestaría [sic] de Sergio, un ciudadano que postula de forma ficticia a un minino adoptado para la alcaldía de la capital del Estado.

Sergio –pidió omitir su nombre completo- quien es dueño del gato y uno de los creadores de este insurrecto proyecto, se dijo sorprendido por la respuesta que ha tenido por parte de los usuarios de la red social de Facebook.

En raison de l'apathie des habitants de Xalapa de voter et du ras-le-bol d'entendre les candidats et partis politiques répéter les mêmes discours et promesses lors de chaque opération électorale, « Morris le chat candidat » est apparu : c'est une proposition créative et amusante qui répondait [sic] à Sergio, un citoyen qui a fictivement nommé un chat adopté au poste de maire de la capitale de l'Etat.

Sergio – qui a demandé que son nom entier ne soit pas divulgué – est le propriétaire du chat et l'un des instigateurs de ce projet rebelle. Il a déclaré être surpris de la réaction des utilisateurs du réseau social Facebook.

Foto compartida en el perfil de Facebook El Candigato Morris

Photo tirée du profil Facebook de Morris le chat candidate

Enrique Legorreta a commenté pour le blog revoluciontrespuntocero (révolutiontroispointzero) :

De manera satírica, el gato Morris transmite a la oligarquía política –no sólo de Veracruz, sino de todo el país– el mensaje de repudio de una sociedad cansada de unos partidos que no se diferencian entre sí y presentan como candidatos a personajes interesados únicamente en enriquecerse mediante el poder.

Si Morris obtuviera más votos que alguno de los candidatos registrados, el golpe simbólico a la clase política resultaría demoledor: dejaría claro que la gente está tan harta de los políticos que prefiere usar su voto de manera lúdica en vez de tratar de elegir al “menos malo”.

D'une manière satirique Morris le chat fait passer un message de rejet à l'oligarchie politique – pas seulement à Veracruz, mais à travers tout le pays – d'une société lassée des partis qui ne se différencient pas entre eux et choisissent des candidats qui veulent uniquement utiliser leur pouvoir pour s'enrichir.

Si Morris obtient plus de votes que tous les candidats inscrits, cela portera un coup accablant symbolique à la classe politique, montrant clairement que le peuple en a tellement marre de la politique qu'il préfère utiliser son vote de façon ludique plutôt que d'essayer d'élire « le moins pire » [des candidats].

Victor Hernández a noté, pour le Blog de Izquierda (Blog de Gauche), que l'idée de nominer un non-humain pour un poste lors d'une élection populaire, bien que drôle, n'est pas innovante. De plus, il a souligné que de voter pour Morris pourrait aider un parti politique spécifique :

La idea en sí no es nueva, hay que decirlo. Michael Moore hizo lo mismo en 2000 postulando como candidato a diputado de Nueva Jersey a una planta ficus.

Irónicamente, Ficus fue candidato en el condado de Morris, Nueva Jersey.

Pero bueno, OK; como chistorete está muy bien lo del candigato. ¿Pero como estrategia política? Es una tonelada de ayuda… para el PRI [Partido Revolucionario Institucional].

Y es que cada dos o tres años sale la misma cantaleta: “los políticos son una mierda, ya estamos hartos, mejor hay que anular para mandar un mensaje”.

Ah, porque votar por Morris (o por Cantinflas, o por Pedro Infante, o por Superbarrio, o por cualquier otra opción mamerta [falaz]) legalmente se contabiliza como “otro” o como “nulo.”

Y a los políticos les importa muy poco, ya que en una elección gana quien tiene más votos. ¿Quién tiene más votos si hay mucho anulismo [sic]? El partido que tiene la mayor cantidad de voto duro. ¿Quién tiene la mayor cantidad de voto duro en Veracruz? El PRI.

Il faut admettre que l'idée en elle-même n'est pas nouvelle. Michael Moore a fait la même chose en l'an 2000 en présentant un Ficus au poste de représentant du New Jersey.

Ironiquement, le Ficus était le candidat dans le comté de Morris, New Jersey.

Mais, bon OK ; comme grosse blague, un chat candidat c'est très bon. Mais comme stratégie politique ? Cela rend un très gros service… au PRI (Parti Révolutionnaire Institutionnel).

Et tous les deux ou trois ans, c'est la même histoire : « la politique c'est de la merde, on en a ras le bol, il vaut mieux émettre des votes nuls pour faire passer un message. »

Parce que lorsqu'on vote pour Morris (ou Cantinflas, ou Bébé Pedro, ou Superquartier, ou pour toute autre fausse option), ce vote est enregistré légalement comme « autre » ou « nul. »

Et cela importe peu aux politiciens puisque c'est la personne avec le plus de votes qui gagne les élections. Qui obtient plus de votes s'il y a beaucoup de votes nuls ? C'est le parti qui a la plus grande base électorale. Qui a la plus grande base électorale à Veracruz ? Le PRI.

Victor conclut :

Así que todos los indignados que le quieran “mandar un mensaje” a los políticos se van a llevar un chasco si le ponen “Morris” a la boleta, ya que el único mensaje que van a entender los políticos del PRI, que son los que están en el poder, es “qué güeyes [estúpidos]; si hubieran votado por uno de oposición, me hubieran ganado.”

Donc, tous les électeurs mécontents qui veulent « faire passer un message » aux politiciens vont être déçus s'ils inscrivent « Morris » sur leur bulletin, car le seul message que les politiciens du PRI, ceux qui sont au pouvoir, vont comprendre c'est « qu'ils sont bêtes ; s'ils avaient voté pour quelqu'un de l'opposition, ils auraient pu me battre. »

Le portail sinembargo.mx (cependant.mx) a rapporté les réactions provoquées par la « candidature » de Morris au sein de l'autorité électorale locale :

Promo de campaña, compartido en la página oficial elcandigato.com

Affiche de campagne partagée sur la page officielle elcandigato.com

La presidenta del Instituto Electoral Veracruzano (IEV), Carolina Viveros García, pidió a los ciudadanos “no echar a perder su sufragio” votando por el Candigato Morris el próximo 7 de junio, ya que, explicó, sus votos serán nulos.

[…]

“Queremos, pedimos la participación para que voten por los ciudadanos registrados en las boletas electorales; eso es lo importante –enfatizó–, lo demás son expresiones que se dan en las redes y mis respetos, pero hay que votar por los candidatos registrados, por favor”, insistió la funcionaria del IEV.

La présidente de l'Institut électoral de Veracruz (IEV), Carolina Viveros García, a demandé aux citoyens de « ne pas gaspiller leur voix » en votant pour Morris le chat candidat le 7 juillet prochain car, a-t-elle expliqué, leur vote sera nul.

[…]

« Nous voulons, nous demandons leur participation pour qu'ils votent pour les personnes inscrites sur les bulletins de vote ; c'est important, a-t-elle insisté, le reste sont des opinions exprimées en ligne et je les respecte, mais il faut voter pour les candidats inscrits, je vous en prie.

L'utilisateur de Twitter Tora Toncha (@toratoncha) s'est exprimé ainsi au sujet de Morris :

@toratoncha Bastante ingeniosa la campaÑa del candigato Morris (a manera d protesta) pro considero 1 tonteria poner su nombre en la boleta electoral -_-

@toratoncha La campagne de Morris le chat candidat est très ingénieuse (une façon de protester) mais je pense que ce serait un bêtise de mettre son nom sur le bulletin de vote  -_-

Gustavo Pelaez (@gjpelaez) a invité ses abonnés à voter pour Morris :

@gjpelaez #Xalapa #vota por el #Candigato #Morris escribe su nombre en el cuadro en blanco al votar, que ningun humano alcance el minimo de votos!!!!! [sic]

@gjpelaez #Xalapa #vota por el (votez pour le) #Candigato #ChatCandidat #Morris inscrivez son nom dans la case blanche pour qu'aucun humain n'obtienne le nombre minimum de votes !!!!! [sic]

L'utilisateur Jorge Cervantes (@jorcervan) a déclaré qu'il allait soutenir Morris :

@jorcervan Yo en Xalapa voy con Morris, Morris para Presidente Municipal 2014-2017.

@jorcervan A Xalapa je vais voter pour Morris, Morris Président Municipal 2014-2017.

La « candidature » de Morris a généré des réactions diverses dans l'opinion publique mexicaine ; certains ont exprimé leur méfiance, pensant qu'il s'agit d'un coup publicitaire ou d'une campagne pour rendre service à l'un des partis ou candidats inscrits. Néanmoins, la seule chose évidente pour l'instant, c'est que la popularité du félin ne cesse de croître.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site