Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pro- et anti-Morsi s'affrontent en Egypte

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices (en anglais) Les Egyptiens renversent Morsi

Le très attendu affrontement entre partisans des Frères Musulmans et révolutionnaires qui avaient appelé à la destitution de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi a eu lieu aujourd'hui [6 juillet 2013]. Le drame a été télévisé en direct, par les chaînes locales et internationales. Au moins 17 personnes ont déjà été tuées et plus de 400 manifestants blessés dans des heurts à travers l'Egypte, ce que beaucoup sur les médias sociaux ont dit “prévisible” et “surréaliste.”

Ayman Mohyeldin, correspondant de NBC News en Egypte, tweete:

@AymanM:  Des milliers de manifestants pro-morsi traversent le pont du 6 Octobre en direction de tahrir. Un hélicoptère de l'armée les survole 

The frontline of clashes on the Nile corniche. Photograph shared by @SherineT on Twitter

La ligne de front sur la corniche du Nil. Photo de @SherineT sur Twitter

La correspondante d'Al Jazeera au Caire Sherine Tadros ajoute :

@SherineT: Chaos total ici à Maspero. Milliers contre milliers. Batailles de rue. Blessés allongés sur le sol

A Maspero se trouve le siège de la radio-télévision d'Etat, au centre du Caire à quelques mètres de la place Tahrir, où les révolutionnaires anti-Morsi continuent à célébrer la destitution de celui-ci.

Andy Carvin note :

@acarvin: Images surréalistes sur aje en ce moment – une douzaine d'individus lancent des pierres, chacune éclairée par un laser vert pour être une cible du côté opposé

Cela, c'était au Caire. Ailleurs, des heurts ont aussi été rapportés.

Mostafa Hussein écrit :

@moftasa: Batailles de rues en cours à Alexandrie. A suivre en direct sur Al Arabiya.

Thousands of pro-Morsi protestors cross the October 6 bridge. Photograph shared by @AymanM on Twitter

Des milliers de manifestants pro-Morsi ont traversé ce matin le pont du 6 Octobre. Photo de @AymanM sur Twitter

Mohamed Fadel Fahmy ajoute :

@Repent11: Un journaliste de Suez vient de m'appeler disant [qu'il y a] des des heurts intenses entre l'armée et les manifestants pro-Morsi. Coups de feu et de nombreuses blessures.

Tandis qu'Ahmed Mwaheb, d'Ismaïlia, demande [arabe] :

احا الجيش فين #الاسماعيلية في حرب شوارع و الاخوان معاهم كل انواع الاسلحة

@AhmedMwaheb: Où est l'armée ? Il y a une bataille de rue à Ismaïlia et la Confrérie a toutes sortes d'armes

Les affrontements; largement attendus et craints, ont lieu deux jours après la destitution par l'armée de Mohamed Morsi, le candidat des Frères Musulmans élu président il y a un an, dans la foulée des manifestations géantes demandant sa démission et la fin du pouvoir des Frères en Egypte.

Beaucoup rendent responsables de ces affrontements l'armée, l'ancien régime et les Frères Musulmans.

Philip Rizk remarque :

@tabulagaza: Armée/ ancien régime + confrérie sont les coupables des échanges fous de coups de feu près de tahrir. La haine croît de part et d'autre à chaque balle tirée

Et Mohammed Maree de conclure :

الإخوان لن تقوك لهم قيامة بعد ذلك ، بعد هذة الدماء التى سالت ستحل جماعتهم ولن يمارسوا العمل السياسى

@mar3e: Les Frères Musulmans n'auront plus d'avenir. Le sang versé dissoudra leur confrérie et ils seront bannis de la vie politique

Au moment où nous publions ce billet les heurts se poursuivent.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site