Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Douter de Navalny est devenu méprisable”

La déclaration finale d'Alexeï Navalny dans le procès qui pourrait l'expédier en détention pour six ans était un réquisitoire cinglant et poignant contre le pouvoir russe actuel, qu'il a traité de “régime féodal.” Le populaire blogueur anti-corruption et figure de proue de l'opposition est accusé d'avoir détourné pour 500.000 dollars de bois d'une entreprise forestière publique à Kirov, lorsqu'il travaillait comme conseiller du gouverneur de la région. Navalny et ses sympathisants ont dénoncé les auditions comme étant un procès-spectacle à motivations politiques. S'adressant en clôture au juge, Navalny a déclaré [russe] :

Я заявляю, что и я и мои коллеги, мы сделаем все для того, чтобы уничтожить этот феодальный строй, который делается в России. Уничтожить систему власти, при которой 83% национального богатства принадлежит 0,5% населения.

Je déclare que moi et mes collègues ferons tout pour détruire cet ordre féodal qui s'instaure en Russie. Détruire un système de pouvoir sous lequel 83% de la richesse nationale appartiennent à 0,5% de la population.

Dans une note sur sa page Facebook, le mathématicien et économiste russe Alfred Kokh a écrit [russe] :

Навальный неправ! У нас не феодальный строй. У нас апартеид: раздельное существование.

Они живут в отгороженных заборами местах, нас и их за одни и те же преступления наказывают по-разному, если кто-то из нас пытается получить их права – то его сажают в тюрьму. Это называется – апартеид.

Найдите, как говорится, десять отличий. Не найдете.

Navalny se trompe ! Ce n'est pas un système féodal que nous avons, c'est l'apartheid : une existence séparée.

Ils vivent dans des endroits isolés et clôturés, nous et eux sommes punis différemment pour les mêmes crimes, [et] si l'un de nous tente d'obtenir ses droits, on le met en prison. Cela s'appelle apartheid.

Trouvez, comme on dit, les dix différences. Vous n'en trouverez pas.

La note de Kokh a été republiée sur le réseau social populaire VKontakte, où elle a enclenché une discussion [russe] entre deux utilisateurs sur les différences entre féodalité et apartheid. Pour l'un :

так одно и то же. При феодализме рыцари и выше тоже жили отдельно от крестьян, для них были другие законы и т.д.

C'est la même chose. Sous la féodalité, les chevaliers et ceux au-dessus vivaient aussi séparés des paysans, avaient des lois différentes, etc.

A quoi répond le deuxième :

рыцари и выше – привилегированная часть население (народа). Апартеид – инородный захватчик.

les chevaliers et ceux au-dessus étaient une partie privilégiée de la population (du peuple). L'apartheid [suppose] un envahisseur étranger.

"Navalny is watching you." Scene from Navalny's Moscow mayoral campaign HQ, 4 July 2013, photo by Oleg Kozlovsky, CC 2.0.

“Navalny vous regarde.” Au GG de la campagne électorale municipale de Navalny à Moscou, 4 juillet 2013, photo d'Oleg Kozlovsky, CC 2.0.

Quelle que soit la décision du juge, lors de la lecture du verdict le 18 juillet, la déclaration finale de Navalny aura scellé son statut d'autorité morale pour de nombreux Russes. Aïder Moujdabaev, un rédacteur en chef adjoint du journal Moskovsky Komsomolets, a écrit [russe] sur son blog d'Ekho Moskvy :

Последнее слово, с которым выступил Навальный, – простое, понятное, жесткое. Немного корявое, без изяществ, риторической красоты.

Он не оратор, Навальный. И даже, наверное, не политик. Может быть, он националист. Может быть, даже мизантроп, некоторые так говорят. Не знаю…. Но он смелый парень, которого следует по-человечески уважать….

Вот исходя из этого с сегодняшнего дня я и буду думать о Навальном, сверять свои мысли (высказывания) с этим фактом.

Время рассуждений о том, хорош он или плох, на мой взгляд, прошло. Раньше было можно, а теперь подлость.

Les derniers mots prononcés par Navalny étaient simples, clairs et sévères. [Et aussi] un peu gauches, dépourvus d'élégance, de beauté rhétorique. Il n'est pas un orateur, Navalny. Ni même un homme politique. Peut-être, un nationaliste, peut-être même un misanthrope, comme le disent quelques-uns. Je ne sais pas…. Mais c'est un gars courageux, qui doit être respecté comme un être humain….

Sortant de là aujourd'hui je réfléchirai à Navalny, et comparerai ses pensées (ses propos) avec ce fait.

Le temps de la discussion s'il est bon ou mauvais, est à mon avis révolu. Avant c'était possible, maintenant c'est une bassesse.

Pour le texte complet du discours de Navalny devant le tribunal (en anglais), voir ici ou ici. Larges citations (en français) ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site