Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : La clé du nouveau président ouvrira-t-elle des portes ?

A key, the symbol for Rouhani's campaign

La clé, symbole de la campagne électorale de Rouhani Photo via Mashreghnews

 

Le symbole de la campagne électorale du nouveau président élu de l'Iran, Hassan Rouhani était une clé. Actuellement les internautes iraniens se demandent si Rouhani sera effectivement capable d'ouvrir des verrous. Le candidat Rouhani a promis un gouvernement de “espoir et prudence”. Des milliers d'Iraniens ont celebré sa victoire avec l'espoir d'un futur meilleur

Sur le blog de Omid Dana, on peut  lire:

Quel verrou la clé de Rouhani va-t-elle ouvrir ? Mostafa Tajzadeh [un réformateur actuellement en prison] dit que libérer les prisonniers politiques n'est pas dans les mains de Rouhani. Khatami ne dit-il pas que nous devrions modérer nos attentes ? Les gens disent souvent, et avec de bonnes raisons, que la clé des négociations sur le nucléaire, des relations avec les USA, et de la crise en Syrie, sont dans les mains du Leader suprême Après tout ceci, les seules clés dont dispose Rouhani sont celles de sa maison ou de son bureau.

Jaleboon écrit :

Certains, comme Omid Dana, demande quels verrous Rouhani peut ouvrir. La réponse est qu'il a déjà fait sauter le verrou des élections, qui étaient devenues illégitimes depuis la crise de 2009.

Plusieurs internautes mentionnent des problèmes que la clé de Rouhani pourrait résoudre.

Mahsa a tweeté:

 Je ne veux pas la liberté de porter le voile ou non, je veux le jour à venir lorsque l'inflation et le chômage  baisseront, et quand les gens marginalisés n'auront plus à vendre de la drogue.

Negar Mortazavi a tweeté:

 “Des sources proches de #Rouhani disent qu'il a l'intention de mandater un envoyé spécial dans certains pays pour réparer les liens et ouvrir un nouveau chapitre avec Téhéran.

Plusieurs campagnes demandent à Rouhani de régler le problème d'Internet et de son filtrage. L'une d'elle, sur Facebook, demande à Rouhani de suspendre le filtrage de Facebook. Un groupe de blogueurs et de cyberactivistes ont écrit a une lettre au président, lui demandant d'augmenter la vitesse de connexion à Internet. Ils se plaignent aussi de la censure par filtrage d'Internet et rappelle à Rouhani que lui-même a utilisé Internet pour faire campagne.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site