Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les E-chrétiens espagnols en croisade contre un ambassadeur américain gay

On connaît depuis le 15 juin le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Espagne a été annoncé : James Costos. Diplômé de sciences politiques, il a trois traits marquants : c'est un haut dirigeant de la société de production de télévision HBO, un ardent défenseur des animaux – il est membre de l’organisation HSUS, qui lutte contre la cruauté envers les animaux – et il est ouvertement gay.

Il est aussi un adversaire acharné du piratage, un opposant déclaré à la tauromachie [fr] et un éminent militant de la cause LGBT [fr].

Selon le journal en ligne 20 minutos [espagnol], au cours de la campagne présidentielle de Barack Obama, M. Costos et son conjoint le décorateur prestigieux Michael Smith :

James Costos (à gauche), ambassadeur américain en Espagne, et son épouse, Michael Smith. Photo du blog Anotaciones de Pensamiento y Crítica.

James Costos (à gauche), ambassadeur américain en Espagne, et son conjoint, Michael Smith. Photo du blog Anotaciones de Pensamiento y Crítica.

(…) recaudaron más de 3,5 millones de dólares para la campaña de Obama entre 2011 y 2012, cuando prestaron el lujoso ático que poseen en Manhattan (Nueva York) y la gigantesca mansión que comparten en Los Ángeles (California) para varios actos de recaudación de fondos.

ont recueilli plus de 3,5 millions de dollars pour la campagne d'Obama entre 2011 et 2012, quand ils ont prêté le luxueux penthouse qu'ils possèdent à Manhattan (New York) et le grand manoir qu'ils partagent à Los Angeles (Californie) pour plusieurs événements de collecte de fonds.

Sa nomination est vue par certains comme une récompense pour la contribution fournie pendant la campagne présidentielle, et pour d'autres elle est due à la pression du lobby hollywoodien, qui voit avec inquiétude les chiffres – très discutés – de la piraterie [es] en Espagne.

Ce qui semble clair, c'est qu'on a confié à M. Costos un pays où être homosexuel ne devrait pas être un grave problème. En fait, la communauté gay est bien intégrée en Espagne, et selon un rapport de l'organisation Pew Research, 88% de la population considère cela comme un fait devant être accepté par la société. Le mariage homosexuel est légal depuis 2005 [fr], l'Espagne étant le troisième pays à l'approuver, après les Pays-Bas et la Belgique.

Cependant, même si la nomination de M. Costos a été annoncée sans fanfare sur la scène politique espagnole, il y a une organisation qui y absolument opposée : les E-chrétiens, un site ultra-catholique d'origine catalane, a été particulièrement critique à l'égard du gouvernement américain pour l'envoi de M. Costos en Espagne, allant jusqu'à lancer une pétition [es] pour demander au ministre espagnol des Affaires étrangères, M. José García-Margallo, “de ne pas donner la bénédiction” au nouvel ambassadeur américain en Espagne “, c'est-à-dire de rejeter la nomination de M. Costos. Selon le texte proposé aux signatures :

El Sr. Costos y su pareja son promotores del homosexualismo político en aquel país [EE.UU.] y ha sido nombrado por esta razón. Su presencia significa la voluntad de intromisión en la política interior española para promover el homosexualismo político, un hecho inaceptable desde el punto de vista de la neutralidad formal que debe poseer toda representación diplomática.

M. Costos et son conjoint sont des promoteurs de l'homosexualité politique dans leur pays [Etats-Unis] et il a été nommé pour cette raison. Sa présence signifie une volonté d'ingérence dans la vie politique espagnole afin de promouvoir l'homosexualité politique, un fait inacceptable du point de vue de la neutralité formelle que toute représentation diplomatique doit observer.

E-chrétiens est un site web fondé en 2001 par  Josep Miró i Ardèvol [es], membre du parti Convergencia i Unió [fr], ancien conseiller pour l'agriculture du gouvernement autonome catalan, et ancien conseiller municipal de Barcelone. Selon le journal El Plural [es],

Josep Miró y Ardèvol, president of E-Christians. Photo from the blog «El Trastevere»

Josep Miró y Ardèvol, Président d'E-Christians. Photo du blog El Trastevere.

[E-Cristians] defiende los valores de la Iglesia y se opone al matrimonio homosexual o al aborto. Defiende que la crisis actual está causada por la pérdida de los valores cristianos y de la aceptación por la sociedad de la homosexualidad y la interrupción del embarazo.

[E-chrétiens] défend les valeurs de l'église et il est opposé au mariage homosexuel et à l'avortement. Il soutient que la crise actuelle est causée par la perte des valeurs chrétiennes et l'acceptation par la société de l'homosexualité et de l'interruption de grossesse.

Carlos Gil Fernández [es] écrit ce commentaire sous l'article :

Nunca pensé que en mi vida iba a decir esto: me empieza a caer bien el Embajador de los EE.UU. Quién me ha visto y quién me ve, todo por culpa de los fachas ultracatólicos.

De ma vie, je n'avais jamais pensé que j'allais dire cela : je commence à aimer l'ambassadeur des Etats-Unis. Qui m'a connu et qui me voit maintenant, tout ceci par la faute de ces fachos de catholiques-ultras.

Rafael90 [es] a écrit sur le site web menéame:

Ultracatólicos en puestos de gran poder político–>¡Bien!
Homosexuales en puestos menos importantes (embajador)–>¡Abominación suprema!

Les catholiques ultras à des postes de grand pouvoir politique–>Super !
Les homosexuels à des postes moins importants (ambassadeur)–>Suprême Abomination !

Sur Internet, la majorité des commentaires est hostile aux prétentions des E-chrétiens. Sur Twitter, certains utilisateurs ont succinctement exprimé leur colère et leur clair rejet de cette initiative et de ses promoteurs : “Peut-on être plus idiot ?” (marian/@marianMasoto54 [es]); “Marre des catholiques radicaux” (Sergio – 3ªRepública/@sergiofdezp [es]); “La bêtise est incurable”  (AGP/@agonzalezpac [es]); “Les tarés complets attaquent !!” (Moisés Prieto/@MoissPrieto [es]); “Bien, bien, bien, voilà du respect”  (Ernesto S. Pombo/@espombo [es]).

D'autres utilisateurs de Twitter comme Carlos Saenz Eíriz [es] et jm renye [catalan] ont été plus explicites :

@cseiriz: elplural.com/… DE QUÉ VAN ESTOS Srs ? PÓNGALOS YA EN SU SITIO Y QUE HAGAN PROSELITISMO EN SUS IGLESIAS….SI LES DEJAN.

@cseiriz: elplural.com/… DE QUOI SE MELENT CES MESSIEURS ? REMETTEZ-LES SIMPLEMENT A LEUR PLACE ET QU'ILS AILLENT FAIRE DU PROSELYTISME DANS LEURS EGLISES ….SI ON LES LAISSE.

@JmRenye: Que es dediquin a netejar la merda que tenen a casa seva i deixin als demes en pau.

@JmRenye [ca]:  Qu'ils s'occupent de nettoyer la merde chez eux et foutent la paix aux autres.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site