Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Soupçons de dopage pour des champions d'athlétisme jamaïcains

[Les liens renvoient vers des pages en anglais] Les fans d’athlétisme des Caraïbes ont été stupéfaits d'apprendre que plusieurs coureurs jamaïcains, dont Asafa Powell, ancien recordman du monde, et sa collègue, l'ancienne championne olympique Sherine Simpson, avaient été déclarés positifs à des substances interdites. A cause de ces résultats, aucun des coureurs ne pourra participer aux prochains Championnats du Monde, qui se tiendront à Moscou. (Les deux athlètes ont publié un communiqué, affirmant leur déception quant aux résultats des analyses et demandant le soutien du public).

Paul Doyle, agent de Powell et de Simpson, attribue la responsabilité de ces résultats à l’entraîneur Christopher Xuereb. Xuereb, qui a travaillé pour le controversé docteur Anthony Galea, estime que les coureurs cherchent un bouc émissaire. Mais de nombreux cybercitoyens  se sont demandé pourquoi les athlètes ont commencé à travailler avec ce nouvel entraîneur. Ce thème est devenu un sujet brûlant sur la page Facebook d’Air Jamaica.

Sharon Nelson de s'interroger pourquoi on n'a pas été plus attentif :

Vraiment ?? Personne n’a jamais pensé à enquêter sur lui ?? Du temps de nos grands-mères, on aurait vérifié avant de lui donner le travail !!

Kermani Kome est lui aussi soupçonneux :

Qui a engagé ce gars-là ? On aurait dû vérifier son profil avant d’engager ce bonhomme. Qu’est-ce qu’on a bien pu penser quand on a engagé ce type-là, il a été viré il y a 3 ans et nous, on l’engage pour des athlètes, il y a quelque chose de louche.

De nombreux commentateurs ont vu là une conspiration visant à déstabiliser les athlètes jamaïcains à cause de leur domination sur les pistes. Maureen Miles, par exemple, ne croit pas qu’Asafa Powell aurait soudainement commencé à se doper, à cette période sa carrière.

C'est un coup monté. Ils nous détestent et vont tout faire pour traîner nos athlètes dans la boue. J'suis [sic] tellement en colère. Regardez combien de temps ont duré les problèmes pour Asafa, alors qu'il n'a jamais pris de médicament. Nous avons des talents naturels… Ils n'arriveront pas à nous arrêter… Père Eternel, guide notre nation face à ces vampires ici-bas… On aime la Jamaïque. Fière d'être Jamaïcaine.

Sur la page Facebook  du programme  d'affaires publiques “All Angles”, certains commentateurs ont  l'impression que les athlètes ont été piégés, alors que d'autres pensent qu'ils devraient assumer la responsabilité de leurs agissements. Koraine Hard-earz Mcgowan ne pense pas que les athlètes voulaient tricher :

Je pense que les athlètes n'ont pas ingéré les compléments avec l'intention de tricher, mais qu'ils ont simplement suivi les conseils d'une personne jugée professionnelle et une enquête en règle devrait être effectuée, afin de savoir s'ils ont été dupés ou forcés, de quelque sorte que ce soit, par la personne qui leur a donné les médicaments. Dans ce cas, il y aurait infraction pénale.

Terrence Attainable Henry a trouvé le moment des révélations suspect et pense que la vérité va bientôt éclater :

Très fâcheux, en particulier à l'approche des Championnats du Monde. Alors que la présence de substances interdites est prouvée, je crois toujours que les choses ne sont pas si simples et qu'avec le temps, la vérité éclatera et on saura s'il s'agissait d'un cas de sabotage ou d'une ingestion involontaire parce que je sais que nos athlètes ne prendraient jamais délibérément des substances interdites qui n'ont aucun effet chimique positif sur le corps.

Theresa Jones pense elle aussi que la situation est plus complexe qu'elle n'en a l'air :

C'est vraiment une triste situation, mais je crois que la réalité est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Déjà, le moment choisi pour révéler l'affaire (si proche des Championnats du Monde) me laisse perplexe. Les choses ne sont pas si simples ! Ce qui se va se passer, c'est que notre contingent pour la compétition va être encore plus surveillé et les spéculations vont aller bon train ! Je ne crois pas que des athlètes aussi expérimentés soient assez stupides à cette étape de leur carrière, où ils ont beaucoup plus à perdre qu'à gagner ! En particulier Asafa !

Domonique Jones a l'impression que les autorités locales doivent faire plus pour protéger les athlètes jamaïcains :

Cela fait longtemps que l'on entend dire que le dopage est la seule raison qui explique les très bonnes performances de la Jamaïque  et je pense qu'ils ont publié des résultats positifs pour montrer que la Jamaïque fait toujours des contrôles. Je ne sais pas s'ils en ont déjà un, mais il faudrait une sorte de comité composé de personnes qualifiées pour défendre nos coureurs nationaux parce que je suis sûre que la plupart d'entre eux ne prendrait pas volontairement de médicament interdit …

Kaj YsofreshUpsetter Too Cute pense que les athlètes sont trop expérimentés pour utiliser des substances interdites :

 Je pense que les athlètes sont suffisamment matures pour savoir quel type de médicaments ils doivent prendre lorsqu'ils ont une douleur etc.. Il est donc évident qu'il y a eu une confusion dans les résultats ou quelqu'un a délibérément fait quelque chose pour les piéger parce que, comme par hasard, trois de nos athlètes ont été déclarés positifs…

A l'inverse, Marvin Adetumbi Campbell estime que les athlètes n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes :

Les Jamaïcains semblent avoir un problème avec la responsabilité. Nous devons prendre conscience du fait que l'athlétisme est un business et que certaines personnes sont prêtes à tout pour rester au sommet. Est-ce que quelqu'un a menacé Asafa et  Sherone avec un pistolet et les a forcés à avaler les médicaments ? Ce sont des adultes responsables avec plusieurs années d'expériences. Franchement !

Palmx Palmer est d'accord :

Allons, écoutez un peu Dr. Wright… Ces athlètes sont responsables de ce qui entre dans leur corps, c'est aussi simple que cela. N'oubliez pas que le fournisseur n'a rien à voir avec cela, le médicament n'est pas illégal, les athlètes ne doivent simplement pas le prendre… aussi simple que cela… Ils savent tous ce qu'ils font. Si vous prenez un médicament, c'est qu'il y a une raison et si ça vous aide, c'est qu'il y a quelque chose dedans qui n'est pas pour vous… Ils sont tous coupables… à la recherche d'un nouveau record

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site