Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'auteur de l'explosion à l'aéroport de Pékin : terroriste ou victime ?

Sauf indication contraire, les liens dirigent vers des sites en chinois.

Un homme en fauteuil roulant, mécontent des mauvais traitements que lui a fait subir la police, a fait exploser une bombe artisanale à l'aéroport International de Pékin le 20 juillet 2013, ne blessant que lui-même.

L'homme a été identifié par les médias locaux [anglais] comme étant Ji Xhongxing. Il attribue son handicap aux mauvais traitements que lui avaient fait subir des officiers de police de la ville de Dongguan au sud-est de la Chine, en 2005.

Un journaliste du site d'informations Nandu a interrogé  deux avocats qui ont défendu Ji en 2006 et prouvé que Ji avait été battu avec des barres de fer par sept ou huit policiers à Houde, dans la banlieue de Dongguan, parce qu'il faisait le moto-taxi illégalement. A la suite de ces mauvais traitements sa colonne vertébrale a été irrémédiablement touchée, mais la police locale prétend qu'il s'est blessé en tombant de moto. Malgré la déposition d'un témoin contre la police, en 2008 un tribunal local a rendu son jugement contre Ji et en faveur de la police.

Sina Weibo user @chenshimanhua uploaded an image capturing Ji Zhongxing's despair.

L'utilisateur de Sina Weibo @chenshimanhua a posté une image illustrant le désespoir de Ji Zhongxing.

Ji a dû payer les frais de justice et s'est endetté. Il s'est rendu à Pékin pour déposer une demande de révision de son procès auprès de la Commission centrale politique et juridique du Parti Communiste Chinois.

En 2010, le commissariat de police de la ville de Houde a proposé à Ji la somme de 100.000 yuans (15.000 dollars US) en échange de son engagement par écrit d'annuler sa demande de révision.

Terroriste ou victime ?

La plupart des commentaires exprimés sur les médias sociaux chinois soutiennent Ji, et voient en lui une victime de l'injustice sociale et politique. Depuis 2006, Ji parle de son expérience dans un blog, et Feng Chingyang (@风青杨V) a relu son blog et conclut :

我看了冀先生的博客,才发现起因只是因为摩的载客,结果却被打瘫痪了,全家人背债,到处上访却得不到合理赔偿。最后亲人纷纷早逝,慢慢的他的心也死了!我未必赞同冀先生对此事的处理方式,但如果我们想要这个国家不出现下一个冀先生,就必须关注他的“病根”,他开始是一个正常人,是谁让他变得不正常

J'ai achevé de lire le blog de M. Ji et j'en conclus qu'il a été tabassé à en devenir infirme parce qu'il faisait le moto-taxi illégalement. Sa famille a dû s'endetter et n'a pu obtenir aucune compensation après des années de réclamations. Ses parents sont morts et il a perdu sa raison de vivre avec leur disparition. Je ne suis pas d'accord sur la méthode employée par M. Ji pour résoudre ses problèmes. Cependant, si l'on ne veut pas qu'il y ait d'autres M. Ji dans ce pays, nous devons être attentifs aux causes du problème. Tout au début c'était quelqu'un de normal, qu'est-ce qui en a fait quelqu'un d'anormal ?

Quelques uns, cependant, pensent que la sécurité publique doit être la priorité. Par exemple, un employé des médias Yin Zhe (@凝哲同学) écrit :

中国的舆论场真是奇怪到近乎扭曲。有影响力的意见领袖们,不但不谴责在公共场合实施暴力袭击的人,反而因为暴徒未能伤害到更多的人而赞其为侠肝义胆。媒体不关注公众安全问题,反而开始用孤证为暴徒伸冤叫屈。这个世界究竟怎么了…波士顿爆炸案时候那同仇敌忾的劲儿都上哪儿去了?!

L'opinion publique chinoise est si tordue. Les leaders d'opinion influents ne condamnent pas ceux qui déclenchent une attaque violente en public. De plus, ils font un héros d'un voyou parce qu'il n'a tué personne. Les médias ne prêtent aucune attention à la sécurité publique parce qu'ils recherchent les preuves qui vont transformer un voyou en victime. Qu'arrive-t-il à notre société?… Pourquoi ont-ils réagi si différemment à l'attentat à la bombe de Boston ?

Mais l'intérêt pour la sécurité publique n'a pas eu beaucoup d'audience en ligne parce qu'à l'aéroport, Ji a prévenu ceux qui l'entouraient de s'éloigner avant de déclencher la bombe. Zhao Xiao (@赵晓), professeur à l'Université de Technologie de Pékin, prend la défense de Ji :

冀中星引爆前用了十分钟疏散民众,所以只伤了他自己。多么善良的百姓,这个国家谁敢站出来说:我比他更有义!

Avant de déclencher la bombe Ji Zhongxing a passé 10 minutes à s'assurer que personne ne se trouvait près de lui, et c'est pour cette raison qu'il n'a blessé que lui-même. Il est si naïf. Qui d'autre dans le pays oserait se lever et dire : je suis plus pur que lui?

@Badiucao's political cartoon. Ji: when justice is deprived, I seek my own.

Dessin de @Badiucao. Ji: quand il n'y a plus de justice, je me fais justice.

Un scénariste pour la télévision, @xiangrenli reprend :

冀中星给了我们法治社会大量的机会,但是我们所追求的法治社会没有给冀中星一丁点的机会,大量中国人只喜欢做围观者、做看客,看侩子手杀革命党,最后有人买人血馒头,没人去思考这个问题,冀中星绝不是最后一个。

Notre système juridique s'est servi de Ji Zhongxin, mais la justice ne lui a laissé aucune chance. La plupart des Chinois aiment être spectateurs et regarder le bourreau tuer le révolutionnaire. Il y en même qui achètent des petits pains teintés de sang [symbole d'un roman de Lu Xun, Médecine, où les gens pensent que ce pain guérit les maladies des poumons]. Personne n'a vraiment réfléchi au problème et Ji Zhongxing ne sera pas le dernier [attentat suicide à la bombe].

@yourwisdom partage un point de vue similaire :

用生命换取了一次关注。体制源源不断的产生系统性恶果,分散在多少视线看不到的地方生根发芽?维稳又能压抑多久?

[Ji] a donné un peu de sa vie pour l'intérêt public. Le système politique ne cesse de reproduire le mal et les germes du mal. Pendant combien de temps la stabilité pourra-t-elle rester sous contrôle ?

“South of the sea” (@海之南) pense qu'il faut s'attendre à voir exploser d'autres bombes:

每一个受不公正对待的公民,都是一颗不定时炸弹!不改变单纯维稳思路,积怨太多,就来不及拆除这些炸弹引信了!

Tous les citoyens victimes d'injustices sont des bombes à retardement ! Pour désactiver les bombes, il faut considérer et traiter les réclamations. Le maintien de la stabilité sociale par le contrôle politique et la répression est une voie sans issue.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site