Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Un candidat à la mairie d'Iékaterinbourg qui séduit et divise

C'est probablement l’élection du prochain maire de Moscou [GV, en anglais] qui va accaparer l'attention en Russie et dans le monde, pourtant le 8 septembre 2013 verra aussi élire des maires et gouverneurs ailleurs en Russie. Une des campagnes les plus intéressantes pourrait s'avérer celle de Iékaterinbourg, la quatrième ville du pays. Le climat politique y est différent : les scores du parti au pouvoir Russie Unie sont médiocres (il a terminé deuxième aux élections de 2012 à la Douma, derrière le parti se disant social-démocrate “Russie Juste”), et l'oligarque Mikhaïl Prokhorov a obtenu un résultat honorable à la présidentielle de 2012, avec 18,75% des voix, à comparer à ses 7,98% au niveau national.

Iékaterinbourg est aussi la ville de l'un des personnages politiques indépendants les plus inhabituels de Russie, Evgueny Roizman. Député à la Douma de 2002 à 2008, blogueur anti-corruption, et directeur de la très controversée oeuvre caricature anti-drogue [GV, en anglais] “Cité sans drogues,” M. Roizman a officiellement annoncé sa candidature à la mairie vendredi 19 juillet 2013. Roizman est actuellement cité (sans être impliqué) dans un certain nombre de procédures judiciaires, avec le procès de sa compagne, Aksana Panova [anglais], l'ex-directrice du réseau régional d'information Ura.ru, et une enquête menée par le FSB sur des écoutes illégales de ses lignes téléphoniques [anglais].

Evgeny Roizman in an interview in November 2012, screenshot from YouTube.

Evgueny Roizman au cours d'un entretien en novembre 2012, capture d'écran de YouTube.

Annonçant son entrée dans la course à la mairie sur le portail web Znak.ru [russe] (le nouveau site de Panova), Roizman a d'abord affirmé avoir reçu 12 millions de roubles de Prokhorov, dont il allait représenter le parti “Plateforme civique”, avec la promesse que l'oligarque “donnerait autant qu'il faudrait.” Roizman a ensuite fait marche arrière, déclarant [russe] dans une conférence de presse : “nous n'accepterons ni ne dépenserons le moindre kopeck de son argent,” prétendant désormais que Prokhorov ne lui avait pas demandé [russe] de se présenter. “Je ne suis pas une fillette qu'il faut convaincre. J'y pense depuis plusieurs mois… C'est moi qui ai pris la décision,” a-t-il expliqué.

Sans surprise, les lecteurs de Znak.ru ont salué l'annonce de Roizman avec grand enthousiasme. Un commentateur s'est senti inspiré pour écrire un bref poème à la louange de Roizman, à qui il s'adresse affectueusement par son diminutif “Génia.”

Женя, Женечка, Евгений,
Ты в работе просто гений!
Раз решил – не отступай!
Пять лет городу отдай!

Génia, Génetchka, Evgueny,
Tu es un génie du travail !
Une fois décidé, ne recule pas !
Donne cinq années à la ville !

Sa candidature a aussi excité de nombreux membres de l'opposition. De fait, il est connu au plan national comme une figure de l'opposition jouissant d'une expérience politique et d'une base de pouvoir large et concentrée, ce qui est très rare en Russie. Vladimir Milov, un opposant moscovite, a écrit un billet de blog sur Ekho Moskvy, sous le titre “Ces élections pourraient être révolutionnaires” :

Навальный в Москве, Ройзман в Екатеринбурге – слушайте, а чего вам еще надо-то? Вот они, выборы вашей мечты.

Navalny à Moscou, Roizman à Iékaterinbourg, écoutez, que vous faut-il de plus ? Les voilà, les élections dont vous rêviez.

Tout le monde n'a pas partagé l'enthousiasme de Milov. Roizman rencontre une large méfiance avec ses idées sur les migrants, son passé de délinquant (il a fait deux ans de prison pour vol à main armée au milieu des années 1980), et ses cliniques de désintoxication imitoyables, où les patients seraient menottés à leurs lits. Un habitant de Iékaterinbourg a pointé [russe] les difficultés plus complexes qui pourraient découler d'une élection de Roizman :

В случае избрания Ройзмана, отношение к нему Кувайшева неизбежно будет вызывать конфликты между городом и областью, что явно не на пользу Екатеринбургу.

En cas d'élection de Roizman, la relation qu'a avec lui [le gouverneur de la région de Sverdlovsk, Evgueny] Kouivachev causera inévitablement des conflits entre la ville et la région, ce qui à l'évidence ne sera pas à l'avantage de Iékaterinbourg.

D'autres s'inquiètent de la personnalité de Roizman, ainsi le centre de recherche “Analitik” situé à Iékaterinbourg,” qui a écrit sur son blog de LiveJournal :

Это неловкое чувство, когда неглупые вменяемые люди на полном серьезе считают Ройзмана достойным кандидатом в мэры Екатеринбурга. Иконы, поэзия, борьба с наркотиками, романтика с псевдо-оппозиционными журналистками – это на здоровье, каждый дрочит как он хочет. Но лично мне будет как-то неуютно, если главой моего города станет человек с мутным прошлым (и не менее мутным настоящим), тюремной ходкой в анамнезе и очень запущенными отношениями с областными властями.

C'est un sentiment embarrassant, quand des individus sains d'esprits et pas idiots considèrent très sérieusement Roizman comme un candidat valable à la mairie de Iékaterinbourg. Les icônes [anglais], la poésie, la lutte contre les drogues, le flirt avec les journalistes pseudo-opposants—tant mieux, à chacun son plaisir. Quant à moi je serai quelque peu mal à l'aise si arrive à la tête de ma ville un homme au passé trouble (et au présent non moins trouble), аux antécédents pénitentiaires et aux relations très négligées avec les autorités régionales.

D”autres sont prêts à fermer les yeux sur le passé agité de Roizman. Comme un commentateur l'a souligné [russe] sous l'article d'Analitik :

В нашей стране получить судимость-легко,как насморк.
ИМХО,Ройзман-намного честнее,чем все эти ставленники ПЖиВ.

Dans notre pays, on attrape une condamnation aussi facilement qu'un rhume. A mon humble avis, Roizman est bien plus honnête que toutes ces créatures du parti des escrocs et des voleurs [désignation péjorative courante de Russie Unie].

La popularité de terrain de Roizman et sa réputation d'homme d'action lui a gagné des admirateurs, non seulement chez les libéraux, mais aussi chez les nationalistes, à qui plaisent son attitude implacable sur la toxicomanie et sa volonté de réduire les “gangs ethniques” associés au trafic de drogue. L'activité de Roizman est allée jusqu'à lui valoir le surprenant soutien des néo-nazis de l’ “Initiative socialiste populaire“, dont l'anti-sémitisme affiché n'exclut pas [russe] de vanter les réalisations de Roizman, qui est à demi juif :

Чем он занимался последние годы? Решительной и бескомпромиссной, а зачастую и опасной борьбой с распространением наркотиков. Войной с этническими кланами, живущими наркоторговлей, и с крышующей их властью. В активе Ройзмана – спасенные наркоманы, посаженные наркобарыги, снос цыганских особняков… Поэтому Ройзман – это правильный еврей. Еврей, своими действиями показавший, на чьей он стороне.

Qu'a-t-il fait ces dernières années ? Il a mené une lutte résolue et sans compromis, souvent dangereuse, contre la propagation des drogues. Il a fait la guerre aux clans ethniques qui vivent du trafic de drogues et aux autorités qui les abritent. A son actif, il a sauvé des toxicomanes, fait coffrer des épiciers de la drogue, démoli les villas tziganes… C'est pour cela que Roizman est un bon juif. Un Juif qui a montré par ses actions de quel côté il est.

Roizman est une figure qui divise fortement. Mais sa popularité est authentique et traverse les frontières démographiques, sa fondation caritative anti-drogue jouit d'un réel soutien dans une ville ravagée par l'addiction à l'héroïne, et son mandat de député à la Douma pour la circonscription de Sverdlovsk lui confère une légitimité politique. Alors que les sondages [anglais] donnent pour hautement improbable une victoire de Navalny à la mairie de Moscou, Roizman a de bonnes chances de l'emporter. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, sa candidature va rendre hautement intéressante dans les prochaines semaines l'élection de Iékaterinbourg.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site