Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Singapour : têtes rasées, pour une campagne de soutien aux enfants atteints de cancer

Lancée en 2003 par la fondation du cancer de l'enfant, l'initiative Hair for Hope (les cheveux pour l'espoir) est un évènement durant lequel des volontaires se rasent les cheveux à Singapour dans l’ objectif de lever des fonds et et de sensibiliser sur le cancer de l'enfant.

Ci-dessous se trouvent les objectifs officiels de la campagne :

- Sensibiliser sur le cancer de l'enfant a Singapour

- Montrer aux enfants atteints de cancer et à leurs parents qu'ils ne sont pas seuls dans la lutte contre le cancer

- Dire aux enfants atteint de cancer que ce n'est pas grave d'être chauve

- Lever des fonds pour soutenir les enfants atteints de cancer et leurs familles

- Construire une communauté de soutien pour les enfants atteints de cancer et leurs familles

Le crâne rasé “représente la compréhension de la part d'un individu de l'épreuve que doit traverser un enfant atteint du cancer”. En 2003, il n'y avait que 3 participants mais en 2012 plus de 6 000 participants ont été comptabilisés.

 

hair_for_hope

Kelwin Wee, nouveau participant, explique la raison de sa participation à l'évènement :

Le cancer n'est pas systematiquement une peine de mort et nous pouvons apporter notre petite participation pour soutenir cette initiative. Il y a trop d'enfants qui ont besoin de notre aide et nous pouvons faire une différence.

 

Patrick Koh participle à l'évènement depuis sept ans :

Je connais des personnes souffrant du cancer qui ont reçu divers traitements. Mais tous ne perdent pas leurs cheveux. Mais ils ont certainement besoin de soutien car les traitements sont chers. Je me rase les cheveux pour montrer aux enfants que ce n'est pas grave d'être chauve. Il n'y a rien de grave à ça. Je me rase aussi pour récolter des dons afin de soutenir financièrement ces enfants et leurs familles. Mes parents ont aussi été atteints du cancer il y a de nombreuses annees et DIEU merci ils ont été guéris.

 

Ci-dessous se trouvent des photos de l'évènement du mois dernier:

Photo from Facebook page of Hair for Hope

Photo de la page Facebook of Hair for Hope

Photo from Facebook page of Hair for Hope

Photo de la page Facebook Hair for Hope

Photo from Facebook page of Hair for Hope

Photo de la page Facebook Hair for Hope

 

Un incident après l'évènement a suscité une controverse lorsqu'un directeur d'école a  demandé à certaines étudiantes qui s'etaient rasées les cheveux de porter une perruque à l'intérieur du campus. Le directeur a cité le règlement intérieur de l'école selon lequel “les coiffures de style punk, non féminines et désordonnées” n’étaient pas autorisées.

Alfred Dodwell a demandé à la direction de l'école de revoir les règles qui portent atteinte à la liberté d'expression.

Les Singapouriens ne sont-ils pas libres de s'exprimer en se rasant les cheveux ? Doit-il exister des restrictions aussi là-dessus ? Un adolescent avec les cheveux rasés ou colorés a-t-il une mauvaise influence sur les autres élèves de l'école ?

Peut-être est-il temps que le ministre de l'Education oublie l'importance de l'uniforme et autorise les élèves à avoir un certain niveau d'expression personnelle vestimentaire et dans leur coiffure.

 

Stefanie Yuen-thio a écrit une lettre ouverte au ministre de l'Education à ce sujet:

Monsieur Le ministre, je vous écris afin d'exprimer ma grande préoccupation concernant l'état de notre système éducatif. Je réprouve cette forme de conformité technocratique qui représente l'état d'esprit du personnel enseignant. J'espère qu'il s'agit d'un incident isolé qui n'est pas représentatif de notre système éducatif.

 

Cependant, un commentateur anonyme a souligné que les étudiantes s'étaient engagées à porter une perruque avant de se porter volontaires pour l'évènement :

Une promesse est une promesse. Quel type de valeur allez-vous passer aux générations futures si quelqu'un ne tient pas une promesse parce qu'il/elle estime qu'il/elle fait une bonne action ?  Aujourd'hui une promesse n'est pas tenue, et si demain une loi n’était pas suivie?

 

Grace chua a critiqué la réaction de la direction de l'école :

Chauve- Est-ce pareil que PUNK ? DESORDONNEE ? Et qui peut se permettre de définir le terme ” non-féminine”?

Même si elles n'ont pas suivi la règle de la coiffure “féminine”, elles ne peuvent pas avoir d'excuses quand c'est pour une bonne cause ?

Sérieusement, faites preuve de compassion. Les règles sont rigides mais nos esprits ne le sont pas.

 

Black Valkyrie7 a felicité tous les participants à l’événement Hair for Hope :

Toutes ces personnes (surtout les filles) qui se sont rasé les cheveux méritent tout notre respect et notre reconnaissance. Soyons honnêtes, tout le monde n'est pas capable de participer à une telle chose. Je ne participerai jamais a un évènement comme celui-la, si j'ai le choix. Je comprends la douleur de perdre ses cheveux parce que je l'ai expérimentée dans le passé. C'est pourquoi je pense que ces participants sont courageux et sincères.

Bravo à tous les participants.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site