Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les touristes russes en Egypte : “N'annulez pas vos vacances !”

Les journaux russes [russe, ru] s'inquiètent toujours plus [ru] du sort d'environ 50 000 touristes russes [ru], actuellement en danger de rester bloqués en Egypte, où les violences se poursuivent. L'Egypte, ainsi que la Turquie, sont des destinations prisées des Russes pour des vacances à petit prix. Les Russes apprécient particulièrement les séjours tout compris dans les villes balnéaires de Harghuda et Sharm-el-Cheikh au bord de la Mer rouge. La destination Egypte est si populaire qu'en dépit de l'instabilité politique croissante, et des événements qui ont fait plusieurs centaines de victimes, beaucoup de Russes n'ont pas annulé les vacances qui'ils attendaient depuis longtemps.

"Burning hot tours. Egypt." Anonymous image distributed online.

“Tourisme chaud bouillant. Egypte.” Photo DR, partagée en ligne

La situation en Egypte est très discutée en ligne, que ce soit par des internautes en Russie ou en Egypte, sur Facebook et dans des groupes du réseau social Vkontakte comme “Les Russes à Hurghada.” Certains Russes, surtout ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme en Egypte, cherchent à rassurer les voyageurs effrayés par les photos d'immeubles en feu et de cadavres, publiées par exemple sur LiveJournal dans ce post [ru]. Le compte I♥Hurghada sur VKontakte conseille [ru]:

Люди, не отказывайтесь от своих приобретенных туров! В Хургаде все спокойно, все как обычно!!!!

Les gars, n'annulez pas votre séjour que vous avez déjà payé.  Hurghada est calme, tout est normal !!!!

Pavel Kulikov rétorque [ru] :

Как можно писать, что всё спокойно и ничего не происходит про страну, где идёт гражданская война?

Comment pouvez-vous écrire que tout est calme et que rien ne se passe dans un pays en pleine guerre civile ?

I♥Hurghada a répondu [ru]:

Вот из-за паникеров всяких, люди порятт себе отдых, отказываясь. Никто не призывает ехать в Каир и другие города где беспорядки (! Беспорядки, а не война или что-то еще). Говорится про курортные зоны, где всегда все нормально и спокойно!

Des gens gâchent leurs vacances à cause de quelques uns qui paniquent. Personne ne dit que vous devriez aller au Caire, ou dans d'autres villes où il y a des problèmes (! De l'agitation, pas la guerre ou quelque chose de ce genre). Je parle de villes touristiques où les choses sont comme d'habitude, normales et calmes !

Parfois, les tentatives pour rassurer sonnent un peu faux [ru]:

Всем привет!Я живу в Хургаде.Дороги перекрыты на всяк случай,но в городе из-за этого в отдалённых районах плохо ходит транспорт или вообще отсутствует.Люди спокойные.Туристов очень мало. […] В Хургаде тепло ,хорошо море фруктов. […] Не бойтесь

Salut tout le monde, je vis à Hurghada. Les rues sont barrées, juste au cas où, les quartiers plus excentrés sont mal desservis par les transports, parfois, ils ne passent pas. Les gens sont calmes. Il y a peu de touristes. […] Il fait chaud à Hurghada, très beau, il y a beaucoup de fruits. […] Ne craignez rien.

Une autre Russe vivant sur place a tenté de minimiser [ru]  les manifestations des partisans des Frères musulmans au centre de Hurghada :

СМИ – удивительная вещь. Посмотрела сегодня сюжеты от “Вестей”, задумалась: в той ли Хургаде я живу? ))) Мы со всех сторон фоткали толпу, не больше пары сотен человек с фотографиями Мурси. А в новостях рассказывали про 5000-ную сумасшедшую толпу

Les médias sont bizarres. J'ai regardé les articles de “Vesti” aujourd'hui, et je me suis dit, est-ce que je vis dans la même Hurghada ? ))) Nous avons pris des photos dans tous les sens, mais il n'y avait pas plus de deux cents personnes qui tenaient des portraits de Morsi. Les infos parlaient de je sais pas quel chiffre dingue, genre 5 000 personnes.

Certains ont publié des messages depuis le Caire, l'épicentre des affrontements. Le 14 août, Lyubov Lobova a écrit [ru] dans le groupe  “Votre guide à Sharm-el-Sheikh” :

Друзья! Я нахожусь в Каире. Вчера приехала на свою голову)))) Тут нет войны, но обстановка не очень веселая. Мы основательно застряли в отеле  в Гизе, тк ввели комендантский час. С 19:00 до 06:00. […] В Шарме спокойно, но меры безопасности не лишние.

Les amis ! Je suis au Caire. J'ai été stupide, je suis arrivée hier)))) Il n'y a pas de guerre ici, mais la situation n'est pas drôle. Nous sommes coincés à l’hôtel Giza, à cause du couvre-feu. De 19h à 6h […] A Sharm, tout est calme, mais on est jamais trop prudent.

Une autre Russe, qui travaille comme agent immobilier à Hurghada, assure [ru] :

Я сейчас в Каире, не надо делать при этом страшные глаза! У меня все отлично!!!!! Там где я нет даже намека на какую-то спец операцию. За
окном щебечут птицы и слышны звуки мирной размеренной будничной жизни.

Je suis au Caire en ce moment [mais] ne prenez pas cet air effrayé, tout va bien !!!!! Là où je me trouve, il n'y a pas trace d'une quelconque opération de la police spéciale. Les oiseaux chantent devant ma fenêtre et j'entends les bruits monotones de la vie quotidienne.

Le 15 août, l’Association des agents de voyages russes a annoncé que l'Agence d'Etat chargée du tourisme avait demandé aux Russes d'éviter les voyages en Egypte, si possible. La page d'accueil du site de l’association propose une FAQ [ru] sur “comment annuler votre séjour en Egypte.” Mais même cela ne décourage pas certains intrépides voyageurs russes, qui semblent penser [ru] que, si les choses venaient à mal tourner, la cavalerie volera à leur secours.

Ребята,живущие в Египте сейчас успокоили! И причем даже те,кто живут в Каире!!! На курортах все идет своим чередом:) Если уж,не Дай Бог,начнется война-нас,естественно,эвакуируют! Поэтому готовимся к обычному-тусовочному отдыху в любимом Шарме и всем того же советуем!;)

Des gens qui vivent en Egypte nous ont rassurés ! Même ceux qui vivent au Caire !!! Dans les clubs de vacances, les affaires continuent comme d'habitude l:) Même si, espérons que non, il devait y avoir une guerre, nous serions évacués, naturellement ! Donc, nous nous préparons à nos fiestas habituelles de vacances dans nos lieux favoris à Sharm et nous conseillons à tout le monde de faire de même !;)

A beach in Mersa Matruh, Egypt. The caption reads "Russians tourist have threatened to quash the unrest in Egypt, if it gets in the way of their vacation." Anonymous image distributed online.

Une plage à A Mersa Matruh, en Egypte. La légende dit :  “Des touristes russes ont menacé d'écraser les manifestations en Egypte s'i elles se mettent à leur gâcher leurs vacances ” Photo DR, diffusée en ligne

Cet optimisme forcené a provoqué des plaisanteries, comme ce tweet :

Tout va bien en ‘Egypte. 60 000 de nos mabouls sont là-bas. En théorie, en nous bougeant un peu, nous devrions réussir à nous emparer du pouvoir, en douce

Une parodie, sous forme de fausse information [ru], est parue sur “Intersucks” (jeux de mot autour du nom de l'agence de presse officielle Interfax) :

Войска республиканской армии Египта были разбиты на подходах к Шарм-эль-Шейху и Хургаде. Во второй половине дня оба города окончательно перешли под контроль отдыхающих из России. «Это наши города, и мы никому не позволим диктовать нам свои правила. Не лезьте в чужой монастырь со своим уставом», – заявил командующий русской Алкогольческой армии Николай Деникин.

Les forces de l'armée républicaine d'Egypte ont été écrasées alors qu'elles approchaient de Sharm-el-Cheikh et Hurghada. Dans la seconde partie de la journée, les deux villes sont tombées sous le contrôle total des touristes russes. “Ces villes sont à nous, et nous ne laisserons personne nous dicter sa loi. […]” a déclaré le commandant de l'Armée russe des alcooliques, Nikolai Denikin.

L'ironie n'efface pas un fait désolant : beaucoup de touristes russes n'annulent pas leur voyage parce qu'ils ne peuvent pas se permettre de perdre leur budget vacances, surtout s'il n'y a pas de remboursement possible, comme le rappelle [ru] sur Facebook Elijah Chertcoff :

Тем, кто копил из своей нищенской зарплаты в 15-20 тысяч рублей, деньги на отдых у тёплого моря, ничего не остаётся, кроме как закрыть глаза, стиснуть зубы и получить дозу ультрафиолета и свежих витаминов “пока не началось”. […] В конце концов, курортную зону и покой россиян египетская армия будет оборонять до последнего […]

Pour ceux qui ont réussi à économiser pour se payer des vacances au soleil sur la plage, alors que leur salaire mensuel de misère est de 15-20 000 roubles, il n'y a rien à faire, sauf fermer les yeux, serrer les dents et absorber leur dose d'ultra violets et de vitamines avant que “tout pète” […] Après tout, l'armée égyptienne protègera la ville et le confort des Russes jusqu'à la fin  […]

Un commentaire sur VKontakte [ru] lui répond :

Как нам себя не успокаивать, если мы приняли решение лететь? […] Нам всем страшно, но кто-то сдал путевку, кто-то нет и будет себя успокаивать.

Comment ne pas tenter de nous rassurer nous mêmes, si nous avons décidé d'y aller ?  […] Nous avons tous peur, certains ont renoncé à leur séjour, d'autres non et ceux-là essayeront de se rassurer.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site