Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une équipe de foot brésilienne lance une campagne contre le racisme

[Tous les liens mènent à des pages en portugais, sauf mention contraire]

Dans une vidéo présentée le 12 août  l'équipe de foot Grêmio of Porto Alegre a rassemblé certains des joueurs les plus célèbres de son équipe, blancs et noirs, pour parler du racisme. L'initiative est née avec le soutien de la FIFA, qui a décidé en mai de cette année, à l'unanimité, de rendre plus sévères les sanctions contre le racisme dans le foot. 

Les campagnes pour sensibiliser contre le racisme sur les terrains de foot se sont intensifiées en Europe ces dernières années mais le sujet est rarement abordé à l'intérieur des stades au Brésil.

Dans la vidéo, Zé Roberto, le milieu de terrain de l'équipe tricolore, ancien joueur de l'équipe nationale du Brésil, dit qu'il n'a jamais été victime de racisme sur le terrain, mais qu'avant de devenir célèbre, il a été écarté d'un interview en raison de la couloir de sa peu; Le milieu de terrain défensif Matheus Biteco se souvient d'un incident, durant son enfance : un garde de sécurité d'un supermarché l'avait taclé, son père et son frère Guilherme, qui joue dans la même équipe.

La campagne de l'équipe a fait le tour des médias sociaux brésiliens sous le mot-clic #azulpretoebranco (bleu, blanc et noir, qui sont les couleurs de l'équipe).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site