Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des femmes interdites de voter lors d'élections partielles dans certaines régions du Pakistan

[Sauf mention contraire, les liens renvoient vers des pages en anglais]

Selon des informations qui commencent à filtrer, des femmes sont interdites de voter dans plusieurs régions du Pakistan à l'occasion des élections partielles qui se tiennent actuellement. Les candidats sont en lice pour l’attribution de 41 sièges nationaux et provinciaux à l’Assemblée dans quatre provinces et à Islamabad.

Lors des élections générales qui se sont tenues en mai au Pakistan [fr], l’impressionnant taux de participation a offert une vision encourageante. Il a réaffirmé la foi des masses dans le processus démocratique. Toutefois, le taux de participation total des femmes s’est avéré plutôt consternant, à cause de partis politiques de différentes régions qui se sont entendus pour empêcher les femmes de participer au scrutin.

Une tendance similaire s’observe actuellement, alors que se tiennent les élections partielles. Selon le portail d’information indien Niticentral, l’organisation exclue Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) a menacé de kidnapper ou de tuer les femmes de Hangu, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, qui prendraient part au scrutin. D’après le portail d’information en ligne News Pakistan, les partis politiques et religieux ont empêché aujourd’hui des femmes de voter dans certaines parties de Nowshehra, une circonscription de Khyber Pakhtunkhwa, et dans la ville de Phalia, dans le Pendjab.

A man is casting his vote in Islamabad during by-elections. Image by Shiraz Hassan. Copyright Demotix (22/8/2013)

Un homme dépose son bulletin de vote à Islamabad lors des élections partielles. Image de Shiraz Hassan. Droits d'auteur Demotix (22/8/2013)

PakVotes, un projet veillant au respect de l’équité lors de la tenue des élections partielles, a tweeté le 22 août 2013 :

 

Bannu PK-70 : Des rumeurs font écho d’un accord entre des candidats en lice dans la ville de Mardan pour empêcher les femmes de venir voter.#PakVotes

— PakVotes (@PakVotes) 22 août 2013

Marvi Sirmed, une célèbre militante de la société civile, mentionne plusieurs lieux où les femmes ont été exclues des bureaux de vote :

 

Des femmes interdites de voter à #Hafizabad #Mardan #Hangu  #Noashera #Mianwali               #MandiBahauddin #Phalia #LakkiMarwat à 15 h 40 le 22 août

— Marvi Sirmed (@marvisirmed) 22 août 2013

Elle fait ensuite remarquer :

 

Toutes les circonscriptions où l’on a interdit aux femmes de voter se trouvent soit dans le #Punjab soit dans le #KhyberPakhtunkhwa

— Marvi Sirmed (@marvisirmed) 22 août 2013

Sanam Jung, une vidéo-jockey réputée, a cité en particulier la circonscription NA-254, Karachi et le parti politique Muhajir Qaumi Movement (MQM) :

 

Il n’y a aucune différence entre les talibans & Mqm (groupe Altaf) dans la circonscription NA 254 les femmes de Karachi n’ont pas été autorisées à voter…#MQM stoppe les femmes

— Sanam Jung (@VJ_Sanam) 22 août 2013

Un observateur de terrain du site Pak Votes a pu obtenir la preuve d'un accord commun établi entre des agents d’un bureau de vote précis de Mardan. L’accord stipulait que les femmes ne seraient pas autorisées à déposer leurs bulletins dans le bureau de vote en question. Une photographie de l’accord est postée ci-dessous :

DSCF0051

Image reproduite avec l'autorisation de PakVotes

On peut le traduire ainsi : « Les trois agents affectés à l’École primaire publique, Shah Butt Khel, à Umarabad ont convenu que les femmes ne seraient pas autorisées à déposer leurs bulletins de vote et que personne ne s’opposerait juridiquement à cette décision. »

Candidats Agents Signature
Jamshed Khan Mahmand Amjad Ali <Signé>
Zakaullah Khan Qari Farman <Signé>
Fazl Rabbai Advocate Ibn-e-Ameen <Signé>

Le document a ensuite été signé par le président du bureau de vote Bashir Ahmed et est daté du 22 août 2012.

Cette situation contraste quelque peu avec celle des régions urbanisées au Pakistan, où de nombreuses femmes ont voté pour la première fois de leur vie pour les élections partielles, à l’image de ce qui s’est passé lors des élections générales.

Voici ce que révèle Asma Shirazi, une présentatrice d’une des chaînes de télévision principales du Pakistan :

 

J’ai voté pour la première fois de ma vie :)

— Asma Shirazi (@asmashirazi) 22 août 2013

A woman is casting her vote during by-elections in Islamabad. Image by Shiraz Hassan. Copyright Demotix (22/8/2013)

Une femme déposant son bulletin de vote lors des élections partielles à Islamabad. Image de Shiraz Hassan. Droits d'auteur Demotix (22/8/2013)

Même si le taux de participation des femmes dans de nombreuses régions était bien plus élevé que lors des dernières élections générales et que le taux de participation général des femmes a connu une forte hausse, la tendance visant à empêcher les femmes de voter dans de nombreuses régions du Pendjab et du Khyber Pakhtunkhwa persiste. Cela est particulièrement le cas dans les régions où les conservateurs religieux ont une forte influence.

Beaucoup d'anomalies de ce type n’ont pas été reconnues par les autorités lors des élections générales, mais heureusement, l'ECP [Commission électorale du Pakistan] a cette fois pris note de ces cas et a annoncé la tenue de nouvelles élections dans les circonscriptions où les femmes ont été interdites de voter.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site