Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : la mère d'un blogueur emprisonné entame une grève de la faim

 

حسين رونغاي ماليكي وأمه زليخة

Hossein Ronaghi Maleki et sa mère Zoleica, tout deux actuellement en grève de la faim.
Photo extraite de la page Facebook consacrée à la campagne de soutien au blogueur.


Zoleica Moussavi est une mère désemparée. Elle est la mère du blogueur iranien emprisonné, Hossein Ronaghi Maleki, qui a entamé une grève de la faim depuis environ 2 semaines. Le mardi 20 août 2013, Madame Moussavi a engagé, à son tour, une grève de la faim pour faire entendre sa voix.

Hossein Ronaghi Maleki est condamné à une peine de 15 ans de prison. Une campagne de soutien au blogueur a été lancé sur le réseau social Facebook.

Sur la page de la campagne, on lit en premier lieu : ” La vie de Hossein est en danger, c'est aujourd'hui que nous devons le soutenir pour ne pas parler de lui comme un héros à son enterrement.”

Un post récent sur Facebook nous a informé que la mère de Hossein a entamé une grève de la faim “puisque les autorités ne prêtent aucune attention à celle de son fils et à sa situation.”

Le même message encourage les militants à rompre le silence sur cette situation.

Beaucoup s'inquiètent de la détérioration de son état de santé, Hossein a déjà rencontré des problèmes rénaux et à la bouche et souffrait beaucoup. Il avait écrit une lettre pour dénoncer les tortures que lui ont infligé des agents du ministère des Renseignements pour le forcer à avouer auprès du procureur, mais cette lettre a été confisquée.

Non à la vengeance

Libéré pour une brève période avant de retourner en prison, Hossein avait mis en ligne une vidéo où il déclarait :

Si nous voulons changer la situation de notre pays, nous devons aller à l'extrême… nous devons avancer main dans la main sans aucune représailles. Nous devons construire avec rationalité et bonté car l'Iran doit être libéré de toute discrimination. Chacun de nous peut avoir une influence sur l'Iran, nous sommes tous responsables.

 

 

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site