Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Chine, le nouvel eldorado des tours opérateurs

club-med-chineLes chiffres de la saison touristique française ne sont pas clairs. La ministre du Tourisme Sylvia Pinel est prudente tandis que le bilan du cabinet Protourisme, qui fait référence dans les études touristiques, est maussade. Côté Chine en revanche, les prédictions sont limpides, le marché est prometteur. Les tours opérateurs décident d’y accélérer leur développement.

Le marché touristique chinois est très convoité et pour cause. Le tourisme est un concept relativement neuf en Chine, puisqu’il est apparu à la fin des années 1990, quand les Chinois se sont vus accorder 2 jours de repos par semaine, puis neuf jours fériés par an. Puis ce fut un éveil brutal au tourisme. Aujourd’hui, les dépenses chinoises à l'étranger a crû de 40 % de 2011 à 2012.

La Chine, un marché colossal pour les tours opérateurs

Nous avons d'ailleurs tendance à penser automatiquement tourisme chinois à l’étranger. Les chiffres sont effectivement significatifs. Selon le Business Insider, le nombre de voyages à l’étranger est passé de 10 millions en l’an 2000 à 83 millions en 2012. Mais avant même de s’envoler pour des contrées étrangères, les Chinois s’intéressent à leur pays. Le tourisme intérieur chinois dépasse largement le tourisme international en Chine. Ils sont 300 millions chinois à visiter la Chine contre 15 millions de touristes internationaux et génèrent 110 milliards de dollars contre 30 milliards pour le tourisme intérieur.

Touristes chinois par Marc Ben Fatma - license CC-BY-NC-2.0

Touristes chinois par Marc Ben Fatma – license CC-BY-NC-2.0

Une opportunité de développement colossale pour les tours opérateurs, qui sont nombreux à s’être implantés sur le marché chinois. Havas Voyages Vacances, Mandarin Voyages, Nouvelles Frontières, pour ne citer qu’elles, font partie de la centaine d’agences venues proposer des circuits dans l’Empire du Milieu.

Le Club Med veut en faire son deuxième marché

Le Club Méditerranée s’est distingué récemment en faisant partager les vues ambitieuses qu’il avait sur la Chine. Le Groupe a bien l’intention d’y gagner des parts de marché, d’autant que le marché européen, et plus particulièrement français, connaît une sévère dégradation. L’objectif est de conquérir 200 000 clients fin 2015 avec 5 villages et hôtels-resorts ouverts dès 2013. La Chine deviendra ainsi le deuxième marché du Club Med.

Les investissements nécessaires à la construction de ses villages prestigieux, notamment celui prévu sur les îles tropicales d’Hainan dans le sud du pays où les Chinois les plus riches se retrouvent, promettent d’être colossaux. Afin de s’affranchir des contraintes actionnariales de court terme, dégager immédiatement des liquidités et pouvoir librement accélérer la stratégie internationale, les deux principaux actionnaires, AXA PE et Fosun ont lancé une OPA amicale sur le Club afin d’obtenir 50,1 % du capital et des droits de vote.

Dans un entretien donné au Figaro, Guo Guangchang, président de Fosun ne cache pas les objectifs de l’OPA, alors que le Club se trouve à un tournant de son développement :

Cela fait trois ans que Fosun est actionnaire du Club Med. L’offre, que nous présentons avec Axa PE et le management, a deux objectifs. Le premier est de donner au Club un actionnariat stable pendant une période minimum de cinq ans. Le second est de l’accompagner dans son développement sur le marché asiatique, et tout particulièrement en Chine.

Pour le moment, l’OPA reste suspendue à la décision de la Cour d’appel concernant les recours déposés par des actionnaires minoritaires. Elle devrait être rendue fin septembre. Les recours contestent la validation de l’OPA par l’Autorité des marchés financiers (AMF), s’appuyant sur des motifs qui restent troubles.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site