Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une tortue de mer libérée aux Philippines grâce à… une pétition en ligne

Residents of Turtle Island shortly before releasing the sea turtle. Photo by Ma Cecilia Mendioro Gendrano

Des habitants de Turtle Island peu avant la remise en liberté de la tortue. Photo de Ma Cecilia Mendioro Gendrano

Une pétition publiée sur le site Change.org a convaincu les autorités d'une province des Philippines de rendre sa liberté à une tortue de mer pawikan retenue en captivité. Les tortues pawikan comptent au nombre des espèces menacées. 

Lancée par Rochelle Prado, la pétition a reçu plus de 1 500 signatures :

… à Turtle Island, dans la province de Guimaras, on trouve une tortue pawikan attachée, qu'on ne libère de ses liens que lorsque des touristes déboursent 5 pesos pour la prendre en photo. Les autochtones sont les mieux placés pour défendre les espèces menacées vivant sur leur territoire, pourtant on ignore encore trop la nécessité de laisser les spécimens concernés en liberté dans leur habitat naturel.

… relâchez la tortue et faites cesser ces pratiques en travaillant de concert avec les habitants de Turtle Island pour mettre au point des programmes de préservation et de protection de leurs mers et de la vie marine.

La réponse ne s'est pas fait attendre puisque Jesse Vego, membre du Département pour l'environnement et les ressources naturelles (Department of Environment and Natural Resources, DENR), a immédiatement fait libérer la tortue :

… Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir l'existence d'une pétition en ligne alors que son initiatrice, Rochelle Prado, n'avait même pas contacté mon cabinet au préalable. Je vous en remercie d'ailleurs, car si cela avait été amené à se savoir, l'image de mon cabinet s'en serait trouvée ternie.

… Le lieu auquel il est fait référence sous le nom de Turtle Island, qu'on ne peut situer sur une carte officielle de la province, est en fait rattaché au continent.

Escorting the sea turtle back to the sea. Photo by Ma Cecilia Mendioro Gendrano

Le cortège ramenant la tortue à la mer. Photo de Ma Cecilia Mendioro Gendrano

Sea turtle going home. Photo by Ma Cecilia Mendioro Gendrano

La tortue de mer retrouve son habitat naturel. Photo de Ma Cecilia Mendioro Gendrano

Change.org a répandu la bonne nouvelle :

VICTOIRE ! Félicitations à Rochelle Prado, qui a lancé la pétition sur Change.org Philippines. C'est grâce à son initiative et au soutien de 1 645 signataires que le Bureau des zones et espèces protégées (Protected Areas and Wildlife Bureau, PAWB) du DENR a rendu sa liberté à la tortue pawikan de Turtle Island, jusque-là contrainte de poser sur les photos de touristes à des fins lucratives.

Minerva Glindro estime que d'autres sources de revenus doivent être assurées aux habitants de l'île :

Le gouvernement doit mettre en place des programmes assurant aux habitants de la région de meilleures sources de revenus leur permettant de protéger leur écosystème. Rendre leur liberté à des tortues ne résoudra pas le fond du problème.

Rene Mikhael Resurreccion préconise l'exécution des lois environnementales :

Je ne vois même pas pourquoi on en est arrivé à une pétition. Si c'est contre la loi, les sanctions adéquates doivent être appliquées.

Quoi qu'il en soit, c'est quelque chose qui me tient à cœur parce que même si elle ne dispose pas d'un cerveau aussi développé que le nôtre, cette tortue doit se sentir bien seule et désœuvrée parfois. Elle a sûrement un rôle bien plus important à jouer que celui d'alimenter les albums de photos-souvenirs. Elle pourrait par exemple contribuer à la prolifération de son espèce.

Pinky Arturo a pu constater les maltraitances faites aux tortues pawikans sur l'île :

J'ai pu voir la tortue lorsque j'ai visité l'île. La pauvre bête ne m'a inspiré que de la pitié. Il faut que ça cesse et que la tortue retrouve sa liberté !

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site