Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Global Voices lance un nouveau site : “The Bridge”

Some of the people whose work you'll be reading on "The Bridge", starting October 10.

Quelques un de ceux que vous pourrez lire sur “The Bridge”, à partir du 10 octobre

En juillet dernier, au Sommet de Global Voices à Nairobi, Aparna Ray et Nwachukwu Egbunike se tenaient dans la longue et étroite salle que nous avions baptisée “La maison de la Girafe” et nous interpellaient avec cette proposition:” Et si GV ouvrait ses colonnes à des contenus personnels ?”

A la mode Global Voices, Aparna et Nwach, en une sorte de pré-sommet virtuel depuis leurs domiciles respectifs de Calcutta en Inde et Ibadan au Nigeria, avaient déjà planché avec un groupe de travail sur la possibilité d'aller au delà de l'habituelle neutralité de nos articles. Cette proposition lancée à la face de collaborateurs de GV venant de 60 pays a eu le caractère d'une provocation ! 

Depuis bientôt neuf ans que Global Voices existe, nous sommes fiers d'avoir accompagné les média citoyens du monde, en prenant soin de rapporter aussi fidèlement que possible ce que d'autres ont mis en ligne. Notre engagement de neutralité nous a gagné le respect des journalistes et des chercheurs ainsi qu'une réputation de “source digne de confiance”. Cela doit évidemment être protégé.

“La neutralité, c'est quoi?” ont ironisé certains, plus désabusés. D'autres sentaient bien qu'introduire des éléments personnels dans nos histoires pourrait enrichir nos reportages. Lors de leur intervention, Nwach et Aparna ont soulevé la difficulté de raconter des histoires sur les citoyens ou des rumeurs circulant dans les médias sociaux quand les événements évoluent à un rythme vertigineux. Un nouveau style d'écriture pourrait nous permettre d'être plus rapidement réactifs. D'autres s'inquiétèrent pour les blogueurs du monde car une telle évolution pourrait les abandonner à eux-mêmes. 

Après un long débat, les contours d'une option possible ont commencé à apparaître. Il ont été  précisés dans les semaines suivantes par une enquête circulant dans toute la communauté de GV. Nous allions créer un nouveau type d'article de Global Voices, clairement étiquetés, séparés du contenu habituel, rangés dans une rubrique propre. Le 10 octobre nous avons enfin dévoilé cette nouvelle section qui s'appellera “The Bridge“. 

Pourquoi ce nom “The Bridge” (Le pont) ? Pour tous ceux qui ont créé quelque chose, un nouveau gadget, une start-up…, trouver le nom bien adapté est parfois difficile, bien qu'il soit  souvent sous votre nez. Quand le nom “the Bridge” est apparu au milieu d'un monceau de propositions pendant le “brainstorm” de notre communauté, ceux d'entre nous qui avaient intégré Global Voices depuis assez longtemps se sont frappé la tête en se disant : Mais bien sûr…!

Les ponts relient évidemment des lieux, permettant la communication et le passage des gens et des idées, mais ce mot a également une résonance profonde dans l'histoire de Global Voices. Lors de la toute première rencontre de Global Voices à Cambridge, Massachusetts en 2004, le blogueur iranien Hossein “Hoder” Derakhshan a utilisé l'expression “bridge blogger” pour décrire une personnalité émergente au sein d'une blogosphère internationale naissante. Le bridge blogger écrit pour le monde, pour aider ses lecteurs à se situer dans cette affolante complexité.

Il ne manque pas de travaux personnels, d'opinions et de commentaires variés sur le Web, et nous ne voudrions pas en rajouter encore si nous n'avions pas la conviction de pouvoir offrir quelque chose de précieux. Un de traits spécifiques de Global Voices est l'étonnant éventail de pays représentés dans notre communauté — des pays où la plupart de nos contributeurs sont nés et continuent à vivre et travailler. Nous croyons qu'il y a un besoin plus grand que jamais d'histoires bien racontées concernant des lieux ou des communautés humaines non suffisamment et fidèlement représentées par les grands médias. A travers ce “pont”: “the Bridge” nous souhaitons rendre accessibles des paroles et des idées de personnes qui portent un véritable enjeu au travers des histoires qu'elles racontent. Des récits qui, nous l'espérons, sauront vous surprendre, vous enchanter. 

Soyez les bienvenus à Global Voices “The Bridge.” 

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site