Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les autorités saoudiennes bloquent les sites en faveur de la conduite des femmes

L'Arabie Saoudite ne se contente pas d'interdire aux femmes de conduire, elle bloque également les sites poussant celles-ci à prendre le volant.

Le 21 septembre, des activistes saoudiennes lançaient le site de la campagne du 26 octobre, réclamant dans une déclaration la levée de l'interdiction faite aux femmes de conduire en Arabie Saoudite. Le 29 septembre, les autorités ont bloqué le site sans fournir aucune explication (elles ne le font presque jamais), alors que la déclaration avait recueilli plus de 13 000 signatures :

La campagne du 26 octobre pour la conduite des femmes bloquée en Arabie Saoudite #قيادة_26اكتوبر http://t.co/vHOmyPY9Ey

Les activistes ont rapidement lancé un site miroir pour contourner la censure :

الان حتى موقع http://t.co/8WrfejrKzU اصبح فعال وبإمكانك التوقيع هناك! #قيادة_26اكتوب Nous avons créé un autre site pour remplacer celui qui est bloqué !

The standard blocking message shown in place of oct26driving.com and oct26driving.org.

Le message standard qui s'affiche désormais sur les pages oct26driving.com et oct26driving.org.

Le 7 octobre, le site miroir est bloqué à son tour.

Le site miroir de la campagne pour la conduite des femmes du 26Oct, créé après que l'original a été bloqué par le gouvernement, est à son tour bloqué !

Les hauts responsables du gouvernement saoudien ont toujours affirmé, en particulier en s'adressant aux médias occidentaux, qu'ils attendaient simplement que la société accepte les femmes au volant. Pour autant, ce genre d'actions prouve bien que le gouvernement joue un rôle actif dans la restriction du mouvement des femmes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site