Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les femmes saoudiennes s'apprêtent à désobéir à l'interdiction de conduire

Dozens of women have shared videos of themselves driving on major roads and highways across Saudi Arabia ahead of October 26, a day they plan on defying the ban. The videos are available here

Des dizaines de femmes ont partagé des vidéos où elles conduisent sur les routes et autoroutes d'Arabie Saoudite, en attendant le 26 octobre, la journée de défi à l'interdiction. Les vidéos sont visibles ici

Alors que le 26 octobre a été fixé journée de désobéissance à l'interdiction publique pour les femmes de conduire, les Saoudiennes ont mis en ligne des vidéos les montrant se préparer au jour J. Leurs adversaires, en revanche, se démènent pour une application rigoureuse de l'interdiction et parlent de “conspiration” à propos de qu'ils décrivent comme une “manifestation” dans un pays où manifester est strictement interdit.

La chaîne YouTube et le profil Instagram de la campagne ont été garnis de vidéos et photos de femmes conduisant sur les routes nationales, et d'autres qui s'entraînent à la conduite.

Nasser al-Omar, l'un des principaux religieux musulmans conservateurs du pays, a twitté [arabe] :

Ceux qui veulent que lees femmes conduisent comprennent-ils qu'ils servent les ennemis de ce pays en y introduisant  chaos et corruption alors qu'il a un profond besoin de sécurité, foi et stabilité ?!

Al-Omar, comme d'autres religieux, ont tenté de se rendre à la Cour royale le 22 octobre, mais sans obtenir d'audience. Dans une vidéo enregistrée hors de la cour [arabe], al-Omar a déclaré que ceux qui appellent à ce que les femmes conduisent “ne prennent pas la méthode légitime” (autrement dit, défient l'interdiction au lieu de demander au roi de la lever).

Le Ministère de l'Intérieur a publié un communiqué [arabe] le 23 octobre, disant :

وعطفاً على ما يثار في شبكات التواصل الاجتماعي وبعض من وسائل الإعلام من دعوات لتجمعات ومسيرات محظورة بدعوى قيادة المرأة للسيارة، وحيث إن الأنظمة المعمول بها في المملكة تمنع كل ما يخل بالسلم الاجتماعي ويفتح باب الفتنة ويستجيب لأوهام ذوي الأحلام المريضة من المغرضين والدخلاء والمتربصين، لذا فإن وزارة الداخلية لتؤكد للجميع بأن الجهات المختصة سوف تباشر تطبيق الأنظمة بحق المخالفين كافة بكل حزم وقوة

Concernant ce qui est diffusé sur les réseaux de médias sociaux et d'autres canaux médiatiques à propos de rassemblements interdits et de manifestations pour la conduite automobile des femmes, la réglementation dans le royaume interdit tout ce qui contrevient à la sécurité civile et induit des tentations pour les malveillants et les rêveurs pervers. Pour cette raison, le Ministère assure chacun que les autorités appliqueront les règlements avec fermeté et vigueur à l'encontre de ceux qui les enfreignent.

Du côté de l'organisation de la campagne, on insiste sur l'absence de tout appel à manifester :

Pour ceux qui avancent que nous appelons à une manifestation le 26 octobre, nous tenons à vous informer que nous avons inlassablement répété qu'il n'y aura pas de manifestation, et que ceci n'affaiblira pas notre volonté.

Le blogueur saoudien Fouad al-Farhan a rapproché la déclaration du Ministère de l'Intérieur à celle du Général égyptien Abdel Fattah el-Sisi 48 heures avant le renversement du Président Mohamed Morsi :

La déclaration du Ministère de l'Intérieur concernant les femmes au volant ressemble à celle d'el-Sisi qui traitait les parties à égalité. Chaque partie a interprété la déclaration comme étant en sa faveur.

Amnesty International a aussi appelé à signer la pétition de la campagne :

Montrez votre solidarité avec la conduite des femmes saoudiennes vers la liberté en signant la pétition du 26 actobre pour le droit des femmes à être au volant

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site