Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le responsable étudiant iranien Majid Tavakoli est libéré sous caution

 Majid Tavakoli hugging his mother after being released from jail has circulated on Iranian social media.

La photo de Majid Tavakoli qui embrasse sa mère à sa sortie de prison a fait le tour des médias sociaux iraniens.

Sauf indication contraire les liens dirigent vers des sites en anglais.

Majid Tavakoli [français], un leader étudiant iranien de premier plan, a été libéré sous caution pour la première fois depuis quatre ans. Sa famille a annoncé que Majid pourrait être réincarcéré d'ici quelques jours.

Tavakoli a été arrêté en décembre 2009, quand il était à l'université Amir Kabir, pour avoir critiqué le gouvernement iranien. Son arrestation avait provoqué une forte campagne de protestation en ligne contre les tentatives d'humiliation du régime qui l'accuse d'avoir échappé aux autorités après s'être habillé en femme [anglais] à l'issue d'un discours qu'il avait prononcé pour la journée des étudiants [français].

Des centaines d'hommes iraniens se sont habillés [français] en femmes sur leur profil Facebook en signe de soutien à Tavakoli et par solidarité avec les femmes.

Pression sociale pour une libération ?

Le blogueur Kermeki s'interroge sur les pressions [farsi] qui ont pu induire la libération temporaire de Tavakoli. David Keyes, le directeur de l'organisation Advancing Human Rights a demandé [anglais] publiquement au Ministre des Affaires Etrangères Iranien, Javad Zarif, quand Majid Tavakoli serait libéré et il lui a été répondu que l'on n'avait jamais entendu parler de lui. Kemedi pense que cette intervention ainsi que les campagnes menées sur les réseaux sociaux ont joué un rôle dans sa libération. Zarif est présent sur Facebook (interdit en Iran) et les utilisateurs d'internet ont aussi attiré l'attention sur Tavakoli sur Facebook.

La résistance fête cette libération

Une vidéo partagée sur YouTube montre des étudiants de l'Université Amir Kabri qui se sont immédiatement réunis pour fêter sa libération en chantant et brandissant des banderoles :

Le blogueur Harf Rishe commente [farsi] :

Majid Tavakoli signifie que le Mouvement Vert est vivant. Majid Tavakoli signifie que quatre ans ont passé, pour une personne au palais présidentiel [pour ne pas nommer l'ancien président Mahmoud Ahmadinejad]
(…)

Majid Tavakoli signifie que le Mouvement Vert n'est pas un parti politique qui a besoin de la permission de Khamenei pour exister.

Le blogueur ajoute que si nous y croyons vraiment nous pouvons aussi être le coeur du Mouvement Vert. Les responsables du Mouvement Vert sont toujours assignés à résidence depuis les manifestations massives qui ont suivi l'élection présidentielle contestée de 2009.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site