Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des Fidji à l'Italie, les communautés d'éco-tourisme s'épanouissent

TribeWanted: Monestevole

Bienvenue à Monestevole. Capture d'écran d'une vidéo de TribeWanted.

[liens en anglais] Un nouveau modèle d'éco-tourisme autonome rencontre un grand succès grâce au soutien des internautes du monde entier. Des Fidji et de la Sierra Leone jusqu'au cœur de l'Italie, des communautés gérées localement accueillent des touristes motivés à prendre part au divertissement et au travail dans des sites de toute beauté.

Tribewanted @ Monestevole, Italy

Bienvenue @ Monestevole

Tout a débuté en 2006 grâce à une communauté en ligne ou une “tribu” nommée TribeWanted, qui fut créée par des entrepreneurs sociaux, Ben Keene et Filippo Bozotti. Leur mission consistait à élaborer une communauté touristique durable sur l'île Fidji Vorovoro, en partenariat avec les villageois.

La campagne s'enflamma et en quelques semaines, 1000 personnes issues de 21 pays ont soutenu ce projet en investissant près de 250 dollars US (180€) chacun. Au cours des quatre années suivantes, un roulement de 15 personnes, issues de la tribu, a construit la communauté interculturelle de l'île, en association avec les propriétaires fonciers et 25 employés fidjiens.

Ce succès a rapidement conduit à la création, en 2010, de nouveaux éco-villages à John Obey Beach, au Sierra Leone (jetez un coup d’œil à ces vidéos ici) et Monestevole, en Italie cette année.

Ces communautés sont financées par les membres du monde entier, avec au départ un investissement de 10£ (environ 12€) chaque mois par membre de la tribu. Les membres peuvent ensuite voter en ligne pour désigner de nouveaux emplacements et la distribution d'argent supplémentaire, entrer en contact avec des experts en durabilité, et réserver un séjour dans n'importe quelle communauté TribeWanted à un tarif réduit.

Dinner at TribeWanted in Monestevole, Italy (photo by Ariel Parrella, CC BY)

Un dîner au sein de TribeWanted à Monestevole, Italie (photo d'Ariel Parrella, CC BY)

Dans le “Cœur Vert” de l'Italie

Début octobre, j'ai rejoint avec ma fille et un groupe de 15 autres personnes (principalement des Allemands) une nouvelle “éco-tribu” en Italie afin de vivre cette expérience de vie communautaire.

Nous avons effectué des activités agricoles et préparé des repas copieux, joué de la musique ensemble et passé du temps à nous promener et nous émerveiller des magnifiques paysages.

Il s'agit d'une expérience collaborative et sociale basée sur une vérité simple : un autre monde est possible, ici et maintenant. Lorsque vous construisez un modèle d'entreprise durable autour de la convivialité et du partage, les gens peuvent réellement mettre en pratique un nouveau mode de vie autour de cette croyance.

Voici une vidéo présentant la communauté TribeWanted de Monestevole, près de Umbertide. Pour plus d'informations, visitez leur page Facebook.

 

“Comme à la maison”

Le co-fondateur Ben Keene, a expliqué récemment sur son blog personnel comment la structure globale de la communauté influence ce que vivent les visiteurs :

Chaque projet a ses réussites et ses défis à surmonter. Mais ils nous ont permis, avec nos partenaires locaux et nos membres, de créer des endroits où nous nous sentons tous comme chez nous. Comme si une partie de nous avait toujours appartenu à ces sites – bien que la langue, la nourriture et la culture soient parfois très différentes de l'endroit où nous vivons la plupart du temps. Et parce que nous avons le sentiment d'être “comme à la maison”, nous sommes ouverts à différentes idées, à découvrir de nouveaux aliments, à tester de nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes et à nous amuser, ce qui nous rajeunit. Grâce au leadership de nos équipes locales et des communautés, nous avons pu renforcer l'importance de la protection du patrimoine culturel ainsi que de l'environnement naturel et ses ressources.

Pour souligner leur engagement à améliorer la qualité de vie locale où sont basées les “tribus”, 30 % des frais d'adhésion sont injectés dans des projets communautaires en faveur de la santé, l'éducation, la protection de la nature, l'entreprise et l'énergie propre. Les membres et touristes sont également invités à prendre part à ces thèmes durant leur séjour et lors de leur retour à domicile. 

La prochaine étape consistera à étendre TribeWanted dans dix nouveaux sites, grâce au partenariat d'autres projets d'éco-tourisme et en développant ce modèle d'adhésion innovant.

Une campagne de financement participatif pour l'équité à TribeWanted Ltd est actuellement en cours sur une nouvelle plateforme appelée Crowdcube, et prépare déjà l'implantation de nouvelles communautés au Mozambique, au Laos, au Nicaragua, au Royaume-Uni et à Bali.

En cas de succès, ces efforts aideront à mettre en place une approche plus large de l'éco-tourisme et une culture plus participative à travers le monde, comme le déclare Filippo Borzotti dans une mise à jour de la campagne de financement participatif :

Nous pensons que cela va au-delà du tourisme, nous investissons dans un mode de vie. Nous nous plaisons à croire que nous sommes à la pointe : vivre de manière durable et promouvoir l'énergie et l'architecture vertes, la nourriture locale, un service public d'eau potable, la réduction des déchets et de notre empreinte carbone ; nous voulons être un exemple qui, nous l'espérons, sera un mode de vie appliqué dans les 50 prochaines années.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site