Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

‘Comment rester indifférents ?’ : Le sort des orphelins au Niger

Un chiffre donne à réfléchir dans le rapport annuel de l'UNICEF sur la “Situation des enfants dans le monde 2012″ : le Niger compte 970.000 orphelins sur une population d'environ 17 millions de personnes. Ces enfants, qui ont perdu un de leurs parents ou les deux, sont voués à un avenir difficile : assiduité scolaire plus faible et nécessité de travailler beaucoup plus jeunes pour subvenir à leurs besoins ou à ceux de leurs frères et soeurs.

Cette vidéo réalisée par l'UNICEF suit l'histoire d'une jeune Nigérienne de 15 ans, qui a d'abord exervé un travail de vendeuse de rue, pendant lequel elle reçoit les propositions indécentes d'hommes plus âgés. Elle s'est ensuite engagée comme domestique à l'âge de 12 ans, pour finalement quitter la maison de cette famille qui l'exploitait : 

Les histoires poignantes de ces orphelins émeuvent de nombreux Nigériens, parmi eux un des nouveaux blogueurs du projet aidé par Rising Voices, Cartographier pour le Niger, qui a choisi de s'intéresser à ce sujet. Fatiman écrit sur le blog de Cartographier pour le Niger : “Etre orphelin au Niger est une problématique très importante dont j’aimerais parler car c’est une situation qui m’a beaucoup touchée, comme actuellement je vis avec des orphelins..”

Elle poursuit en résumant certains des problèmes qui attendent les orphelins dépourvus de figure parentale dans leur vie :

Mais malheureusement je constate que l’orphelin, quelque soit la société, vit dans des problèmes sérieux de plusieurs ordres. Surtout au niveau de l’éducation, car n’ayant pas profité de l’amour parental. Il s’est trouvé sans modèle, sans guide ou maitre qui soit le garant de son avenir et de son devenir. Par ailleurs, il faut aussi rappeler que la famille constitue le premier moyen pour l’enfant de s’épanouir. La société vient en second lieu. Et en plus ce dernier reste toujours insensible à la situation des orphelins, pire, elle les utilise pour d’autres fins. A ce niveau, les enfants orphelins sont voués à plusieurs phénomènes sociaux tels que : le grand banditisme, la délinquance juvénile, les travaux forcés, l’esclavage moderne. Cet ainsi que les enfants issus des milieux défavorables sont les plus touchés, car n’ayant aucun revenu dans ce monde purement matérialiste et capitaliste.

Les organisations religieuses exercent un rôle primordial pour s'occuper des orphelins au Niger. Musulmanes comme catholiques, elles ont contribué à la construction d'établissements où les orphelins peuvent trouver à manger et un toit. Alher photographie un de ces orphelinats construits par une organisation localisée au Qatar, et voisin de sa maison :

Photo of orphanage in rural Niger taken by Alher

Photo d'un orphelinat rural au Niger, prise par Alher et reproduite avec sa permission

Fatiman conclut avec cette question pleine de gravité :

En définitive, il faut noter que l’orphelin, en tant qu’être délaissé pour son propre compte, est exposé à des sérieux problèmes. Cependant, le soutien de l’État reste à désirer dans ce sens, bien que la situation des orphelins doive toucher au plus profond de notre humanisme. Comment rester insensible face à la situation que vivent les orphelins du monde?

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site