Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Hongrie critiquée pour sa politique de naturalisation clémente

Alors que le chômage et les préoccupations économiques ne cessent de croître à l'intérieur de L'Union Européenne, la Hongrie est critiquée pour ses lois plus clémentes adoptées en 2011 sur l'obtention de la nationalité hongroise. Charles Richardson explique pourquoi sur le blog Crikey's :  

La Hongrie a causé des soucis a ses voisins avec une nouvelle loi qui autorise certaines personnes à revendiquer la nationalité hongroise si elles ont (a) un ancêtre direct qui était de nationalité hongroise et (b) une connaissance de base de la langue hongroise. Apparemment, ce dernier critère est interprété de façon légère. […]

Cette loi est plus controversée qu'elle ne le parait pour deux raisons. Tout d'abord, parce qu'une large proportion des voisins de la Hongrie faisait partie, à une époque le siècle dernier, du territoire hongrois, Ainsi, de nombreux Serbes, Slovaques, Roumains et Ukrainiens pourraient potentiellement revendiquer la nationalité hongroise. Par conséquent, certains voisins se demandent si les dirigeants de la Hongrie ont vraiment abandonné le rêve de recréer la “Grande Hongrie” qui existait avant 1920. […]

D'après la BBC, plus de 500 000 personnes ont profité de cette loi depuis son adoption début 2011, dont plus de 100 000 personnes originaires de Serbie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site