Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Impunité : la plus grande menace pour la liberté d'expression en Amérique latine

Pendant ces 20 dernières années, 670 journalistes ont été assassinés en Amérique latine et dans les Caraïbes [en anglais], selon les responsables de l'alliance IFEX-ACL, qui a publié récemment un Annuaire de l'impunité 2013: ” Images et traces de liberté d'expression en Amérique latine et dans les Caraïbes [en anglais]”, ces crimes, qui pour beaucoup demeurent non élucidés, font de l'impunité la plus grande menace pour la liberté d'expression dans la région.

Silvia Higuera fait une synthèse de ce texte sur le blog du Knight Center's Journalism in the Americas [anglais]. Elle ajoute :

Si l'on en croit ce rapport, l'Américaine Latine vit actuellement un moment crucial pour la liberté d'expression. Selon les lieux, les journalistes sont exposés à la menace de groupes criminels ou à la fragilité des institutions. Beaucoup de pays sont en train de mettre en place des dispositifs légaux controversés qui pourraient limiter la liberté de la presse. Des fonctionnaires de divers gouvernements continuent à intenter des procès pour diffamation pour réduire au silence la presse. Des secteurs historiquement vulnérables comme ceux qui représentent les populations indigènes, sont incapables d'intervenir dans les grands débats d'intérêt public.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site