Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

#Lobbytweet, pour plus de transparence dans la politique allemande

Dans beaucoup de pays, Twitter s'est hissé aujourd'hui en nombre d'utilisateurs au deuxième rang des réseaux sociaux derrière Facebook. La popularité de Twitter en Allemagne n'a pourtant rien de commun avec celle atteinte dans des pays comme le Brésil, les USA, l'Espagne ou la Turquie.

Die Wirtschaftswundertüte. Ein Geschenk der Initiative Neue Soziale Marktwirtschaft an die gründe Bundestagsabgeordnete Tabes Rößner.

La pochette-surprise de l'économie. Un cadeau de l'Initiative Nouvelle Economie sociale de marché à la députée Verts au Bundestag Tabea Rößner. Photo publiée sur son profil Facebook.

En Allemagne, le nombre d'utilisateurs de Twitter équivaut à celui des petits Pays-Bas, malgré une population presque cinq fois supérieure. Un blog de The Economist a déjà lancé la question “Why Do Germans Shun Twitter [Pourquoi les Allemands fuient Twitter] pour arriver à la réponse que la transparence de Twitter est en contradiction avec le besoin d'intimité des Allemands.

Cette transparence de Twitter pourrait permettre d'éclairer un peu l'obscurité du lobbying dans la politique allemande. Sur son blog Hamburger Wahlbeobachter [Observateur des élections à Hambourg, en allemand], Martin Fuchs a invité les politiques allemands à rendre publiques sur Twitter, par le mot-dièse #Lobbytweet, leurs rencontres avec les lobbyistes. Certains politiciens publient d'ores et déjà ces rendez-vous sur leur page d'accueil. La députée Verts au Bundestag Tabea Rößner affiche un choix baroque de cadeaux de lobbyistes sur sa page Facebook. La publication des Lobbytweets agrégerait les rencontres de cette sorte et autoriserait aux citoyens, journalistes ou association un aperçu, même partiel, de l'étendue du lobbying.

L'initiative du Hamburger Wahlbeobachters remonte à un tweet de la députée Verts au Bundestag Agnieszka Brugger, qui a retourné à l'expéditeur les cadeaux de lobbying. Agnieszka Brugger a fait de même pour un cadeau de l'Initiative Nouvelle Economie Sociale de Marché (INSM), et en a informé par un tweet :

#INSM, ton cadeau est renvoyé.

Le Hamburger Wahlbeobachter donne sur son blog une liste de tous les parlementaires régionaux et fédéraux qui ont accepté d'utiliser #Lobbytweet pour informer de leurs rencontres avec des lobbyistes.

Les réactions sur Twitter sont jusqu'à présent extrêmement positives. Jona Hölderle (@pluralog) a twitté :

Enfin twitter tout bonnement la transparence

Yannick Dillinger est enthousiasmé par l'initiative #Lobbytweet :

Bonne opération ! MT @wahl_beobachter : “Ça a démarré avec une photo de @agnieska_mdb. Transparence dans le lobbying

Le journaliste Claus Hesseling (@the_claus) tient également l'idée pour recommandable :

Super idée de @wahl_beobachter : les politiciens devraient tweeter sur les cadeaux reçus des entreprises

Les premiers hommes et femmes politiques qui veulent utiliser #Lobbytweet ont été salués avec euphorie par l'initiateur Martin Fuchs :

Génial, le député au Bundestag @marcobuelow et les députés de Länder @netnrd et @mmarsching sont les premiers politiques à utiliser #LobbyTweet

L'initiative #Lobbytweet ne délie pas les politiciens de leur responsabilité dans l'élaboration de lois pour introduire une plus grande transparence. L'association d'intérêt public LobbyControl et d'autres organisations poussent depuis longtemps les hommes politiques à instaurer un registre obligatoire des lobbys et à voter une loi anti-corruption des élus. Les #Lobbytweets, sont en tous cas un petit pas dans la bonne direction, celle de la transparence des lobbys.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site