Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guatemala: Les restes de victimes de la guerre civile exhumés et remis à leurs familles 32 ans après

Isabela Ja (forefront) and her husband Celso Chiquin, smile after receiving the skeletal remains of their son Baldomero Chiquin Ja. Photo by James Rodriguez, used with permission.

Isabela Ja et son mari Celso Chiquin souriant en recevant les ossements de leur fils Baldomero Chiquin Ja .Photo de James Rodriguez, utilisée avec autorisation.

Une émouvante série de photos du reporter photographe James Rodriguez à voir sur le site MiMundo.org. Celui-ci a, en effet, rencontré les habitants du village de Pambach au Guatemala, quand ils recevaient les ossements de leurs proches enlevés lors d'une incursion militaire le 3 juin 1982 sous la dictature d’Efraín Ríos Montt et jamais retrouvés vivants.

Les victimes ont été exhumées d'une fosse commune en mai 2012, identifiées puis remises à leurs familles le 22 novembre 2013. [Liens en anglais

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site