Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

PHOTOS: Humains d'Asie du Sud-Est

[Les liens dirigent vers des pages en anglais]

La page Facebook Humains de New York de Brandon Stanton a inspiré de nombreux photographes du monde entier qui partagent photos et histoires de gens ordinaires de leurs pays respectifs. Voici un aperçu du projet en Asie du Sud-Est.

La page Humains de Brunei a été créée le 17 mai 2013. Ci-après une photo d'étudiants de Brunei.

Photo from Humans of Brunei Facebook page

Photo de la page Facebook Humains de Brunei

Pour sa part, la page Humains d'Indonésie a été créée le 16 août 2013. Voici une photo d'indonésiens aux chutes de la Vallée d'Harau dans la région de Bukittinggi :

“C'est une expérience extraordinaire… ces chutes d'eau sauvages se sont transformées en une sorte de baignade publique. En zoomant on pourrait voir des enfants sur des canards gonflables, des vendeurs de nouilles et autres activités…”  Photo de la page Facebook Humains d'Indonésie

 

“Those young coconuts look fresh?” “Oh, please take one if you like” “Thank you so much. Why don’t you just drop them down? Seems heavy to carry like that” “Don’t you see that few kids play under these trees? I am worry these coconuts would hit them.” Photo from Humans of Indonesia Facebook page

“Ces noix de coco ont l'air bien fraîches?“
“Oh, prenez-en une si vous voulez”
“Merci beaucoup. Pourquoi vous ne les laissez pas tomber ? Ca a l'air lourd à transporter”
“Vous ne voyez pas qu'il y a des enfants qui jouent sous les arbres ? Je n'aimerais pas que les noix de coco les blessent.” Photo de la page Facebook de Humains d'Indonésie

 

Il existe aussi une page Humains de Jakarta. Jakarta est la capitale d'Indonésie.

Photo from Humans of Jakarta Facebook page

Photo de la page Facebook Humains de Jakarta

Allez aussi voir la page Humains de Bali. Bali est une île bien connue d'Indonésie.

En Malaisie, Avinash explique comment lui est venue l'idée de la page Humains de Malaisie :

… tout d'abord je voulais qu'ils sachent qu'il y a des gens qui s'intéressent à leurs opinions, à leurs histoires, à ce qu'ils font, à ce qui les préoccupe, à ce qu'ils pensent, à ce qu'ils pensent de la vie, de leurs problèmes, de tout, et que ce sont eux qui font la Malaisie. Ensuite, j'aime écouter et poser des questions. Enfin, bien sûr parce que j'en étais arrivé à une période de ma vie où j'avais tout simplement besoin de parler à quelqu'un, je n'avais pas besoin d'aide, simplement quelqu'un pour écouter et je ne trouvais personne. Et j'ai toujours cela présent à l'esprit, et je pense que je pourrais tomber sur quelqu'un qui a besoin d'être écouté à son tour. C'est pour cela que le fais.

"What scares you the most?" "Being poor. Having no money. Everything is about money nowadays. Supporting my family, food, transport, bills. Its everywhere." Photo from Humans of Malaysia Facebook page

“Qu'est-ce qui vous fait le plus peur?”
“Etre pauvre. Ne pas avoir d'argent. Tout est question d'argent aujourd'hui. Entretenir ma famille, payer la nourriture, les transports, les factures. L'argent est partout.” Photo de la page Facebook Humains de Malaisie

On trouve une page différente pour Humains de Kuala Lumpur. Kuala Lumpur est la capitale de la Malaisie.

"Abang (brotherly term for a guy) Hafiz washes and arranges the fish and vegetables at one of the agricultural grocery stores in KL. It is late at night and people are still coming in." Photo from Facebook page Humans of Kuala Lumpur

“Abang (un terme familier pour l'ami) Hafiz nettoie et dispose le poisson et les légumes dans une épicerie de Kuala Lumpur. Il est tard et les clients arrivent toujours.” Photo de la page Facebook Humains de Kuala Lumpur

La page Humains de Thaïlande ne semble pas être mise à jour régulièrement mais la page Humains de Bangkok est active. Bangkok est la capitale de la Thaïlande. Zon explique le projet :

La page est un projet urbain que je viens de démarrer sur les gens et la vie quotidienne à Bangkok, qui est devenue une société plus hybride que jamais. S'intéresser à la vie des habitants de la ville devrait nous faire prendre conscience que nous dépendons tous les uns des autres.

"My daily challenge is riding. I have to manage to ride through the gaps between big cars. And actually it's extremely dangerous. I've been a taxi rider for a year but honestly I don't know how long I could continue with this job, or either know what I want to do next with my life." Photo from Humans of Bangkok Facebook page

“Mon défi quotidien c'est de rouler à moto. Je dois me débrouiller pour slalomer entre les grosses voitures. Et franchement c'est très dangereux. Je suis moto-taxi depuis un an et honnêtement je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir continuer, et sinon je ne sais pas ce que je peux faire de ma vie.” Photo de la page Facebook Humains de Bangkok

Bangkok police. Photo from Humans of Bangkok Facebook page

La police de Bangkok. Photo de la page Facebook de Humains de Bangkok

Avec le développement de la crise politique actuelle en Thaïlande, les habitants de Bangkok appellent à un ‘dimanche pacifique’

"Political conflict in Thailand now. We hope for #peacefulsunday and that no violence will take place tomorrow." Photo from Humans of Bangkok Facebook page

“Le conflit politique actuel en Thaïlande. Nous souhaitons un #peacefulsunday (dimanche pacifique) et espérons qu'il n'y aura pas de violence demain.” Photo de la page Facebook Humains de Bangkok

Consultez aussi la page Humains de Chiang Mai. Chiang Mai se trouve au nord de la Thaïlande.

Photo from Humans of Chiang Mai Facebook page

“Pas de mots, pas de téléphone, rien. Parce que je ne pense qu'à ma peinture !” Photo de la page Facebook de Humains de Chiang Mai

Au Vietnam, on aimerait vous présenter Humains de Saïgon et Humains d'Hanoï:

Photo from Humans of Saigon Facebook page

Photo de la page Facebook de Humains de Saïgon

Photo from Humans of Hanoi Facebook page

Photo de la page Facebook de Humains de Hanoï

Au Laos, il y a une page Humains de Vientiane. Vientiane est la capitale du pays.

"Local law enforcement in Luang Namtha enjoying a game of petangue." Photo from Humans of Vientiane Facebook page

“Fonctionnaires du maintien de l'ordre locaux jouant à la pétanque à Luang Namtha.” Photo de la page Facebook de Humains of Vientiane

Ci-dessous une photo de Stacy se reposant sur le quai Clarke à Singapour. Photo de la page Humains de Singapour :

"I've been sitting here because it's quite breezy. And you can watch the boats passing by too. They've been doing a tour of the entire river all the way till Marina Bay Sands, where they tell you about the history of these places and Singapore. It's quite interesting, you hear all sorts of things which you didn't know and it's always a bit of a surprise." Photo from Humans of Singapore Facebook page

“Je me suis assise ici parce qu'il y a de l'air. Et on voit aussi passer les bateaux. Ils ont fait une promenade touristique le long de la rivière et commentent tous les lieux importants sur le parcours. C'est très intéressant et on est toujours surpris d'apprendre quelque chose que l'on ne connaît pas.” Photo de la page Facebook de Humains de Singapoure

Allez voir Humains des Philippines et Humains de Manille. Manille est la capitale des Philippines.

Children of Tondo in Manila. Tondo is a working class district. Photo from Humans of Manila Facebook page

Enfants de Tondo à Manille. Tondo est un quartier ouvrier. Photo de la page Facebook de Humains de Manille

La page Gens de Yangon créée par Chris James White a elle aussi été inspirée par le concept Humans of New York. Yangon est la plus importante ville de Birmanie.

People of Yangon Facebook page

Page Facebook Gens de Yangon

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site