Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

154 députés élus au Bangladesh…sans un seul bulletin de vote

[Liens en anglais et en bangla] Sans qu'un seul bulletin ne soit déposé dans l'urne, le parti au pouvoir bangladais Awami League et ses alliés ont gagné plus de la moitié des sièges au Parlement car le boycott de l'élection par l'opposition a laissé une multitude de candidats sans concurrents.

Parmi les 39 partis politiques enregistrés seulement 12 environ participent aux élections législatives du 5 janvier 2014. Par conséquent, 154 des 300 sièges ont été automatiquement attribués.

Une coalition de 18 partis menée par le Parti nationaliste bangladais (BNP) boycotte les élections, réclamant la démission du Premier Ministre Sheikh Hasina, pour permettre qu'un gouvernement intérimaire neutre supervise le scrutin, comme cela a été prévu dans la Constitution.

Durant des mois, les soutiens de l'opposition se sont impliqués dans de violentes contestations à travers le pays pour appuyer leurs demandes. Cela a entraîné d'importants et coûteux dommages et pénalisé la vie quotidienne des citoyens.

Three persons, including a woman, have been burned as miscreants lobbed a petrol bomb onto a bus at Paribagh in Dhaka, on the third day of the Opposition's nonstop blockade of the city protesting the election. Image by Khurshed Alam Rinku. Copyright Demotix (3/1/2014)

Trois personnes, dont une femme, ont été brûlées lorsque des scélérats ont jeté un cocktail Molotov à l'intérieur d'un bus à Paribagh, à Dhaka, au cours du troisième jour de blocus de la ville par l'opposition, pour protester contre l'élection. Image de Khurshed Alam Rinku. Copyright Demotix (3/01/2014)

Sajeeb Wajed Joy, le fils du Premier Ministre, admet sur Facebook [bn] que le boycott de l'opposition remet en question la validité des élections, mais qu'elles doivent avoir lieu pour faire respecter la Constitution (la Constitution requiert que l'élection législative ait lieu avant le 24 janvier) :

[…] সাংবিধানিক শুন্যতা তৈরি যেন না হয় তাতে, নিখুঁত না হলেও এই নির্বাচনের কোন বিকল্প নাই। আমাদের মহান সংবিধানকে সমুন্নত রাখার দায়িত্ব এখন সম্পূর্ণ আপনাদের উপর। আপনি যদি অসাংবিধানিক উপায়ে ক্ষমতা দখলের কোন সুযোগ দিতে না চান তবে, ভোটকেন্দ্রে যান এবং ভোট দিন।

[..] Nous devons nous assurer qu'un vide constitutionnel ne survienne pas, nous n'avons pas d'autre option que cette élection, même si elle ne sera pas parfaite. A charge pour nous de faire respecter la Constitution. Si vous ne voulez pas que les autres obtiennent le pouvoir par des moyens inconstitutionnels, alors, allez dans le bureau de vote le plus proche et votez s'il vous plaît.

Cependant le blog Kathakata pense [bn] que les actions du gouvernement découragent les électeurs :

[…] এই উপসংহারে পৌঁছালে কি ভুল হবে যে ভোটাধিকারের প্রশ্নটি, জনগণের দ্বারা নির্বাচিত হওয়ার প্রশ্নটি এখন আর মূল্য বহন করে না? ইতিমধ্যে জানা ফলাফলের মাধ্যমে বাংলাদেশের ভোটাররা যেহেতু জানেন, তাঁদের ভোটের মূল্য নেই, সে ক্ষেত্রে নির্বাচনের দিনে ভোটকেন্দ্রে যাওয়ার জন্য বিরোধী দল নয়, সরকারই আসলে ভোটারদের অনুৎসাহী করতে সক্ষম হয়েছে। তাতে করে বিরোধীদের ডাকা ‘বর্জন’ বা ‘প্রতিরোধের’ চেয়ে আরও বেশি কারণ তৈরি হয়েছে ভোটারদের ভোট না দেওয়ার।

[..] Serait-il faux de conclure qu'exercer notre droit de vote, que le peuple participe à l'élection, ne signifie rien aujourd'hui ? Puisque de nombreux électeurs du pays sont informés des résultats, déjà annoncés, leur vote n'a aucune valeur. Dans ce cas, le gouvernement, et non l'opposition qui boycotte, a découragé les électeurs de se rendre à leur bureau de vote le jour de l'élection. Il a  donné plus de raison ainsi de ne pas déposer son bulletin que l'opposition qui appelle à “ignorer” ou “occuper”.

Le blogueur et militant Rasel Pervez (qui est actuellement en liberté provisoire après avoir été détenu pour ses écrits) cite [bn] le ministre Obaidul Quader et dit que l'élection n'est pas démocratique :

[…] আজকে যেমন ওবায়দুল কাদের বললেন সংবাদ সম্মেলনে ৫ই জানুয়ারীর নির্বাচনটা হয়ে যাওয়ার পর তারা সকল দলের অংশগ্রহনে, স্বচ্ছ নিরপেক্ষ এবং গণতান্ত্রিক নির্বাচনের জন্যে সংলাপ করবেন। তিনিও জানেন ৫ই জানুয়ারীর নির্বাচন গণতান্ত্রিক হচ্ছে না।

[…] Comme l'a dit Obaidul Quader lors d'une conférence de presse, ils tiendront une réunion pour organiser une élection démocratique multi-partis, libre et équitable après les élections du 5 janvier. Il sait lui-même que le scrutin du 5 janvier ne sera pas démocratique.

Sur Twitter, Mahbubul Karim a surnommé cette 10ème élection législative une “sélection” :

Ce ne pas une élection, mais une sélection honteuse http://t.co/em0sLJDSIz

Police fire water cannon, tear shell to stopped a procession by lawyers supporting the opposition BNP and its ally Jamaat-e-Islami near the Supreme Court in Dhaka, Bangladesh. Image by  Zakir Hossain Chowdhury. Copyright Demotix (29/12/2013)

La police tire au canon à eau et au gaz lacrymogène sur une manifestation  d'avocats soutenant le parti d'opposition BNP et son allié Jamaat-e-Islami près de la Cour Suprême à Dhaka, au Bangladesh.Photo Zakir Hossain Chowdhury. Copyright Demotix (29/12/2013)

Le blogueur Shaman Shattik écrit [bn] sur Aamar Bandhu qu'il veut quel’ Awami League soit de nouveau au pouvoir pour voir l'achèvement du procès en cours des criminels de guerre.

কথা উঠেছে, সবদলের অংশগ্রহণে নির্বাচন না হওয়ায় গণতন্ত্রের গতি ব্যাহত হবে ৫ই জানুয়ারীর একতরফা নির্বাচনে। কথাটার মধ্যে যতটুকু সত্য লুকিয়ে আছে, তার চেয়ে বেশি সত্য বোধ হয় জনগণের কাছেই সুবিধৃত হয়ে আছে। সরকারগুলোর জনগণের নিজস্ব মৌলিক সমস্যাগুলো সমাধানের সম্পূর্ণ আন্তরিকতার পরিবর্তে দূর্নীতি থেকে অধিকতর দুর্নীতির দিকে আরো ৫ বছরের জন্য যাত্রা করাটা নিশ্চিত করবে। কেননা, এই দুই দলই দুর্নীতিতে “কেউ কারে নাহি ছাড়ে সমানে সমান।” সেক্ষেত্রে ৫ই জানুয়ারির নির্বাচনে এই মূহুর্তে পুনরায় নির্বাচিত হতে যাওয়া আওয়ামী সরকারকে আমি ততদিন পর্যন্ত ক্ষমতায় দেখতে চাই, যতদিনে বেশিরভাগ চিহ্নিত যুদ্ধাপরাধীদের বিচারের রায় সম্পূর্ণভাবে কার্যকর হয়ে যাবে।

Le sujet de conversation en ville est que la démocratie va être entravée, puisque tous les partis ne participent pas au scrutin du 5 janvier 2014. Autant il y a du vrai dans ce constat, une vérité plus grande encore est exposée devant les citoyens. Au lieu d'être franc pour résoudre les problèmes élémentaires des citoyens, ces gouvernements sont impatients de prolonger leurs mandats/de s'emparer du pouvoir pour les cinq prochaines années. Parce que l'ensemble des partis majoritaires sont au coude à coude quand il s'agit de corruption et d'abus de pouvoir. Dans cette situation, je veux réellement voir les gagnants désignés d'avance du scrutin du 5 janvier 2014, Awami League, je veux les voir au pouvoir aussi longtemps qu'il le faudra pour poursuivre le procès en cours des criminels de guerre.

Le Premier Ministre estime [bn] que le parti d'opposition, par son boycott, doit endosser la responsabilité d'offrir des sièges de députés à des gagnants incontestés dans plus de la moitié des circonscriptions 

Lire aussi : Why the Opposition is Boycotting the Election in Bangladesh 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site