Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les pompiers volontaires péruviens ne combattent pas que le feu

[Liens en espagnol] Pendant les seuls 24 premiers jours de décembre 2013, ce sont 454 incendies que le Corps général des pompiers volontaires du Pérou a éteint à Lima, Callao et Ica.

Un des feux les plus graves s'est produit mardi 10 décembre 2013, dans un entrepôt de pneus du quartier liméen de La Victoria, qui a été éteint après des heures de dur labeur par les pompiers. A ce sujet, le blog Prensarte rapportait :

Luego que el jefe departamental de Lima […] denunció que empleadores de tres bomberos de la compañía 115 de Chaclacayo los despidieron por ausentarse de sus centros de labores mientras atendían el incendio en la av. Nicolás Arriola en La Victoria, El jefe de Comunicaciones de la Compañía […] rectificó que se trataba de la preocupación de varios bomberos que sentían sus puestos de trabajo amenazados y que así se lo comentaron.

Por su parte, León, aclaró horas después reincorporaron en sus trabajos a los bomberos denunciantes quienes no quisieron identificarse para evitar más problemas con ellos.

Après que le responsable départemental de Lima […] eut dénoncé le licenciement par leurs employeurs pour absence de trois pompiers de l'Unité 115 de Chaclacayo qui combattaient l'incendie sur l'avenue Nicolás Arriola Avenue à La Victoria, le responsable de la Communicatio de la compagnie […] a rectifié que c'était la préoccupation de nombreux pompiers qui sentaient leurs postes de travail menacés et qu'ils le lui ont dit.

Pour sa part, León a expliqué que quelques heures après les pompiers ont été réintégrés dans leur travail et n'ont pas voulu être identifiés pour éviter d'avoir des problèmes supplémentaires.

Ceux qu'on appelle  les “hommes en rouge” empêchent, contrôlent et éteignent les feux, interviennent pour les accidents de la route et les secours d'urgence, et sauvent des vies, tout cela sur la base du volontarisme, autrement dit ils ne reçoivent aucune rémunération pour leurs services.

Dès novembre 2012, le blog Nuevo Reporte présentait “la triste réalité que connaît le Corps général des pompiers volontaires du Pérou” :

Desde hace varios años, se vienen detectando fallas en los equipos antiquísimos con los que cuenta para hacer su denodada labor los muy pocas reconocidos Bomberos Voluntarios del Perú. Pues, los equipos son inutilizables debido a averías, roturas e ineficiencias presentadas en el momento que más se necesitan, al salvar vidas.

Depuis des années, on détecte des failles dans les équipements antiques sur lesquels comptent les peu reconnus pompiers volontaires du Pérou pour faire leur courageux travail. Car leurs équipements sont inutilisables en raison de pannes, déchirures et défauts qui apparaissent au moment où ils sont le plus nécessaires, en sauvant des vies.

Le site web Sin sentido va plus loin et relate une tranche de l'histoire des pompiers péruviens en expliquant leur situation actuelle :

Bombero

Photo sur Flickr de ms. akr (CC BY 2.0)

Actualmente, si bien sus miembros trabajan ad honorem – a diferencia de lo que sucede en otros países – el Cuerpo de Bomberos es un organismo descentralizado que depende de la Presidencia del Consejo de Ministros y cuenta con un presupuesto para compra de materiales, equipos y mantenimiento de unidades. Sin embargo, muchas de sus compañías se encuentran en pésimo estado, […] [lo que] ha dificultado su trabajo, no obstante los bomberos mantienen su espíritu en alto y cada vez son más los jóvenes que desean ser parte del servicio voluntario. […] Recuerden que los bomberos siempre están prestos a atender todo tipo de emergencias las 24 horas del día, por lo que deberíamos ayudarlos a que hagan mucho mejor su labor :)

Aujourd'hui, même si ses membres travaillent bénévolement – à la différence d'autres pays– le Corps des pompiers est un organisme décentralisé qui dépend de la Présidence du Conseil des Ministres et a un budget pour l'achat de matériels, équipements et maintenance des unités. Pourtant, beaucoup de leurs compagnies sont dans un état lamentable […] [ce qui] a compliqué leur travail ; les pompiers n'en gardent pas moins un moral élevé et de plus en plus de jeunes désirent faire partie du service volontaire. […] Il faut se souvenir que les pompiers sont toujours prêts à traiter tous types d'urgences 24 heures sur 24, alors nous devrions les aider à faire beaucoup mieux leur travail :)

Comme l'indique le site web Doug Copp's Blog, il y avait des pompiers volontaires péruviens dans les opérations de secours [anglais] à New York aussitôt après les attentats du 11 septembre :

Je m'appelle Efrain Huaman Carrion et je suis pompier volontaire au Pérou. Je fais partie de l'Equipe Américaine Internationale de Secours. […] J'ai été volontaire au World Trade Center après l'attentat contre les Tours Jumelles.
[…]
Lors des attentats, je n'ai pas réfléchi à deux fois pour venir à l'aide mais je n'ai pas trouvé de vol. J'ai finalement pu acheter un billet pour venir aider mes frères pompiers et policiers.

Sur Twitter, les utilisateurs ont exprimé leur reconnaissance pour le travail des pompiers, souvent gêné par les nécessités quotidiennes qu'ils rencontrent et divers obstacles administratifs :

Un salut spécial de Nouvel An pour les pompiers volontaires du Pérou, qui prennent des risques chaque jour pour nous tous. MERCI !!

Les pompiers du Pérou – les Nouveaux Péruviens.

“Nous admirons la vocation de service des pompiers”.

Comment les pompiers [péruviens] ont-ils fêté le Nouvel An 2014 ?

Les pompiers sont intervenus sur 54 incendies et 23 accidents de la route au Nouvel An : le Corps général de pompiers est intervenu sur 54 incendies…

Enfin, le journal Diario16 tweete :

Le Congrès de la République propose une pension à vie pour les pompiers.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site