Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : La nouvelle école publique de l'espace ne veut pas de filles

Photo taken at Jaxa Space Center in Tsukuba by Phil Knall (CC BY-NC)

Photo prise au centre spatial de Jaxa à Tsukuba, par Phil Knall (CC BY-NC)

En partenariat avec l'Agence d'exploration spatiale du Japon (JAXA), une nouvelle école publique spécialisée dans l'astrophysique, dans la péninsule à l'extrême sud de la préfecture de Kagoshima, se prépare à recruter des élèves de tout le Japon.

L'école est installée à 20 kilomètres du Centre spatial de Uchinoura, elle instruira des élèves depuis le collège au lycée dès avril 2015. Ce sera la première école publique à demander à tous les élèves de vivre en internat.

La réaction à cette nouvelle a été très positive parmi les internautes. L'utilisateur de Twitter, un étudiant, témoignait son excitation [Japonais, comme les liens suivants] :

Une école qui enseigne l'astrophysique, c'est formidable. Ça a l'air génial. J'espère qu'une école comme celle-ci va mener le Japon en tête de l'ère spatiale ! 

Certains utilisateurs ont vu un rapport entre cette école et une série manga appelée Twin Spica [anglais], une histoire de science-fiction racontant comment des lycéens japonais tentent de devenir astronautes. Dans la bande dessinée, le personnage principal Asumi Kamogawa, une lycéenne, entre à l'Académie spatiale de Tokyo :

TwinSpica

Dessin de la couverture du premier volume du manga Twin Spica avec le personnage principal Asumi Kamogawa (image issue de Wikipédia, ©mediafactory)

Cela me rappelle Twin Spica.

On dirait que beaucoup pensent comme moi à Twin Spica. 

Néanmoins, il y a une différence de taille entre l'école de la bande dessinée de science-fiction et la nouvelle école publique : celle-ci ne sera ouverte qu'aux garçons.  

L'utilisateur de Twitter APICa s'interrogeait avec désillusion :

L'école est [une idée] si romantique, mais pourquoi ne doit-elle être que pour les garçons alors que nous avons des femmes astronautes et qu'il y a d'autres établissements du secondaire [lycées] qui ont des dortoirs mixtes ?

L'utilisateur Unimmo du service de marque-page Hatena soupçonnait l'école d'être volontairement discriminatoire à l'encontre des femmes :

女性は宇宙にふさわしくないとでも?

D'après vous l'espace n'est pas fait pour les femmes ?

Yuki se demandait si la décision était moins le fait du genre que des motifs économiques :

C'est triste que les femmes astronautes soient exclues. Peut-être est-ce réservé aux garçons à cause du coût ?

L'information n'a cependant pas attisé de débats en ligne sur la question du genre, bien que plusieurs utilisateurs continuent à exprimer leur déception quant à la restriction. Malgré la règle n'autorisant que les garçons, la nouvelle école va vraisemblablement susciter l'attention des internautes passionnés par l'espace.

Billet original relu par L.Finch

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site