Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des scientifiques australiens réalisent le dragon en 3D rêvé par une fillette

3D Dragon

Dragon 3D- avec la permission de la page Facebook de CSIRO

Un dragon 3D en titane et une fillette de 7 ans sont les ingrédients de la meilleure histoire positive de l'année 2014 qui commence. La Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation d'Australie (CSIRO) annonce avec fierté sur son blog:

Cette semaine nous avons parlé d'une lettre que nous avions reçue de Sophie, une fillette de 7 ans. Un dragon, c'est tout ce qu'elle voulait.

“Nous ne sommes jamais aventurés dans notre travail dans des histoires mythiques de dragons cracheurs de feu. Désolés pour cela, l'Australie” avons-nous répondu.

Sophie's lettre très polie

lettre très polie de Sophie – avec la permission du Blog d'informations CSIRO “Gentil savant, je m'appelle Sophie, j'ai 7 ans Mon papa m'a parlé des savants du CSIRO. Est-ce que ce serait possible si vous pouviez me faire un dragon. J'aimerais bien si vous pouviez mais sinon ça ne fait rien. Je l'appellerais “Edentée” si c'est une fille et “Stuart” si c'est un garçon.” 

Et de poursuivre :

…Nous ne pouvions rester sans rien faire. Finalement, nous avons promis à Sophie de nous en occuper.

Ainsi ce matin à 9:32 a.m. (heure australienne), un dragon est né.

Vous pouvez le voir en cours de réalisation sur une imprimante 3D :

La réaction sur twitter du site d'information sur les technologies Gizmodo Australie était typique et a été retweetée plusieurs fois :

Le CSIRO a réalisé avec une imprimante 3D un dragon en titane pour une petite fille de 7 ans – parce qu'ils le pouvaient

KMB clairement apprécié une information agréable :

une pause de soulagement dans une journée de nouvelles pourries :  Sophie a demandé. Nous avons fait un dragon.  

Pareil pour Rachael McDiarmid :

Moi J'ADORE tout simplement le CSIRO. Ils sont légendaires ! Et superbe publicité. Accélérer notre programme R&D Dragon

Damon Meredith a perçu les implications de ce coup de comm’ pour une institution publique :

Moi, comme contribuable, je serais en faveur de plus de recherche sur le dragon.

Hugh Jørgensen a été explicite sur les coupes budgétaires :

Et pourquoi nous coupons les fonds à ces gars ? Sophie l'a demandé, et nous avons dit que nous allons nous en occuper. Nous avons fait un dragon.

Une note aigre est venue de John Derry:

Je m'en fous complètement de Sophie ou de son dragon.

Mais Penny Timms apprécie la fin heureuse :

Qui dit que les nouvelles ne parlent que de catastrophes et de destruction ? Une jolie fin. Le CSIRO fabrique pour une petite fille un dragon

C'est une fille alors son nom est ‘Edentée’ comme l'a requis Sophie Lester.

Sophie's dragon

le dragon de Sophie – avec la permission de la page facebook du CSIRO

Alors qu'elle attendait la livraison de son dragon, la maman exprima la joie de sa fille :

Mme Lester dit que Sophie était folle de joie de la réponse de CSIRO et disait à tout le monde que le souffle du dragon pouvait être un nouveau combustible.

”Tous ses amis disent qu'ils veulent devenir des scientifiques et Sophie dit qu'elle veut maintenant travailler au CSIRO. Elle dit que les scientifiques australiens peuvent tout faire,” raconte-t-elle .

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site