Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les guerriers climatiques du Pacifique : “Nous ne nous noyons pas, nous combattons”

Pacific islanders rising

“Nous devons puiser dans notre patrimoine et notre force ancestrale pour défendre notre chez-nous.” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

Ce billet a été écrit par Fenton Lutunatabua pour 350.org Pacific et est publié sur Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu.

Depuis de nombreuses années, quand on parle des insulaires du Pacifique, c'est pour les dépeindre en pures victimes, une population lointaine qui ne peut rien faire face aux origines ou aux réalités du changement climatique. Les médias montrent les insulaires du Pacifique comme des victimes impuissantes prêtes à se noyer avec leurs îles ou à devenir des réfugiés.

Dans l'idée de changer cette narration et obtenir plus d'intérêt de la part de leur voisinage, une nouvelle campagne a été lancée par 350.org dans le Pacifique, avec le voeu de faire de 2014 l'année où les Insulaires de l'océan Pacifique se lèveront eux-mêmes face aux menaces du changement climatique pour leurs terres et l'océan.

La Campagne #StandUpForThePacific se propose d'appeler les gens à travers la région à s'engager activement en 2014, par un serment de se tenir debout en faveur des Iles du Pacifique en butte au plus grand péril régional : le changement climatique, et face à l'industrie des combustibles fossiles.

La campagne permettra aux Insulaires du Pacifique de se positionner à l'intérieur d'un narratif unifié de renouveau et de vigueur de leur culture, en Guerriers du Pacifique, prêts à se lever pour protéger leur terre, leur océan, leur identité.

Déjà plus de 600 personnes ont prêté le serment. Nous ne serons plus “les victimes en train de se noyer” mais des “guerriers puissants et pacifiques, puisant dans notre force culturelle” pour affronter l'industrie des combustibles fossiles qui menace notre existence même.

En avançant dans 2014, nous transformerons les promesses en action, en faisant pression sur les entreprises multinationales opérant dans les îles du Pacifique pour qu'elles se détournent des combustibles fossiles. Et si elles ne le font pas, elles trouveront devant elles une action guerrière pacifique.

Voici une série de photos dépeignant les guerriers de Fidji appelant le peuple de la terre et de la mer à devenir des Guerriers du Pacifique, quels que soient leur profession, sexe, âge, localisation ou croyance…

Pacific islanders rising

“Nous sommes prêts à puiser dans nos traditions et cultures et allumer notre esprit guerrier pour défendre nos patries insulaires.” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

Pacific islanders rising

“Nous puiserons dans nos vérités culturelles et nous en servirons pour combattre l'industrie des combustibles fossiles” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

Pacific islanders rising

“Nous sommes prêts à travailler avec nos frères et soeurs insulaires du Pacifique pour partir au combat contre les gros pollueurs” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

Pacific islanders rising

“Nous Insulaires du Pacifiques sommes prêts pour envoyer notre message à l'industrie des combustibles fossiles” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

Pacific Islanders rising

“Nous savons que nous contribuons le moins au changement climatique et pourtant nous sommes les plus exposés, nous savons aussi ce qu'il y a à faire et comment arriver à ce but final de créer un avenir que nous méritons tous” Photo de Navneet Narayan pour 350.org

1 commentaire

  • fily daniel

    je salue l’initiative, j’espère que les guerriers du pacifique seront nombreux à répondre à cet appel .

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site