Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un jeune Roumain fabrique la première voiture entièrement en blocs LEGO

Raul Oaida, un jeune Roumain de 20 ans, a construit l'objet de rêve d'enfance de beaucoup de gens – la première voiture en LEGO en dimensions réelles. La voiture, y compris le moteur en état de marche, a été construite avec 500.000 pièces de LEGO. Le véhicule ne peut rouler qu'à une vitesse maximale comprise entre 20 et 30 km à l'heure, cependant – il fonctionne à l'air !

Le jeune Roumain, un ingénieur auto-didacte surdoué, s'est associé en ligne avec l'entrepreneur australien Steve Sammartino, qui avança les fonds pour le projet sur Twitter et obtint deux fois plus d'investisseurs qu'il n'en avait besoin en quelques jours seulement. La voiture a été construite en Roumanie et par la suite transportée en Australie, où les deux partenaires improbables se sont réunis pour un test routier.

Le moteur de la voiture est aussi entièrement fait en LEGO. Il possède “quatre moteurs orbitaux et un total de 256 pistons.” Selon le site internet du projet, la vitesse maximale n'est pas très impressionnante, environ 20 à 30 km/h. “Par crainte d'une explosion de Lego, nous la conduisîmes lentement,” ont écrit ses concepteurs. Steve et Oaida disent que le projet a été rendu possible par l'internet. Les deux se sont même rencontrés en ligne, lorsque Steve accepta l'invitation sur Skype d'Oaida. “Je le forme aux affaires tandis qu'il m'en apprend un peu sur la physique,” a déclaré Steve à la presse.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site