Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

OpenDyslexic : une police de caractères conçue pour faciliter la lecture

font comparison

La police de caractères OpenDyslexic juxtaposée à des polices de caractères conventionnelles. Source: OpenDyslexic

Quand Abelardo Gonzalez a appris en 2011 qu'il n'existait pas de police de caractères conçue pour les besoins des personnes dyslexiques, le jeune développeur d'applications s'est mis au travail et en a créé une (libre et gratuite) avec ceci à l'esprit : OpenDyslexic. Grâce à lui, l'internet est un peu plus accessible désormais aux lecteurs qui souffrent de ce handicap.

 Environ 10% de la population mondiale souffre de dyslexie. Ce trouble neurologique entraîne des difficultés à lire, écrire et épeler. Des travaux de recherche récents laissent penser que les dyslexiques ont des difficultés à reconnaître et identifier les sons dans les mots, ce qui les empêche d'associer des sons à des lettres. Souvent, la dyslexie n'est pas diagnostiquée et ceux qui en sont affectés luttent à contre-courant durant toute leur scolarité, alors qu'ils sont dotés d'une intelligence normale voire supérieure. Une prise en charge adaptée et des outils tels que OpenDyslexic peuvent aider les étudiants à surmonter leur handicap. 

Abelardo a  travaillé en testant les caractères sur lui même, son épouse et des amis, en les adaptant chemin faisant.  “Il n'y avait pas beaucoup d'études disponibles sur des lettrages spécifiques pour les dyslexiques, mais il y en avait sur les différentes caractéristiques qui pouvaient aider les lecteurs dyslexiques : des espaces plus larges, un crénage adapté, etc.” dit-il. “J'ai essayé d'en faire la synthèse”.  La communauté des internautes concernés a aussi collaboré en faisant remonter de précieuses remarques et commentaires sur l'élaboration des lettres. La police est d'ailleurs sans cesse remaniée pour y intégrer les remarques des dyslexiques. 

La réaction des utilisateurs a été extraordinairement positive. Les visiteurs du site Public OpenDyslexic peuvent lire des dizaines de  témoignages sur Facebook de personnes dyslexiques qui ont bénéficié de la nouvelle police de caractères, tels que celui-ci : 

C'est extraordinaire ! Je suis pas mal dyslexique et ça m'aide tellement que je me suis presque mis à pleurer ! D'habitude, je ne peux pas à lire à haute voix sans bégayer énormément  mais quand j'ai essayé avec cette police, je pouvais même penser à ce que je lisais. Je n'ai pas à mettre toute mon énergie pour déchiffrer un mot après l'autre.

 Je l'ai utilisée pour rédiger mes dissertations pour la fac, et elle rend la lecture et la relecture et les corrections tellement plus faciles et gérables. Je ne me décourage plus aussi souvent. Hautement recommandé. 

OpenDyslexic soulage certains des symptômes de la dyslexie par des espaces plus larges et un dessin particulier des lettres. Les parties inférieures plus grasses des lettres aident l’œil à s'orienter, pour que les dyslexiques identifient plus rapidement de quelle lettre ils s'agit et pour que les lettres leur paraissent moins se mélanger en désordre.  Le développeur assure aussi que ces formes uniques des lettres diminuent l'impression de confusion.

 

Weighted bottoms help orient readers' eyes, say the font developers. Source: OpenDyslexic.

Des pourtours pleins et gras des lettres permettent à l’œil des lecteurs de mieux s'orienter, selon le développeur de la police de caractères.   Source: OpenDyslexic.

 

OpenDyslexic a été créée avec Glyphs, un éditeur de polices de caractères utilisé pour produire et modifier des nouvelles polices. Ce projet est entièrement ouvert et libre. D'autres développeurs peuvent donc contribuer au code sur le site GitHub ; les lecteurs peuvent de leur côté signaler des bugs ou soumettre des requêtes spécifiques. 

Plusieurs développeurs ont choisi d'utiliser cette police de caractère dans leurs propres projets. Par exemple, Dyslite, un  plug-in qui convertit n'importe quelle page internet en police OpenDyslexic, pour que les dyslexiques puissent surfer plus facilement. Beeline Reader propose également une version en OpenDyslexic, comme la liseuse Kobo. OpenDyslexic a récemment sorti une version pour iOS 7, qui permet aux utilisateurs de ce système d'exploitation de télécharger la police sur leurs tablettes et mobiles.  

Des éditeurs impriment des livres avec cette police. Strawberry Classics a publié certains classiques au format poche en anglais, dont Moby Dick, Oliver Twist, The Scarlet Letter, et Pride and Prejudice à l'intention des lecteurs dyslexiques.  

A l'avenir, Abelardo espère continuer à améliorer la police et y ajouter des caractères pour d'autres langues. Les réactions sont positives aux Etats Unis, mais Abelardo reconnait que l'accueil a été encore meilleur à l'étranger, où “la dyslexie semble être prise plus au sérieux.” Il souhaite que les internautes l'aident pour que sa police soit adaptée à d'autres langues.  

Pour télécharger la police, visitez le site Opendyslexic. Pour en savoir plus sur ce projet, suivre les comptes OpenDyslexic sur Twitter ou Facebook.

 

11 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site