Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Félicitations, la Tunisie, pour la nouvelle constitution !

Les blogueurs du monde arabe ont salué la Tunisie qui vient d'adopter une nouvelle constitution, trois ans après le renversement du dictateur Zine el Abidine Ben Ali.

Le pays, le premier où a éclos ce qu'on a appelé le printemps arabe, est sur la bonne voie, applaudissent-ils.

La blogueuse yéménite Noon Arabia félicite les Tunisiens :

Vote majoritaire à l'Assemblée Nationale de Tunisie sur la constitution. Félicitations la Tunisie, un pas en avant et un exemple d'espoir pour le Printemps Arabe

L'Algérien Megari Larbi prend le relais :

Suis heureux, la Tunisie a une nouvelle constitution. Un pas de géant vers la stabilité. Bonne chance frères.

En Egypte, Mohamed El Dahshan se lamente sur la situation dans son pays :

ON A UNE CONSTITUTION ! Oh pardon, je me réjouis juste avec mes amis de Tunisie. La constitution égyptienne vaut moins que du papier hygiénique. 

Les comparaisons avec l'Egypte continuent.

Borzou Daragahi tweete :

Incroyable : en Tunisie les laïques et les islamistes se réjouissent ensemble lors de la lecture à voix haute de la constitution ; gros contraste avec l'Egypte

Et l'Israélienne Elizabeth Tsurkov d'entrer dans la ronde :

Si heureuse pour la Tunisie. Ils ont maintenant la constitution la plus démocratique du Moyen-Orient. Tout ça grâce au courageux peuple tunisien

Laissons le dernier mot au ministre suédois des Affaires Etrangères Carl Bildt :

Trois ans après avoir allumé le processus du changement dans le monde arabe la Tunisie adopte sa nouvelle constitution démocratique.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site