Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'ère de l'information signe la fin du statu quo pour les média au Maroc

Hicham Lasri est un cinéaste de Casablanca, au Maroc. Dans son second film, “C'est eux les chiens“, il évoque l’évolution des média au Maroc avec l'expansion de la technologie de l'information :

Moi j'ai grandi dans un pays où les informations à la télévision expliquent que tout se passe bien, qu'on est géniaux [..]Forcément c'est une information qui ne dérange pas, qui ne crée pas de troubles, qui permet d'anesthésier la nation. Le film raconte deux événements : les émeutes de 1981 et trente plus tard, en 2011, c'est le printemps arabe. La première révolte en 1981 n'a pas marché parce que l'information ne circulait pas. En 2011, il y a une chaîne de solidarité qui s'est créée. Les gens sont interconnectés. Quand on tape sur quelqu'un tout le monde est au courant et l'indignation va gagner en ampleur. C'est la fin du statu quo.

Lasri parle de son film dans cette interview :

1 commentaire

  • […] Hicham Lasri est un cinéaste de Casablanca, au Maroc. Dans son second film, “C'est eux les chiens“, il évoque l’évolution des média au Maroc avec l'expansion de la technologie de l'information : Moi j'ai grandi dans un pays où les informations à la télévision expliquent que tout se passe bien, qu'on…  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site