Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les militants brésiliens luttent contre la surveillance de masse

Alors que le monde entier a dénoncé la surveillance de masse le 11 février 2014 lors d'une Journée internationale, les citoyens, les organisations et les collectifs brésiliens se sont joints à la campagne #TheDayWeFightBack.

Le collectif anti-surveillance Antivigilancia.tk (@antivigilancia sur Twitter), l'un des 15 signataires brésiliens des principes internationaux sur l'application des droits de l'homme à la surveillance des communications, a créé un site fournissant des informations complètes en portugais sur la façon de participer à #TheDayWeFightBack, ainsi que l'accès à diverses ressources pour la journée d'action, tels que des bannières et des mèmes.

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

Le célèbre caricaturiste brésilien Carlos Latuff a relevé le défi lancé par Web We Want (le Web que nous voulons) début Février en organisant un concours d'œuvres visuelles originales sur la surveillance numérique et le droit à la vie privée.

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

Sur Twitter, de nombreux Brésiliens relient la journée d'action à la loi  brésilienne, à l'avant-garde sur les droits des utilisateurs d'Internet, la loi “Marco Civil da Internet” (Cadre juridique pour l'Internet), qui sera à l'ordre du jour lors d une séance plénière [pt] à la Chambre des représentants aujourd'hui. Une rencontre entre un groupe d’organisations de la société civile et le ministre de la Justice [pt]  pourrait avoir lieu pour lui exprimer leurs “graves préoccupations” concernant les dernières modifications au projet de loi, en particulier en ce qui concerne “le droit à l'inviolabilité et au secret du flux et du contenu de communications privées, le droit à la vie privée et à la liberté d'expression “.

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

Caricature de Latuff avec Operamundi (2013). Partagé par WebWeWant sur Flickr (PAR SA 2.0)

 Toutes les soumissions au concours Web We Want sont disponibles sur Flickr

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site