Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Venezuela : la contestation étudiante se poursuit dans les états de l'ouest

Les manifestants déploient le drapeau du #Venezuela à #SanCristóbal #Táchira #12F #12FVenezuelaPaLaCalle 10:20 am. pic.twitter.com/gLBLaMekPW

Depuis début février, les étudiants manifestent dans plusieurs villes du Vénézuela, principalement dans les États de Tachira et Mérida, à l'ouest du pays. Des jeunes de différentes universités y ont organisé des rassemblements exigeant du gouvernement plus de sécurité sur les campus, où les attaques à main armée, enlèvements et viols se sont multipliés.

Suite à l‘arrestation de plusieurs jeunes au cours de ces manifestations, notamment à San Cristobal, capitale de l'État de Tachira, la contestation s'est étendue, exigeant leur libération.

La répression policière et les intimidations de groupes armés, ouvertement pro-gouvernementaux, ont entraîné de violents affrontements dans les rues, avec des conséquences déplorables pour les habitants de San Cristobal et Mérida, capitale de l'État de Mérida.

Les responsables nationaux de l'opposition ont appelé à manifester dans tout le pays le mercredi 12 février, en soutien aux étudiants et pour réclamer des solutions aux problèmes de la nation, journée qui a abouti à une vague de violence.

Les manifestations continuent. À suivre sur Twitter : #Tachira#Merida#UNET#ULA.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site