Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Kazakhstan ira-t-il mieux en changeant de nom ?

La vie politique et sociale s'est révélée particulièrement animée pour le Kazakhstan ces quelques derniers mois : pour commencer, le président a proposé de renommer le pays Kazak eli [Қазақ елі, soit en kazakh, Pays Kazakh], ensuite, en une nuit pratiquement toute la population a perdu 20% de ses économies suite à la dévaluation du tengue, la monnaie nationale. Traiter de ces événements dans le cadre d'un seul article est impossible, on commencera donc dans l'ordre chronologique.
Il convient de noter que des propositions timides de changer le nom de la République du Kazakhstan étaient déjà apparues il y a huit ans : Rakhat Aliev avait alors proposé de rebaptiser l'Etat Sultanat Kazakh :

Парадокс заложен уже в самом нашем названии, вы не замечали? Республика Казахстан.

С одной стороны – гарибальдийская республика. С другой – традиционный азиатский “стан”. Что-то вроде коня и трепетной лани, которых в одну телегу впрячь вроде бы и нельзя, но получается, что они как раз и оказались под одной упряжкой.

С одной стороны – государственная модель, предполагающая корпоративное партнерство граждан, с другой – модель, ориентированная на авторитет и ответственность правителя.

Le paradoxe se trouve déjà dans notre dénomination même, vous n'avez pas remarqué ? République du Kazakhstan. 
D'un côté, une république garibaldienne. De l'autre, un “stan” asiatique traditionnel. Quelque chose comme des chevaux et des biches frémissantes qu'on ne pourrait semble-t-il pas atteler à la même télègue, mais le résultat est qu'ils se sont trouvés justement sous le même harnais.
D'un côté, un modèle étatique qui suppose un partenariat corporatif des citoyens, de l'autre, un modèle de gouvernement orienté vers l'autorité et la responsabilité. 

La proposition de changement de nom est émanée directement du président Noursoultan Nazarbaev lors d'une visite à l’Ecole Intellectuelle [russe] d’Atyraou :

В названии нашей страны есть окончание “стан”, как и у других государств Центральной Азии. В то же время иностранцы проявляют интерес к Монголии, население которой составляет всего два миллиона человек, при этом в ее названии отсутствует окончание “стан”. Возможно, надо рассмотреть со временем вопрос перехода на название нашей страны “Қазақ елі”, но прежде следует обязательно обсудить это с народом 

Dans le nom de notre pays il y a le suffixe “stan”, comme dans les autres Etats de l'Asie Centrale. Au moment où les étrangers s'intéressent à la Mongolie, dont la population compte en tout deux millions de personnes, ce faisant le suffixe “stan” est absent de son nom. Il faut peut-être examiner avec le temps le changement du nom de notre pays en “Kazakh eli”, mais il convient au préalable d'en débattre obligatoirement avec le peuple

Les motifs et la nécessité du changement de nom ne sont pas très clairs. Peut-être les propos du chef de l'Etat ont-ils été détachés du contexte et il avait autre chose en vue, cependant c'est précisément cette déclaration qui est devenue le leitmotiv de nombreuses discussions sur l'internet.

Quelques auteurs, Dana_Mukhamedzhan par exemple, repèrent les avantages et les inconvénients d'une telle décision :

Плюс – у “Қазақ елі” какое-то особенное патриотическое звучание! …Второй минус. Сложное, состоящее из двух слов, название. Я уже представила эти заморочки за рубежом. Стою на ресепшене заморского отеля и разъясняю: “Ka-zakh E-li, no, no, space between “Kazakh” and “Eli”. Хотя, есть Босния и Герцеговина

Avantage : dans “Kazakh eli” il y a une sonorité patriotique spéciale !… Ensuite, l'inconvénient. La difficulté qui vient d'un nom en deux mots. J'imagine déjà les prises de tête à l'étranger. Je suis à la réception d'un hôtel étranger et j'épèle : “Ka-zakh E-li, non, non, espace entre “Kazakh” et “Eli”. Pourtant, il y a la Bosnie et Herzégovine

Parmi les commentaires sur cette «élucubration» l'utilisateur Chikin voit «des problèmes profondément à la racine» :

Суть страны – политическая, экономическая, идеологическая обстановка в стране – от переименования не изменятся. Нужны серьёзные политические и экономические реформы.

Ребрендинг прежде всего подразумевает изменение сути, которого в данном случае не будет.

Такое переименования обойдётся слишком дорого казне и его народу. Нужно будет менять всё – от почтовых марок и паспортов до учредительных документов юридических лиц. Да и предлагаемое название – не фонтан, гораздо лучше “Казак Республикасы” – “Казахская Республика”.

На мой взгляд это очередное отвлечение внимания от насущных проблем – экономика, коррупция и т.д. – информационный вброс.

Les bases du pays – la situation politique, économique, idéologique dans le pays – ne se modifiera pas avec le changement de nom. De sérieuses réformes politiques et économiques sont nécessaires.
Un rebranding implique tout d'abord un changement de bases, qui n'existe pas dans le cas présent.
Un tel changement de nom reviendra trop cher au fisc et à ses administrés. Il faudra tout changer, depuis les timbres-poste et les passeports jusqu'aux documents statutaires à caractère juridique. De plus le nom proposé n'est pas bien, “Sécurité Nationale du Kazakhstan” – République Kazakhe” c'est beaucoup mieux.
A mes yeux c'est une simple manoeuvre de diversion des problèmes essentiels : l'économie, la corruption, et autres – de la fausse information.

Mais predictorkz applaudit à ce changement de nom :

Совершенно неожиданно, мне понравилась поддержка ЛН переименования страны с “Қазақстан Республикасы” на “Қазақ Елі”. Просто задумался. Действительно, к названию Республика Казахстан какое то отстраненное отношение. Даже название Казахская ССР было как то ближе.

Возможно, дело в чужом римском слове Республика. Быть может использование слова республика (общественный, всенародный) вступает в конфликт с реальностью и вызывает какую то степень неосознанного отторжения? А вот приставка “СТАН” меня вообще никак не задевает. И мне как то п*фиг, что иностранцы ассоциируют нашу страну с АфганиСТАНом. Сегодня им одно в голову взбредет, завтра другое – мы че вечно должны под них подстраивать название своего государства?

Сложность, как я понимаю, вызывает перевод “Қазақ Елі” на русский язык. Можно рассмотреть следующие варианты: “Казахия”, “Казахстан”, “Государство Казахия”, “Казахское Государство”. Думаю не обязательно делать дословный перевод.

De façon tout à fait inattendue, le renfort de L.N. au changement de nom du pays de “Sécurité Nationale du Kazakhstan” en “Kazakh Eli” m'a plu. J'ai simplement réfléchi. Effectivement, dans le nom République du Kazakhstan il y a un peu d'une relation récusée. Déjà le nom de République Socialiste Soviétique Kazakhe était dans une certaine mesure plus proche.
Il se peut que la question soit le mot étranger, romain de République. L'utilisation du mot république (publique, de tout le peuple) entre peut-être en conflit avec la réalité et génère un certain niveau de phénomène de rejet inconscient ? De fait le préfixe [sic] “STAN” ne me heurte absolument pas. Et je me fous que les étrangers associent notre pays à l'AfghaniSTAN. Aujourd'hui ils ont une chose en tête, demain ça sera une autre, et on devra éternellement remanier à leur guise le nom de notre pays ?
La difficulté, à ce que je comprends, c'est la traduction de “Kazak Eli” en russe. On peut considérer les variantes suivantes : “Kazakhie”, “Kazakhstan”, Etat de Kazakhie”, “Etat Kazakh”. Je pense qu'il ne faut pas obligatoirement une traduction littérale.

Nous n'aborderons pas ici la dévaluation, mais ces événements se sont produits dans un intervalle de temps si réduit que quelques blogueurs, tel Sincerum, y trouvent une corrélation :

Пока казахстанцы бурлили, переваривая вброс о возможном переименовании Казахстана в Казак Елi, собирали подписи на Аваазе за и против […] в стране произошло куда более важное событие – обвал национальной валюты. Как я и предрекал в своих комментах, этой шумихой президент отвлёк народ от […] девальвации.

Pendant que les habitants du Kazakhstan étaient en ébullition, à digérer la nouvelle d'un changement du Kazakhstan en Kazakh Eli, qu'on rassemblait contre cela des signatures sur Avaaz […] des faits bien plus importants survenaient dans le pays : l'effondrement de la monnaie nationale. Comme je le pronostiquais dans mes commentaires, ce président tapageur distrait le peuple de […] la dévaluation.

L'auteur Miomoto appelle tous à rester objectifs et vigilants même dans les discussions entre eux :

Всех граждан Казахстана я лишь прошу идти правильным демократическим путем, при этом не поддаваясь никаким влияниям и подстрекательству, сохранять толерантность и не давать повода тому, чтобы происходили события, которые смогут привести к жертвами, насилию и хаосу.

J'appelle personnellement tous les citoyens du Kazakhstan à emprunter la juste voie de la démocratie, et en cela à ne céder à aucune influence ni incitation, de maintenir la tolérance et de ne pas donner de prétexte à ce que se produisent des événements qui pourraient amener des victimes, des violences et le chaos.

Un commentaire différent a été marqué par Yurek_ dans sa note :

Предлагаю просто переименовать Монголию в Монголстан и успокоиться. Дешевле обойдется.

Je propose simplement de renommer la Mongolie en Mongolstan et de se calmer. Ça coûtera moins cher.

Le groupe page Facebook “Казахская Орда” [La Horde kazakhe] a publié un brève note :

Проблема со словом «-стан» даже не в том, что в мире оно ассоциируется с террористами и африканскими резервациями, а в том, что оно по сути иностранное

Le problème du mot “stan” n'est pas que dans le monde il soit associé aux terroristes et aux réserves africaines, mais qu'il est en fait étranger.

Des documents nombreux et intéressants sur les avis d'hommes politiques, de juristes et de personnalités connues du Kazakhstan ont été compilés par le portail Radiototchka.kz :

Реакция депутатов мажилиса не заставила себя ждать, однако мнения разделились. Так, депутат мажилиса Жуматай Алиев рассказал о якобы проведенных на предмет переименования республики социологических опросах в регионах. “Народ этого хочет, и мы должны идти к этому, иначе нельзя. Это желание народа. Неоднократно граждане Казахстана обращались к главе государства “со всех сторон” с просьбой о переименовании страны. Этот вопрос, скорее всего, подготовлен населением независимого Казахстана”, – цитирует Жуматая Алиева Интерфакс. В то же время, сообщает Интерфакс, депутат мажилиса Маулен Ашимбаев считает, что “пока необходимости в проведении референдума по поводу переименования Казахстана в Қазақ елi нет”. Депутат мажилиса Казахстана Гульжан Карагусова в интервью корреспонденту “Радиоточки” подчеркнула, что “вопрос переименования должен обязательно обсуждаться в обществе”.

La réaction des députés du Majilis ne s'est pas fait attendre, néanmoins les avis sont partagés. Ainsi, le député au Majilis Joumataï Aliev a parlé des soi-disant inscrits des enquêtes sociologiques dans les régions au sujet du changement de nom de la république. “Le peuple veut cela, et nous devons suivre, impossible de faire autrement. C'est le souhait du peuple. A maintes reprises les citoyens du Kazakhstan se sont adressés au chef de l'Etat “de tous côtés” avec la requête du changement de nom du pays. Cette question, probablement, est préparée par la population du Kazahstan indépendant”, écrit Interfax citant Joumata Aliev. A ce moment, informe Interfax, le député au Majilis Maoulen Achimbaev estime que “pour l'instant il n'y a pas de nécessité de tenir un référendum au sujet du changement de nom du Kazakhstan en Kazak Eli”. Le député au Majilis du Kazakhstan Gouljan Karagoussov a souligné dans un entretien avec le correspondant de Radiototchki que “la question du changement de nom doit obligatoirement être débattue dans la société.”

Les enthousiastes, qui ne sont pas restés indifférents à pareils changements, ont créé un site, sur lequel chaque utilisateur peut voter «pour» ou «contre» le changement de nom. Il compte environ 30.000 visiteurs quotidiens, et le vote lui-même prendrа fin au bout de deux mois. Différents spécialistes ont également pris position sur le changement de nom du Kazakhstan.

Au total, il faut noter que la question de la possibilité de changer de nom reste ouverte, et les institutions de l'Etat avec le président, exprimant une telle proposition, n'entreprennent pour le moment aucune action.

Pour le débat sur Twitter, on peut suivre les mots-dièse : #kazakeli et #qazaqeli.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site