Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Argentine : augmentation des progrès ou des problèmes ?

Imagen del usuario @AdrianBono en Twitter

“N'achetez pas Pantène parce qu'il a augmenté de 40 pour cent. N'achetez pas Elvive parce qu'il a augmenté de façon excessive’. Photo de l'internaute @AdrianBono sur Twitter

Le discours sur la chaîne nationale de la présidente Cristina Fernandez – où elle a annoncé, entre autres, une nouvelle augmentation des personnes touchant une retraite, des pensions et des allocations scolaires – a provoqué des réactions immédiates des internautes sur Twitter, qui ont commencé à utiliser le hashtag #Aumentamos “Nous avons augmenté” pour donner leur propre version de ce qui a “augmenté” dans le pays.  

Depuis le début de l'année 2014, par exemple, un des sujets qui a le plus de répercussions sur la vie des Argentins est l'augmentation des prix. Des denrées alimentaires de base du panier familial jusqu'aux appareils électro-ménagers et aux automobiles, des augmentations substantielles affectent l'économie en général.

L'internaute casarosada a posté le discours présidentiel du 4 février sur YouTube

Cristina Fernández a souligné les augmentations positives durant son mandat : 

Nous avons augmenté les mesures qui ont permis d'augmenter : nous avons augmenté les emplois :  6 millions. Nous avons augmenté les usines, plus de 58 000 usines construites depuis 2003 ; nous avons augmenté le nombre de zones industrielles.

La présidente a poursuivi :

Nous avons augmenté les universités d'état, nous en avons 9 de plus, nous avons augmenté le nombre d'écoles et de salles de classe […] nous avons augmenté la quantité de bourses et les salaires pour que les chercheurs restent en Argentine ; nous avons augmenté l'investissement ; nous avons augmenté l'investissement en Sciences et Technologie […] Nous avons augmenté les infrastructures pour l'irrigation, les ponts et chaussées, les travaux qui ont permis de récupérer des milliers d'hectares immergés ; nous avons augmenté le nombre d'Argentins qui ont accès à l'eau potable et au tout à l'égout, nous avons aussi augmenté le nombre de voies pavées.

Et pour conclure :

Nous avons augmenté le nombre de retraités touchant une retraite, qui sont 2,5 millons, des personnes qui n'avaient pas de pension et cela fait de l'Argentine le pays d'Amérique Latine qui a le plus grand nombre de personnes touchant une retraite, 93%. Nous avons augmenté les salaires […]. Nous avons augmenté l'achat de médicaments […]. Nous avons augmenté les investissement dans le logement […]. Nous avons augmenté la couverture sociale de ceux qui n'avaient pas encore un travail déclaré, qui sont dans les limbes du travail dit informel […].

Elle a également affirmé que son gouvernement a augmenté “la capacité de consommation” et a ajouté : “Moi je ne crois pas qu'il y ait un seul Argentin qui meure de faim”.

Conséquence du discours, “nous avons augmenté”  est rapidement devenu un trending topic local sur Twitter, avec des avis à faveur de la présidente et contre :

#aumentamos Tout ! la corruption, la pauvreté, les haines, les poches des fonctionnaires, le culot, l'insécurité, la connerie, sa richesse

#Aumentamos la pauvreté, les impôts, la corruption, l'ignorance, l'insécurité, le chômage, la violence, etc. Le gouvernement le plus corrompu de l'histoire !!!

#Aumentamos les vols, les prix, les gens qui n'ont rien à manger, les inondations. Pas de souci, Cris[tina Fernandez] dit que l'on ne manque de rien (?)

Mais ceux qui étaient d'accord avec le discours ont aussi manifesté leur soutien :

Mme Cristina On est avec toi, hier aujourd'hui et toujours! #CadenaNacional#Aumentamos La Joie et l'Engagement du peuple! #07Apagóndeconsumo

#Aumentamos Une société qui n'aide pas ses personnes âgées et qui n'aide pas à éduquer ses enfants est une société qui n'a pas de mémoire

#Aumentamos Que puis-je vous dire, ma chère présidente après vous avoir écoutée ? qu'aujourd'hui plus que jamais…: je suis avec vous dans ce projet…!

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site