Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Manifestations au Venezuela : ‘Chers médias internationaux : Bougez-vous !’

Chers rédacteurs en chef étrangers, 

Ecoutez et comprenez. Les règles ont changé au Venezuela la nuit dernière. Ce qui n'était qu'un lent délitement, qui durait depuis des années, s'est accéléré tout d'un coup. 

Ce que nous avons ce matin n'est plus l'histoire du Venezuela telle que vous pensiez la comprendre. 

Dans le blog Caracas Chronicles, Francisco Toro réagit face au manque de couverture médiatique de l’escalade de violence et des évènements du 19 février

Francisco publie des captures d'écran des pages d'accueil de sites d'informations comme BBC, le New York Times, CNN, The Guardian, Al Jazeera, et News en date du 20 février au matin, qui prouve l'absence d'articles sur les événements violents de la veille. 

Il conclut :

Le niveau d'indifférence affiché est profondément choquant. 

Le black-out des médias nationaux vénézuéliens est suivi par un black-out parallèle au niveau international, cette fois ci non pas provoqué par la censure mais par le désintérêt et l'inertie. Il est difficile d'exprimer ce sentiment d'impuissance qu'on ressent en regardant ces pages et en ne trouvant rien. Le Venezuela brûle et tout le monde s'en fiche !

Laissez moi vous le dire clairement. Il faut que vous vous bougiez ! Le moment où vous effacez ce que vous pensiez savoir sur la façon dont les choses fonctionnent au Venezuela, c'est maintenant. 

Vous pouvez suivre notre page spéciale couvrant les manifestations au Venezuela, en anglais, ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site