Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Manifestations au Vénézuela : une reine de beauté décède d'une blessure par balle

Génesis Carmona, reina venezolana, otra víctima mortal de la crisis política. pic.twitter.com/ry3d5m8mWp— El Universo (@eluniversocom) February 19, 2014

Génesis Carmona, reine de beauté vénézuélienne, une nouvelle victime de la crise politique. 

Génesis Carmona, une étudiante et jeune reine de beauté du Venezuela, est morte le 19 février des suites d'une blessure par balle à la tête reçue la veille au cours des manifestations contre le gouvernement.

Voilà comment on a transporté l'étudiante Génesis Carmona qui a reçu une balle à la tête pendant qu'elle manifestait à Valencia pic.twitter.com/GoNOTSh28Q

@pabloaure à l'hopital Guerra Mendez parle avec la maman et la famille de Genesis Carmona pic.twitter.com/LHIYz8voKr

Selon les spécialistes qui l'ont prise en charge à la clinique du Dr. Rafael Guerra Méndez dans la ville de Valencia, celle qui fut Miss Turismo Carabobo 2013 a reçu le projectile dans la région de l'occipital droit qui héberge les capacités visuelles du cerveau. On pense qu'elle aurait de toute façon perdu la vue si elle avait réussi à survivre. 

Génesis Carmona (23 ans), blessée par balle durant la manifestation de Valencia, se trouve dans le service des soins intensifs

Un journal de Caracas a publié une compilation de tweets d'Héctor Rotunda (@Hecalo), qui décrit les faits depuis le moment où Génesis Carmona a été touchée par le tir jusqu'au moment de sa mort. Rotunda se trouvait à l'endroit même de la manifestation où se trouvait également la jeune fille.

Nous étions dans le défilé en face de la station de metro Cedeño. On a entendu une rafale de tirs et nous nous sommes jetés au sol….

Sur Twitter les manifestations de chagrin et de colère ne faiblissent pas. On accuse surtout Francisco Ameliach, gouverneur de l'état de Carabobo, d'être le principal responsable de la répression de la manifestation Valencia. Le gouverneur avait il y a quelques jours publié plusieurs messages sur Twitter que les manifestants utilisent maintenant pour l'accuser d'avoir incité la violence. Dans le tweet suivant par exemple, il fait mention des UBCH, ou unités de bataille Bolívar–Chávez, et du PSUV, le Parti Socialiste Uni du Vénézuela, le parti au pouvoir dans le pays.  

UBCH se prépare à une contre attaque foudroyante. L'ordre sera donné par Diosdado #GringosYFascistasRespeten pic.twitter.com/tRafsF9D1E

Diosdado Cabello est l'actuel président de l'Assemblée nationale. 

D'autre part, le député Francisco Soteldo s'est adressé aux medias pour demander justice pour la mort de Genesis Carmona : ” Nous regrettons la mort de la jeune étudiante et mannequin ainsi que les 8 autres personnes blessées, dont certaines sont dans un état critique. Il faut dénoncer les responsables de ces attaques sanglantes qui endeuillent la population de Carabobo.” 

Soteldo: “Nous demandons justice pour la mort de Génesis Carmona”

Genesis Carmona est devenue la cinquième victime ce jour-là des manifestations au Vénézuela. 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site