Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Peut-on rire même du génocide rwandais ?

L'humoriste français Nicolas Canteloup provoque une controverse pour son sketch tournant en dérision le génocide de 1994 au Rwanda. M. Canteloup n'a toujours pas présenté des excuses. , une blogueuse de l'édition Le Plus du Nouvel Observateur pose la question logique: “Est-ce que tout peut être objet d'humour ?“:

Rire du génocide rwandais, ça me dépasse. Vous vous souvenez qu'en 1994, plus d'un million de personnes ont été torturées, violées et assassinées ? Ça vous fait rire ? 

Le président du CRAN, Louis-Georges Tin, estime que le sketch est totalement inacceptable :

Quand il s'agit des Noirs, à l'évidence, on peut tout se permettre. Mais il est temps que cela cesse. Ce soi-disant humour masque mal une forme extrême de mépris et d'abjection. Devant le crime contre l'humanité, l esclavage, la Shoah, le Rwanda, on ne rit pas, on fait silence.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site